Le repas de Noël

Un repas traditionnel… Miam miam… Plein de bonnes choses…
Hé, les gourmands, c’est par ici !
Vous saurez tout sur le repas traditionnel de Noël en Provence grâce à Lola qui était dans la cuisine de sa maman juste avant le 25 décembre.

IMGP0232


Transcription:
L : Alors maman, qu’est-ce que tu nous prépares de bon pour Noël ?
C : (Ben) cette année on va faire un repas traditionnel.
L : Traditionnel, c’est-à-dire ? Une dinde ? Du foie gras ?
C : Non pas tout à fait. En entrée, on va faire des huîtres, du saumon et du foie gras puis en plat principal, on va faire un chapon.
L : Ouais (1)…
C : Et puis …
L : Donc pas de dinde alors ?
C : Non, pas de dinde cette année.
L : Bon, et heu… Et comme dessert ?
C : (Ah ben) cette année, je vais faire un dessert qui rappelle la Provence, ce sont les 13 desserts, et en fait, c’est une tradition qui fait qu’il faut manger de chacun des 13 pour avoir une bonne année qui vient.
L : D’accord, c’est donc une nouveauté cette année.
C : Oui, oui
L : On ne l’avait pas fait avant.
C : Non, non. Alors, en fait…
L : Mais c’est comment ?
C : Les 13 desserts en fait, il y a d’abord les noisettes, les figues sèches, puis des amandes et des raisins.
L : Mm…
C : Et puis après, on fait 2 sortes de nougats : le nougat blanc aux noisettes, avec des pignons de pin et de pistaches, et le nougat noir qui est au miel fondu, cuit dans des amandes. Puis après, on fait un petit peu de pâte de coing, puis on met des fruits confits, puis on met ce qu’ on appelle des raisins blancs d’hiver.
L : Donc là, tu es en train de me décrire les 13 desserts ?
C : Voilà, j’ai dit les 13 qu’il faut absolument mettre sur la table.
L : D’accord.
C : Et puis après le raisin blanc, si on n’en a pas, on peut mettre d’autres fruits frais comme des pommes ou des poires, puis après on met ce qu’ on appelle le melon de Noël qui est en fait un melon vert, puis on met aussi des oranges et des clémentines, et puis les calissons d’Aix. Ou bien, si on n’en a pas, on peut mettre des dattes confites, et puis un gâteau que l’on appelle la pompe à huile qui est en fait une fougasse briochée, que je vais faire aujourd’hui.
L : D’accord.
C : Comme ça, elle sera faite !
L : Ça va alors. Moi je croyais que ce serait beaucoup trop mais en fait c’est (2) des petits desserts, ce sera mangeable.
C : Voilà.
L : Je pensais 13 desserts, ça fait gros quand même… Mais non.
C : Non, en fait, on prend une bouchée de chacun.
L : Ce sont des tout petits desserts ?
C : Voilà.
L : Chouette (3) alors !
C : Alors pour présenter :
ou bien on fait un très grand plat où on les met tous (dedans),
ou bien on les met chacun dans une assiette, une petite chose de tous dans chaque assiette.
Je vais voir un petit peu comment je vais faire.
L : Hé ben, on va voir ce que ça donne ! Merci !

Quelques explications:
(0) « Ah » et « Ben » sont des interjections. “Ben” vient de “Eh bien” , mais quand on parle familièrement, on ne prend pas le temps de bien prononcer ces 2 mots.
(1) « Ouais » est un mot familier pour dire « oui ». Il faut essayer de ne pas l’utiliser tout le temps!
(2) « C’est » est faux grammaticalement. A l’écrit, il faudrait dire : « ce sont ». Mais c’est très fréquent à l’oral !
(3) Chouette est un mot familier. Synonyme de super.

About these ads

Tags:, , ,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 485 followers

%d bloggers like this: