Soldat du feu

Est-ce que Guillaume rêvait, comme beaucoup de petits garçons, de devenir pompier lorsqu’il était enfant ? C’est bien possible. En tout cas, c’est aujourd’hui son métier, qu’il exerce dans le sud-est de la France. Laura l’a suivi pour tout savoir sur l’organisation de sa journée à la caserne: horaires, activités, gardes, voici le quotidien de ce jeune soldat du feu.

Transcription:
L: Laura / G: Guillaume

: Alors Guillaume, comment se passe ta journée de garde ?
G : Ben… On arrive le matin entre 7 heures et 8 heures. Donc après, à 8 heures, nous avons la… le rassemblement de la garde, où le chef de garde nous explique comment se passe… va se passer la journée. Il nous dit sur quel véhicule on est… enfin le poste, si on est à l’attaque du feu ou à l’alimentation de l’engin pompe (1). Après, aux alentours de 9 heures (2), souvent, on a un petit déjeuner tous ensemble: pains au chocolat (3), jus de fruit. Puis… puis nous allons faire les… les inventaires des véhicules. Donc le matin, on a les deux ambulances à faire. On a le… le FPT c’est à dire le Fourgon Pompe Tonne (4) et le VSRTT, le Véhicule de Secours Routiers Tout Terrain. Donc si ça (5) ne sonne pas, nous faisons les inventaires et… et tout se passe bien. Mais si ça sonne, nous partons en intervention. Après, à 11 heures, nous avons la séance de sport, souvent sports collectifs, on joue au foot. Donc… voilà.
L : Jusqu’à quelle heure ?
G : Jusque à midi. Puis à midi, c’est l’heure de manger. Donc on se rassemble tous à la cuisine et tout (6) et nous nous faisons à manger. Puis à 13 heures, il y a (7) l’entrée de la nouvelle garde (8) ou de certains postes qui sont remplacés. Donc à 14 heures, il y a le rassemblement de la garde de l’après midi, en tenue (9) de feu complète. Puis aux alentours de 15 heures, nous faisons les… les vestiaires, les sanitaires (10), le ménage. Aux alentours de 4 heures (11), c’est l’heure de faire des cours. On prend des cours (12) pour toujours se rappeler et ne rien oublier. Après, à 17 heures, nous refaisons souvent un foot (13). Et…
L : Ah oui… Ça sonne à peu près combien de fois par jour ?
G : Ça sonne environ… à la BVA (14), ça sonne cinq fois par jour. Le plus souvent, ce sont des ambulances. Il y a très rarement de feux, sauf en période d’été (15).
L : D’accord… Merci.

Quelques explications:
(1) un engin pompe : Véhicule des pompiers qui comporte la lance à incendie.
(2) aux alentours de 9 heures: c’est synonyme de « vers 9 heures« . On dit l’un ou l’autre indifféremment.
(3) un pain au chocolat : Pâtisserie française (ou viennoiserie), qu’on achète dans les boulangeries. Les enfants en mangent souvent au goûter, après l’école.  Dans le sud-ouest de la France, on les appelle des « chocolatines« .
(4) le FPT : c’est le camion de pompiers classique .
(5) Si ça ne sonne pas: Si le téléphone ne sonne pas.
(6) Et tout : cette expression familière et orale s’emploie pour laisser imaginer d’autres choses qu’on ne veut pas décrire. On n’entre pas dans les détails.
(7) Il y a : en fait, on entend juste « Y a…« , comme très souvent à l’oral. On n’écrit jamais « Y a… », sauf si on transcrit un dialogue, pour donner le côté familier.
(8) la nouvelle garde : l’équipe de pompiers qui relaye l’ équipe du matin.
(9) en tenue de feu: en vêtements spéciaux pour affronter le feu.
(10) faire les vestiaires, les sanitaires: nettoyer les vestiaires (où les pompiers se changent) et les sanitaires (les toilettes et les douches)
(11) 4 heures : équivalent à 16 heures. On dit l’un ou l’autre.
(12) les cours: Explications des méthodes à appliquer et des gestes à effectuer.
(13) faire un foot: faire un match de football. Si on veut généraliser et parler de cette activité sportive sans penser à un match particulier, on dit: faire du foot.
(14)la BVA : c’est la Basse Vallée de l’Arc, regroupant plusieurs casernes du sud-est de la France.
(15) en période d’été = l’été: les incendies de forêt sont une  menace permanente l’été dans le sud-est de la France. Pour les éviter le plus possible, il y a une très grande surveillance sur le terrain et de nombreuses zones ont un accès limité en juillet-août, notamment s’il y a beaucoup de vent.

TELECHARGER: Soldat du feu – France Bienvenue

About these ads

Mots-clés :

One response to “Soldat du feu”

  1. Abd-Allah says :

    J’observe une grande différence d’accent entre la façon de Guillaume prononcer le « d » et le « t » et autres francophones qui j’ai écouté jusqu’ici. J’habite au Brésil et ici c’est presque que la même chose : dans le nord-est le « d » et le « t » sont, comment dirai-je… durs, avec le bout de la langue ; dans le sud et sud-est ils sont comme ceux-là de Guillaume, plus doux (tsh, dj). Toutes les deux sont très belles, bien sûr. Merci !
    (Je sais que il y a pas mal d’erreurs dans le message ; corrigez-les, s’il vous plaît)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 593 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :