Archive | La vie professionnelle RSS for this section

Grèves et manifestations

Vous avez tous vu des images de manifestants qui descendent dans la rue pour exprimer leur mécontentement ou peut-être même avez-vous vécu l’une de ces grèves lors d’un de vos voyages en France. C’est bien connu, les Français sont tout le temps en grève…
Mais plus sérieusement, pourquoi la grève fait-elle partie de la culture française ? Comment se passent les manifestations ? Marie, professeur des écoles, n’a jamais laissé passer une occasion d’aller manifester ! Elle nous fait part de son expérience, de ses déceptions parfois et surtout de ses espoirs et de ses convictions.


Transcription:
M: Marie / F: Franck

F : Donc bonjour Marie.
M : Bonjour.
F : Voilà, alors aujourd’hui, on va parler de la grève et des manifestations. Donc vous allez nous parler un peu de… de tout ça. Donc vous exercez quelle profession ?
M : Je suis professeur des écoles. (1)
F : Oui. Vous avez quelle classe ? Enfin, quel âge ont… ont vos élèves ?
M : Alors, je travaille en maternelle (2) et mes élèves ont entre 2 et 4 ans.
Lire la Suite…

Pour qu’ils s’en sortent

Certains enfants n’ont pas la chance de pouvoir vivre leur enfance tranquillement. Difficultés familiales, difficultés scolaires, tout s’enchaîne. Alors comment faire pour donner la possibilité d’un bel avenir à ces petits malgré des débuts perturbés ? C’est ce que Marion tente de faire tous les jours dans l’exercice de son métier. Un métier dont elle parle avec conviction.


Transcription:
M: Marion / A: Anne

A: Alors Marion, qu’est-ce que tu fais comme boulot (1) ?
M: Je suis éducatrice spécialisée dans un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique.
A: Alors, explique ! Concrètement, tu fais quoi ?
M: Concrètement, je travaille avec des enfants. Donc je suis éducatrice auprès d’enfants qui ont des troubles du comportement, c’est-à-dire qui, en fait, ont été exclus du cursus scolaire (2), pour simplifier parce qu’ils…ils n’arrivent pas à exprimer oralement. Donc ils se servent perpétuellement de leur corps, et souvent dans la violence, voi[re] (3)… ou dans l’inhibition.
Lire la Suite…

La vocation de Sarah

Sarah sait ce qu’elle veut faire depuis longtemps. Elle a donc franchi toutes les étapes pour exercer ce métier dont elle rêvait. C’est un métier qui n’est pas facile et qui demande beaucoup d’équilibre personnel. Elle a raconté son parcours à Rachida, avec l’assurance tranquille des gens qui ont trouvé leur voie et qui ont beaucoup à apporter aux autres.


Transcription:
R: Rachida / S: Sarah

R: Bonsoir Sarah.
S: Bonsoir Rachida.
R: Alors je voulais savoir: qu’est-ce que tu fais dans la vie (1) ?
S: Alors je suis en formation d’assistante de service social, donc je suis en dernière année.
R: D’accord. Et tu fais quoi exactement (2) ? Enfin… quel est ton rôle ? Tu fais quoi (2)?
S: Alors, donc il faut savoir que j’ai toujours voulu faire ce métier. J’ai toujours été dans le cursus…
R: Social ?
Lire la Suite…

Repartir à zéro: l’heure du bilan

La semaine dernière, Patrick nous a tout expliqué sur sa reconversion professionnelle. Certes, il a eu la chance de ne pas se retrouver au chômage. Il n’a pas été obligé non plus de partir vivre dans une autre région pour retrouver un travail.
Malgré tout, ce changement a bouleversé pas mal de choses dans sa vie. Alors, au bout de quelques mois, voici venu le moment de faire les comptes et de peser le pour et le contre.
Bilan des avantages et des inconvénients.


  • Transcription:
    J: Julie / P: Patrick

    J: Et si aujourd’hui on fait… on fait un bilan quant à votre épanouissement professionnel, personnel et à votre quotidien. Qu’est-ce que vous nous diriez ?
    P: Difficile de répondre à cette question-là ! C’est deux choses totalement différentes. Avant, j’avais un régime de repos à 132 repos, plus les… les fêtes(1), plus les… les RQ (2), plus les repos nuit. Je tournais (3) à peu près à 160 repos dans l’année. C’est vrai que je faisais les trois-huit (4), donc j’avais pas d’horaires précis. En plus de ça, j’avais pas de roulement, donc c’était ou deux nuits, ou deux matinées, ou deux soirées.C’est vrai qu’en partant à Marseille, j’ai eu la chance de retrouver un rythme de vie régulier puisque je suis à la journée (5). Mais bon, en contrepartie, j’ai plus que 104 repos. J’ai subi aussi une perte financière parce qu’il y a plus de primes, il y a plus rien qui tombe (6).
    Lire la Suite…

    Repartir à zéro

    Que se passe-t-il quand l’entreprise dans laquelle vous êtes entré tout jeune se restructure ? Pour certains, cela signifie des licenciements. Pour d’autres, c’est l’obligation de se reconvertir, de changer radicalement d’activité. Pas vraiment facile.
    Alors, comment fait-on face à ces changements qui bouleversent la vie professionnelle et personnelle ?
    C’est ce qu’explique Patrick à Julie.


  • Transcription
    J: Julie / P: Patrick

    J – Bonjour Patrick.
    P- Bonjour Julie.
    J- Alors, je voulais savoir qu’est-ce que (1) vous faisiez comme métier ?
    P- Je suis comptable à la SNCF. (2)
    J- D’accord. Ça fait combien de temps que vous y travaillez ?
    P- Ça va faire trois ans en fin d’année.
    Lire la Suite…

    Travailler quand les autres dorment

    Dans de nombreuses professions, on travaille la nuit, parce que certaines activités ne peuvent pas s’arrêter. C’est le cas bien sûr dans les hôpitaux où les services fonctionnent 24 heures sur 24, 365 jours par an.
    Julie est allée parler avec Monique de son métier, de ses conditions de travail et de ce qui l’a amenée à travailler et vivre de cette manière.
    Interview de jour d’une travailleuse de nuit !


  • Transcription:
    J : Julie / M : Monique

    J : Bonjour Monique.
    M : Bonjour.
    J : Alors vous, vous êtes infirmière et vous vous occupez de quel service ? (1)
    M : Service de pneumologie
    J : En gros, ce sont tous les patients qui présentent quels symptômes ?
    M : Tout ce qui est lié à la fonction respiratoire et ses troubles.
    J : D’accord. Alors, vous travaillez de nuit : est-ce que ça a été un choix ou une décision qui vous a été imposée par votre hiérarchie ?
    Lire la Suite…

    Garde à vous !

    Cette semaine, visite d’un autre univers : celui de Stéphane qui a décidé de devenir gardien de la paix. Il a donc suivi une formation exigeante, où la discipline et la condition physique sont essentielles. Il a expliqué à Olivia comment ça se passe, avec tous les détails sur sa vie quotidienne.


  • Transcription:
    Olivia : Alors, bonjour Stéphane. Donc tu vas nous dire ce…
    Stéphane : C’est quoi, mon métier !
    O : Voila !
    S : Alors en fait, je suis fonctionnaire de police. Alors, fonctionnaire (1) de police, ça a des… ça a des… Il y a plusieurs corps (2) et plusieurs… plusieurs… plusieurs types de personnels. En fait, je fais partie des personnels actifs de la Police Nationale, et mon métier, c’est gardien de la paix. Alors je vais être bientôt gardien de la paix, je suis en fin de formation. Il me reste une semaine à faire et je suis élève gardien de la paix. Lire la Suite…

    Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 560 autres abonnés