Les vacances, ce n’est pas toujours du repos!

Les vacances servent normalement à se reposer. Mais quand on est étudiant, ça peut servir à autre chose.
Lola et Luc étaient au café l’autre jour et ils ont discuté de leurs projets pour les vacances à venir.

TRANSCRIPTION:
Lo : Lola / L : Luc

Lo : Alors, qu’est-ce que tu vas faire pendant ces vacances ?
L : Ben je sais pas encore. Bon déjà, on a beaucoup de boulot (1), quoi , pour la rentrée on a plein de contrôles (2)donc…
Lo : C’est clair , plein de contrôles …
L: Donc je sais pas , euh, est-ce que tu as commencé à trouver un stage ou pas ?
Lo : Non pas du tout, je suis encore à la recherche, je suis allée à un Forum Jeunes cet aprèm pour voir un peu mais j’ai rien trouvé du tout.
L : Ouais c’est vrai, moi aussi je suis allé au Forum Jeunes, c’est un forum pour trouver des stages et tout ça, mais ( il n’ ) y avait rien, quoi.
Lo : Non , mais le truc, c’est que les entreprises, elles veulent plus des boulots, enfin des gens pour des vrais jobs, mais pas pour… euh… pour des stages quoi ! C’est bizarre, parce que pourtant les stagiaires, il sont pas payés, c’est curieux… ça devrait être plus avantageux pour eux, je pense… Et ils veulent pas.
L: Ouais, je sais pas. Moi je sais pas comment je vais faire pour trouver mon stage donc, je vais essayer de chercher pendant ces vacances sur internet…
Lo : Ouais , comme d’hab, ouais, internet c’est pratique pour ça, ça aide .
L : Dans les petites annonces, mais bon , voilà.
Lo : OK, cool ! Bon, c’est bien !
——————————————————————————–
Quelques explications sur le « côté très oral » de la discussion :
1- On ne prononce pas bien tous les mots ou on les enlève carrément:
– Dans la vie courante, on ne dit pas « qu’est-ce que tu » mais on enlève le « que » .
– Il en va de même pour d’autres expressions comme : « je ne sais pas » qui devient « je sais pas » : la négation “ne” disparaît. Il reste juste ”pas”. Par ailleurs, le « je » est à peine prononcé. On entend alors « j’sais pas » mais il faut noter qu’ on n’écrit jamais ça.
– Autres exemples de la disparition de “ne” à l’oral: “J’ai pas trouvé” au lieu de “Je n’ai pas trouvé” / “Ils sont pas payés” au lieu de “Ils ne sont pas payés”. / “Ils veulent pas” au lieu de “Ils ne veulent pas. ”

2- Les contractions, les abréviations, les mots familiers sont couramment utilisés dans les discussions quotidiennes:
– On emploie « cet aprèm » pour dire : cet après-midi.
– Ou encore « comme d’hab » pour dire « comme d’habitude ». On veut ici expliquer qu’on a l’habitude de ce qui se passe.
– On peut aussi remplacer le mot « etc » par « et tout, quoi ».
3- On ajoute également le mot « quoi » dans certaines fin de phrases pour terminer une explication; ça ne veut rien dire! C’est un peu un tic de langage, très courant chez certaines personnes.

Un peu de vocabulaire:
1 le boulot: c’est le mot familier pour le travail. On dit : J’ai du boulot. Il a un bon boulot. On emploie ce mot oralement, quand on parle familièrement.
2 un contrôle : c’est un test à l’école, au collège, au lycée, à l’université. Il y a des contrôles dans toutes les matières: des contrôles de maths, d’anglais, de français, etc…

TELECHARGER: les vacances ce n’est pas toujours du repos – France Bienvenue

Publicités

Étiquettes :

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :