Une soirée au cinéma

Qu’est-ce que vous faites ce week end? Vous allez au cinéma?
Si vous voulez vous tordre de rire*, allez voir Coco, le film de Gad Elmaleh qui vient de sortir !

TRANSCRIPTION:
Julie : Elsa, qu’est-ce que tu as fait ce week end ? Tu m’as pas raconté.
Elsa : Je suis partie (1) au Palace (2) au cinéma de Martigues (3) et voilà…
Julie : Tu es allée voir quoi comme film ?
Elsa : Ben en fait, je suis partie (1) voir une avant-première du film Coco de Gad Elmaleh.
Julie : Gad Elmaleh, c’est le comique, non ?
Elsa : Ouais, ouais, c’est le comique qui est à peu près en France depuis trois, quatre ans. Il sort des DVD, il fait sa tournée un peu dans toute la France et voilà… Et là, en fait, il avait monté un projet de sortir un film.
Julie : Il t’a plu, le film ?
Elsa : Ouais, franchement (4), il était trop bien !
Julie : Et comment ça s’est passé, l’avant-première en fait ? Parce que je suis jamais allée à une avant-première de film.
Elsa : Ben, il y avait Gad Elmaleh, c’est-à-dire le réalisateur et les acteurs principaux et voilà, il a présenté un peu son film, il a fait un spectacle et voilà.
Julie : Il a fait un peu un sketch (5) ?
Elsa : Ouais, vite fait(6), et après, on a regardé le film et puis on est partis.
Julie : C’était bien ?
Elsa : Ouais, ouais, trop (7) !
Julie : Tu as passé une bonne soirée, du coup (8) ?
Elsa : Ouais, voilà.

Explications :
* Se tordre de rire : cette expression signifie “beaucoup rire”
(1) Je suis partie : normalement on dit « je suis allé(e) » et non « je suis parti(e )», mais les Français du sud de la France font cette faute de langue assez souvent et se comprennent!
(2) Le Palace : c’est le nom d’un cinéma à Martigues. C’est un nom assez courant pour les cinémas en France.
(3) Martigues est une ville du Sud de la France, proche de Marseille, à l’ouest.
(4) Franchement : c’est un adverbe qui exprime la franchise, la sincérité. Ici, Elsa veut insister sur le fait que le film lui a vraiment plu.
(5) un sketch : c’est une partie d’un spectacle,  de courte durée, généralement comique.
(6) Vite fait : on utilise cette expression à l’oral pour expliquer que l’action est de courte durée. Par exemple, on peut dire: J’ai mangé vite fait et je me suis remis(e) au travail.
(7) trop : On entend souvent ” C’ était trop bien ! “ pour dire que c’était très bien, vraiment bien. Ici, Elsa ne répète même pas l’expression entière et tout le monde comprend que ça lui a beaucoup plu.
(8) Du coup : on peut assimiler « du coup » à « finalement », à “donc”, à “alors”, à “par conséquent”. On l’emploie beaucoup en parlant alors que “par conséquent” est beaucoup plus soutenu et plus écrit.

TELECHARGER: Une soirée au cinéma – France Bienvenue

Étiquettes : ,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :