Tous philosophes ! Enfin presque…

Tous les Français étudient la philosophie en terminale. Matière qui peut faire un peu peur mais avec un bon prof, matière très intéressante, à un âge où certains se posent des questions sur le sens à donner à leur vie et sur le monde dans lequel nous vivons. C’est toujours par la philo que le bac commence et les télévisions et les radios parlent des sujets qui sont tombés ce jour-là !

TRANSCRIPTION
Ad : Adrien / A : Anne

A : Alors Adrien, cette première épreuve du bac (1), c’était quoi ?
Ad:  Bah c’était la philosophie.
A : Oui… C’est… c’est pas le plus facile, je pense, pour toi !
Ad : Non, bah c’est… c’est une matière un peu à part, on va dire. Et…
A : Oui. Tu avais combien de temps alors ? C’était un…
Ad : Quatre heures.
A : Quatre heures. Oui. Et tous les… En fait, tous les petits Français en terminale passent la philo au bac. (2)
Ad : Ouais, je crois.
A : Oui, oui. Et alors donc, tu avais un bon sujet ?
Ad : Bah j’ai pris la dissertation (3)…
A : Vas-y…
Ad : « Est-il absurde de désirer l’impossible ? »
A : Wow ! Et alors, ça t’a inspiré ?
Ad : Bah, un peu, oui.
A : Quand même ? Comment il faut s’y prendre (4)? Il faut… Il faut répondre à la question ?
Ad : Ben, normalement oui. Enfin, il faut essayer de répondre au problème posé, même si tu peux pas tout le temps totalement.
A : Oui, c’est-à-dire avoir quand même une… enfin une opinion, quoi. Y a pas forcément une seule réponse mais il faut argumenter et prendre position.
Ad : Oui.
A : D’accord. Et alors donc là, c’était… Il fallait réfléchir si on pouvait désirer quelque chose qui était impossible. D’accord… Tu as écrit combien de… de pages ?
Ad : Quatre et demie.
A : Quatre… quatre pages et demie ?
Ad : Bon, c’est pas énorme mais…
A : Non, c’est ça ?
Ad : Bah il y en a qui font huit pages.
A : Oui. Et qu’est-ce que tu penses que tu… Enfin, quel résultat tu penses avoir ?
Ad : Bah je sais pas. On peut pas trop, trop savoir, avec la… Enfin, en philo, on peut pas trop savoir.
A : Oui. Mais tu… Ça t’a quand même…
Ad : Oui, j’ai dit quand même des choses.
A : Oui, donc on peut espérer un peu ! On verra. Et pendant l’année, alors comment… comment tu t’es préparé à tout ça ?
Ad : Bah on avait des cours où… avec la prof (5), on a… on a étudié surtout des textes sur des thèmes, sur des grands thèmes.
A : Quels thèmes ?
Ad : Bah, par exemple (6) la politique, la religion, ou le… le conscient, l’inconscient.
A : Ah oui, d’accord. Et alors, vous lisiez des textes de philosophes, comme… Comme qui par exemple ?
Ad : Il y a eu Kant…
A : Ouah, c’est pas facile !
Ad : Freud, Descartes…
A : Spinoza aussi.
Ad : Ouais, Spinoza.
A : Je me souviens, tu avais acheté le livre, un livre. Oui, oui. Et alors, elle était bien, cette prof ?
Ad : Oui, ça va.
A : Hum, hum. Et tu avais combien d’heures par semaine ?
Ad :On avait deux heures en classe entière (7) chaque semaine, plus (8) deux heures toutes les deux semaines en demi-groupe.
A : Ah d’accord. Et c’était… Pourquoi en demi-groupe ? C’était pour vous faire participer davantage ?
Ad : Bah je sais pas (9). Sûrement.
A : Oui. Et elle vous posait des questions, tout ça ?
Ad : Hum.
A : Et… qu’est-ce que tu penses alors, toi, de… de faire de la philo comme ça, en terminale ?
Ad : Bah, les cours, c’est pas mal (10). Après, c’est peut-être un peu difficile de demander directement, enfin, au bout d’un an, des devoirs sur ça. Enfin, c’est que c’est pas facile.
A : Oui, oui, tu trouves que finalement, peut-être vous pourriez… vous pourriez commencer plus tôt ?
Ad : Ouais.
A : Ça t’aurait plu, toi, de commencer plus tôt ?
Ad : Je sais pas, peut-être.
A : Oui. Qu’est-ce que c’est qui t’a bien intéressé, toi ? La… la politique ?
Ad : Ouais, j’ai bien aimé les cours sur la politique. Et la religion.
A : Ah d’accord. En fait, ouais, c’est vrai que c’est… En France, c’est un peu à la mode quand même, la philo. Parce que là, tu dis que tu aurais bien aimé commencé plus tôt, mais j’ai vu qu’il y avait carrément des petits bouquins (11), tu sais, pour les enfants. Ça s’appelle « Les Goûters Philo »(12). Et c’est plein de petits livres avec… enfin sur des thèmes différents, voilà. Et c’est en fait… enfin plein de questions et apprendre à raisonner un petit peu.
Ad : Ouais, bah, ça fait réfléchir.
A : Oui, c’est ça que tu aimes bien ?
Ad : Hum.
A : D’accord. Bah écoute, on va voir le résultat.
Ad : Ouais.
A : Mais c’est… Pour toi, c’est important, comme matière ?
Ad : Non, pas trop. C’est… Enfin pour moi, c’est surtout physique, SVT (13) et maths, parce que je suis en S.
A : Oui, qui ont les gros coefficients (14).
Ad : Enfin la… la section scientifique.
A : Oui, parce que par exemple, la philo, c’est coefficient combien ?
Ad : Trois. Et les maths, neuf.
A : Ah d’accord, ouais. Ça fait une petite différence ! Donc bah écoute, on va te… On va voir ce que ça donne (15) dans ces matières-là. Et puis après, on verra le résultat du bac.
Ad : Hum.
A : C’est quand le résultat du bac ?
Ad : Le sept juillet.
A : Ah bah alors, il faut attendre encore un petit peu.
Ad : Hum.
A : Merci !

Quelques explications :
1. le bac = le baccalauréat. Tous les Français passent cet examen à la fin de leurs études secondaires. Il faut avoir 10 sur 20 de moyenne pour être reçu. On passe beaucoup de matières obligatoires.
2. la philo = la philosophie. Tous les Français ont cette matière obligatoire en terminale, qu’ils soient dans une section scientifique, économique ou littéraire. Elle fait un peu peur à beaucoup d’élèves !
3. la dissertation : il faut rédiger un devoir argumenté. Il y a le choix entre 2 sujets de dissertation et un commentaire de texte.
4. Comment il faut s’y prendre ? = comment faut-il faire ? / Quelle méthode faut-il employer ? On peut s’y prendre bien ou mal.
5. la prof = le professeur. On peut dire le ou la prof. Mais normalement, quand on emploie le mot entier, il est toujours masculin, même si c’est une femme. Dire « une / la professeur(e) » fait encore un peu bizarre, même si on l’entend !
6. par exemple : Adrien prononce cette expression comme beaucoup de jeunes, en avalant le début de « exemple » !
7. plus = et . On prononce le « s » dans ce cas-là.
8. en classe entière : les élèves sont entre 30 et 35 en terminale, ce qui est beaucoup trop. Donc certains cours sont dédoublés. Mais pas tous…
9. je sais pas = je ne sais pas. A l’oral, ça devient très naturellement quelque chose comme « chais pas » !
10. c’est pas mal = c’est plutôt bien.
11. un bouquin = un livre. ( mot familier, oral, très fréquent. )
12. un goûter, c’est ce que mangent les petits Français entre 16h et 17h en gros. Ils font un goûter, ils goûtent. ( des tartines avec du beurre et du chocolat, ou un croissant, ou un petit pain au chocolat, ou un yaourt, ou un fruit, etc…) C’est après l’école, pour tenir jusqu’au dîner, entre 19h et 20h en général.
13. la SVT = Sciences de la Vie et de la Terre. ( avec de la biologie, de la géologie, de la génétique,etc… )
14. un coefficient : chaque matière a un coefficient différent et donc plus ou moins de poids dans le calcul de la moyenne du bac. On multiplie la note obtenue aux différentes épreuves par ces chiffres.
15. on verra ce que ça donne : on verra (quel est ) le résultat.

TELECHARGER: Tous philosophes – France Bienvenue

Étiquettes :

2 responses to “Tous philosophes ! Enfin presque…”

  1. Yvette says :

    J’aime bien cette vidéo. Je suis étudiante de la langue français et la littérature comparée, donc je comprends bien les difficultés d’études.

    (I can totally relate!) 🙂

    Thank you so much!

  2. Rens says :

    J’essaie toujours comprendre la communication sans lire le transcription. A temps cést difficile, parceque on parle trop vite. Ici, et avec Anne cést plus facile. Merci! En Hollande le philo cést ne pas obliquatoire pour le bac. Moi, je pense cést dommage!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :