Grandes vacances, grands voyages

Grandes vacances en France. Grands voyages ! Anaïs aussi a pris son billet d’avion pour les Etats-Unis. En juin, elle parlait de sa destination, de ses projets et expliquait dans quelles conditions elle allait partir.

TRANSCRIPTION
An : Anaïs / A : Anne

A : Alors Anaïs, est-ce que vous pouvez me parler de vos projets pour les grandes vacances ? C’est pas encore tout de suite, mais ça va venir assez vite maintenant.
An : Alors en fait, j’ai comme projet de partir du 22 juin au 5 juillet à Los Angeles.
A : Ah d’accord . Mais c’est… c’est plus qu’un projet ? C’est déjà…
An : Ouais. C’est déjà planifié depuis un certain moment.
A : D’accord. Et alors, pourquoi vous vous voulez aller là-bas ?
An : En fait, à la base, ma meilleure amie habite là-bas, depuis août. Et quand…
A : Qu’est-ce qu’elle fait là-bas ? Elle a votre âge ?
An : Oui, elle a mon âge. Et elle a la double nationalité. Donc en fait, elle est partie facilement. Et vu qu’elle a raté son concours d’infirmière ici, elle a décidé de se lancer la chance (1) là-bas, quoi.
A : D’accord.
An : Et donc du coup, pour l’instant, elle fait une fac de langue puisque pour les gens qui viennent d’arriver, ils sont obligés…
A : D’accord.
An : De… de suivre un enseignement.
A : Une formation.
An : Voilà, ouais. Une formation pour être…
A : Bilingues.
An : Pour se perfectionner, voilà. Et donc du coup, elle fait ça en attendant de… de commencer la fac (2) de… d’infirmières.
A : Ah, d’accord. Parce qu’elle veut faire ça là-bas ?
An : Voilà, parce que là-bas, c’est pas sur concours (3), c’est à la fac.
A : D’accord.
An : C’est comme ici une fac de droit.
A : Oui, oui et après on cherche du travail.
An : Voilà, c’est ça, dans les hôpitaux.
A : Et alors… Mais elle a de la famille là-bas, enfin… ?
An : Oui. En fait, elle a… elle a sa grand-mère et sa tante et euh… Elle a… Alors au tout début, ce qui est rigolo (4), c’est que elle a pas voulu faire la facilité (5) et aller chez ses grands-parents et chez sa tante. Elle est allée dans une famille d’accueil.
A : Ah bon ?
An : Et… pour faire… fille…
A : Jeune fille au pair ?
An : Jeune fille au pair, exactement.
A : Oui, oui. Il y avait des enfants. ?
A : Et en fait… Voilà. Il y a eu une enfant handicapée et il y a eu des difficultés avec elle. Donc elle a démissionné et elle s’est ré-orientée vers chez sa grand-mère, quoi.
A : Oui, oui, oui. D’accord.
An : Donc du coup, maintenant elle habite chez sa grand-mère. Et donc moi, je vais être logée là-bas. Donc c’est sûr que quand j’ai commencé à essayer de réaliser mon projet, j’ai essayé de voir où c’est que (6) je pouvais loger, tout ça, quoi, tout ce qu’il y avait sur place et c’est sûr que ça faisait déjà quelque chose en moins…
A : Oui, un souci de moins.
An : Des frais en moins surtout.
A Oui, oui, oui, c’est sûr.
An : Enfin voilà.
A : D’accord. C’est une super expérience alors ! Et alors donc, bah je suppose que vous avez les billets d’avion.
An : Oui, voilà. Les billets d’avion et puis surtout, ce qui m’a fait, enfin, me lancer dans… dans cette aventure – parce que pour moi, c’est une aventure…
A : C’est vrai ?
An : C’est que au départ, je me suis dit « Bon, j’irai, mais j’irai peut-être un jour, quoi ». Je pensais pas que ça allait être aussi… aussi près et…
A : Ah oui, d’accord, « un jour » c’est-à-dire dans le futur.
An : Voilà, dans le futur. Et en fait, quand vous m’avez parlé… qu’on pouvait faire des stages à l’étranger en deuxième année (7), mais que il fallait avoir quand même un bon niveau en anglais et tout ça, ça m’intéressait, mais je me suis dit il vaut mieux se préparer avant…
A : Exactement.
An : Et avoir une expérience pour pouvoir un peu s’améliorer déjà.
A : Oui, oui, oui. Oui, parce que pour être un peu opérationnel en tant que stagiaire, oui, il faut déjà avoir un niveau correct.
An : Puis connaître le terrain, quoi. Surtout les gens. Et puis voilà, parce que si je décide de partir l’année prochaine, ça sera huit semaines et je pense que ça… ça sera pas dans le même cadre.
A : D’accord. Oui, oui. Et alors, donc, c’est une aventure… Vraiment ?
An : Ah oui. C’est vraiment une aventure parce que c’est… Déjà (8), c’est la première fois que je vais prendre l’avion toute seule.
A:  C’est vrai ?
An : Enfin au bout de vingt ans, j’ai déjà pris l’avion plusieurs fois mais…
A : Oui, avec la famille.
An : Il y avait toujours, voilà… il y avait toujours un accompagnateur. Là, ça va être la première fois…
A : Oui, faire le voyage…
An : Voilà.
A : De France jusque là-bas.
An : De France jusqu’à Los Angeles. Ensuite…
A : C’est comment ? Il y a une escale ? Il y a… ?
An : Alors, je fais Marseille-Paris et Paris-Los Angeles.
A : Ah, d’ accord.
An : Donc, ça va. Mais ce qui m’angoisse aussi, c’est que il va y avoir à l’aéroport de Los Angeles, il y a quelqu’un qui vous pose des questions normalement.
A : Oui, oui.
An : Vos valises… Est-ce qu’il y a quelqu’un qui vous a donné des bagages ou quelque chose et puis, je me demande si je comprends pas, comment je vais faire pour lui répondre, si lui non plus, il me comprend pas, si je dis quelque chose et qu’au final, il croit que j’ai quelque chose dans mes valises, que en fait j’ai rien… Donc c’est un peu angoissant. Et puis surtout, c’est que je… Donc je reste treize jours et trois fois par semaine, ma meilleure amie, en fait, elle travaille. Donc je vais me retrouver toute seule, à visiter. Donc ça aussi, ça va me faire une expérience, parce que surtout que je vais être « lâchée » (9) , quoi, au milieu de… de ces Américains, quoi !
A : Oui, oui, oui. Bon bah, j’espère que ça va bien se passer. Non ça va être…
An : Merci.
A : Vraiment intéressant. Oui, oui.
An :C’est ce que je me dis.
A : Il faudra nous raconter à la rentrée, après en septembre..
An : Voilà, c’est ça. Ouais. Ça va être l’aventure.
A : D’accord. Bah merci beaucoup.

Quelques détails :
1. se lancer la chance : cette expression n’existe pas vraiment. On dit plutôt : tenter sa chance.
2. la fac : abréviation très courante pour « la faculté », c’est-à-dire l’université.
3. sur concours : on passe un examen mais il y a un nombre de places limité. Donc il faut être très bien classé. Ce n’est pas juste le résultat qui compte mais le rang. C’est difficile d’entrer à l’école d’infirmières en France.
4. rigolo : mot familier et oral équivalent de « amusant ».
5. faire la facilité : il vaudrait mieux dire « choisir la facilité ».
6. où c’est que je… : très oral. Il suffit en fait de dire « où je pouvais loger».
7. un stage à l’étranger : tous les étudiants en IUT doivent faire un stage en entreprise en 2ème année pour valider leur diplôme. Certains étudiants choisissent de le faire à l’étranger, pour améliorer leur niveau en langue ( espagnol, anglais, etc… ) et découvrir d’autres façons de travailler.
8. déjà : ici, ce mot annonce la 1ère raison à laquelle pense Anaïs. = premièrement.
9. lâchée : complètement autonome. Anaïs va devoir se débrouiller toute seule.

TELECHARGER : Grandes vacances, grands voyages – France Bienvenue

Publicités

Étiquettes : , ,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :