En avant la musique !

Après Nicolas le pianiste, voici Isabelle la guitariste. Pour elle, pas de cours avec un professeur. La musique, c’est une affaire de famille ! Et c’est aussi une vraie motivation et un vrai plaisir !

  • TRANSCRIPTION :
    A: Anne / I: Isabelle

    A : Bonjour Isabelle ! Alors l’autre jour, j’ai discuté avec… Nicolas. Et Nicolas, bon, il fait de la musique, il fait du piano. Et je sais que, enfin, j’ai…j’ai découvert que vous faites aussi de la musique…
    I : Oui, je joue de la musique depuis… que j’ai seize ans, et… je joue… seule et avec mon père.
    A : Et alors, c’est quoi ? Du piano aussi ?
    I : Non, je joue… moi je joue de la guitare.
    A : Ah d’accord, de la guitare… quoi… ? Classique ?
    I : De la guitare acoustique et de temps en temps électrique.
    A : Vous en avez une ?
    I : Oui , j’en ai une.
    A : Ah bon d’accord, vous avez deux guitares alors ?
    I : Deux guitares, oui.
    A : Mm mm bon…Et alors donc, vous dites que vous avez commencé à seize ans ?
    I : J’ai commencé à seize ans avec… en regardant un peu sur internet des vidéos de… de gens qui apprenaient à jouer de la guitare…
    A : Ah oui ? On trouve ça ?
    I : Oui sur… Je trouve… je trouve ça un peu partout , je…j’ai appris comme ça, au fur et à mesure. (1)
    A : Ah oui d’accord, tout seul (2) sans prof ?
    I : Sans prof.
    A : Mm mm, et vous m’avez dit alors votre papa aussi il… il joue…
    I : Oui, il joue depuis… depuis très longtemps aussi, depuis que… il est tout petit, il a… il a appris en autodidacte (3) et… et voilà, après en le voyant faire, je… j’ai voulu jouer aussi.
    A : Ça vous a donné envie ?
    I : Ça m’a donné envie, oui.
    A : Mm mm, d’accord. Et alors, vous jouez… enfin… très régulièrement ?
    I : De… de temps en temps… parce que avec les études, j’ai peut être pas forcément le temps mais le week-end, on se pose (4) et on joue (5) un peu ensemble.
    A : Ah d’accord. Mm mm. Ça fait une activité père – fille !
    I : Oui, voilà !
    A : D’accord, et… Mais alors, pourquoi vous n’avez pas commencé plus tôt par exemple ? Puisque vous aviez le prof à la maison, finalement ?
    I : Ben parce que en fait avant, j’avais… j’avais une autre passion, c’était le dessin. Je… je… je dessinais un peu … Quand je pensais à quelque chose, j’essayais de l’exprimer sous forme de dessin et… et puis un jour, ben j’ai… j’ai changé, j’ai voulu faire de la guitare comme ça… ça m’a pris. (6)
    A : D’accord. Et alors, c’est pas trop dur quand on démarre ?
    I : Au début, il fallait s’accrocher (7) mais après, ça allait… quand… quand je voyais mon père jouer, j’avais… j’avais vraiment envie de faire pareil !
    A : Oui oui… ! Et comment vous avez fait ? Parce que bon, je sais pas… pour la guitare ? Comment on lit les notes en fait ? Enfin, comment vous avez appris ? Le solfège ou… ?
    I : Ben je… Au début je… je regardais un peu les cours de musique que j’avais faits au collège. C’est… c’est des petites bases comme ça et après, j’ai… j’ai essayé de… de comprendre les tablatures mais c’est pas… c’est pas bien compliqué parce que en fait, on a… on a des lignes qui représentent… qui représentent les cordes et on a des des numéros qui correspondent aux cases qu’on a sur la guitare donc ça a été facile à… à comprendre.
    A : Oui oui oui, d’accord. On n’est pas obligé d’apprendre tout le solfège.
    I : Non, je pense pas que ça soit…
    A : Et après, vous jouez d’oreille ?
    I : Ah oui, à l’oreille surtout.
    A : Oui oui, d’accord. Mm Mm. Et là alors en ce moment, par exemple, qu’est- ce que vous… qu’est ce que vous jouez… qu’est ce que… ?
    I : Ben en ce moment, j’essaie d’apprendre une chanson qui s’appelle « Comme des enfants » de « Cœur de pirate ».
    A : Oui ?
    I : C’est… c’est… c’est un morceau plutôt simple à jouer.
    A : Mm mm
    I : Et …
    A : Mais vous chantez ou pas ? Non ? Vous chantez pas avec la guitare ?
    I : Non par contre. Déjà (8), je sais pas du tout chanter ! Et… et j’ai… j’arrive pas à… à chanter et jouer en même temps. (9)
    A : Oui , deux choses…
    I : Normalement c’est quelque chose qui … C’est assez difficile pour moi.
    A : D’accord. Mais vous aimeriez ?
    I : Ouais, j’aimerais, ouais !
    A : Mm mm. D’accord. Donc c’est l’objectif !
    I : Oui !
    A : D’accord ! Ben merci beaucoup !

    Quelques détails :
    1. au fur et à mesure : peu à peu.
    2. tout seul : Anne aurait dû dire « toute seule » puisqu’Isabelle est du sexe féminin.
    3. un autodidacte : quelqu’un qui apprend quelque chose tout seul, sans aller à des cours.
    4. on se pose : cette expression signifie « on prend le temps, on arrête de courir ».
    5. on joue ensemble : comme d’habitude à l’oral, « on » remplace « nous ». ça paraît bien plus naturel.
    6. ça m’a pris : l’idée m’est venue. ( Isabelle a eu l’idée de faire de la guitare )
    7. s’accrocher : être persévérant et faire les efforts nécessaires.
    8. déjà : ici, ça signifie « la première raison, c’est que… »
    9. J’arrive pas à chanter et jouer en même temps : je ne suis pas capable de faire les 2 en même temps. Arriver à faire quelque chose, c’est comme réussir à faire quelque chose, mais on utilise plus souvent le verbe « arriver ». Par exemple, on dit : « je n’y arrive pas. » « J’espère que tu vas y arriver ».

    Et comme d’habitude, il manque les négations complètes la plupart du temps ! ( Il manque « ne » un peu partout. )

    TELECHARGER: En avant la musique -France Bienvenue

    Étiquettes : ,

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :