Pas de vacances pour Clément

Clément est étudiant. Pendant les vacances, il travaille comme animateur dans un Centre Aéré, c’est-à-dire qu’il s’occupe de jeunes enfants quand ils n’ont pas classe et que leurs parents travaillent. Pour ça, il a suivi la formation nécessaire. Il nous explique ses motivations à faire ce travail pas comme les autres.

  • TRANSCRIPTION
    C : Clément / A : Anne

    A : Alors Clément, ( il n’ ) y a pas très, très longtemps, là, c’était les vacances. (1) Mais je crois que pour vous, les vacances, c’est pas (2) tout à fait des vacances à 100 % ( cent pour cent ).
    C : Non, c’est pas des vacances à 100 %, voilà. Enfin, j’ai travaillé donc en centre aéré (3). Donc je me suis occupé principalement d’enfants de 4 à 6 ans…
    A : Si petits ?
    C:  Ouais, bon ce qu’on appelle, nous, en fait « les maternelles »(4), quoi. Donc voilà.
    A : Oui, oui. C’est petit quand même.
    C : Ouais, bah quand ils ont… Ben c’est… Quatre ans, c’est là où on prend, quoi. Plus bas, on prend pas, bah parce que c’est vrai qu’après…
    A : Ouais, c’est trop des bébés.
    C : Vraiment trop, trop petits. Donc voilà, donc 4 – 6 ans.
    A : Et ils sont combien en fait par… par groupe… ?
    C : Donc nous, on en a à peu près une trentaine.
    A : Mais un animateur a … !
    C : Non, en fait, on est quatre animateurs et la première journée, pour que ça soit plus facile, etc…, on sépare les enfants pas groupes de huit et vu qu’on est quatre animateurs, chaque enfant a son animateur référent, si il y a un petit bobo (5), un petit problème…
    A : Oui, d’accord.
    C : Pour aller aux toilettes, etc…
    A : Oui, oui, parce qu’il y a encore tous ces problèmes-là à gérer quand ils sont si petits.
    C:  Ouais, bah quand ils sont petits, bon, on les… juste on les amène aux toilettes. Si vraiment il y a des gros accidents, c’est là où on intervient mais c’est vrai que 4 – 6 ans aussi, c’est là aussi… Ils commencent à être un peu autonomes, quoi.
    A : Oui, d’accord. Et … Mais c’est un choix ? Vous avez choisi cette tranche d’âge ou… ?
    C : Moi j’ai choisi les 4 – 6 ans parce que voilà, parce que, bah, les 4 – 6 ans, c’est… Bah vu que j’ai vraiment , enfin… Vu que j’ai des petits cousins, des petites cousines, que j’aime bien m’en occuper chez moi, c’est vrai que, bah…
    A : Vous êtes habitué.
    C : Ça me fait plaisir. Voilà, un peu l’habitude et vraiment, enfin… l’enfant, c’est voilà quoi… Le… le petit, on pourra lui dire tout ce qu’on veut, il sera toujours content, etc… Il sera pas derrière à pas vouloir. Enfin c’est vrai que…
    A : Ah oui. D’accord.
    C : … d’autres tranches d’âge… des fois, voilà…
    A : C’est plus difficile ?
    C : Ça ronchonne (6) un peu, etc…
    A : Ouais, les ados (7) ou…
    C : Voilà, surtout !
    A : Et alors, comment ça se passe ? Qu’est-ce que vous proposez comme activités à des si petits ?
    C : Nous, en fait… donc le… bah, la journée type, c’est donc le matin vers huit heures jusque vers… huit heures à neuf heures, c’est des chants. Donc on chante avec les enfants. Les enfants, ils chantent. Ensuite, le matin, c’est souvent activités manuelles. Bon là, il commence un peu à faire froid, donc on sort pas trop. Et l’après-midi, là on met en place des grands jeux ou des petites activités surtout en extérieur. Et les grands jeux, quand on… quand on… Ce qu’on appelle les grands jeux, c’est vraiment on mélange en fait tout le Centre Aéré, je veux dire à peu près 150 enfants ( cent cinquante enfants ). Donc on les mélange et là ce qui est rigolo (8), c’est par exemple on met les plus grands… donc ceux qui ont 12 ans, on les responsabilise un peu…
    A : Ah oui, ils sont…
    C  Ils ont la charge des… Voilà. Au moins, ça les reponsabilise un peu. Attention…
    A : Mais là vous dites « Centre Aéré », mais vous faites ça pendant les vacances mais aussi pendant l’année scolaire ou pas?
    C : Non, non. En fait, moi je fais… je fais que pendant les… les vacances. Donc le mercredi, je suis à l’IUT. (9)
    A : Eh oui !
    C : Et donc par contre, il y a des animateurs qui font eux… qui travaillent tous les mercredis.
    A : Toute l’année, oui.
    C : Parce que les enfants, ils vont pas en cours…
    A : Oui, ils vont pas à l’école.
    C : Les mercredis. Et qui travaillent aussi pendant les vacances.
    A : D’accord.
    C : Donc ce centre, il ouvre toutes les vacances, donc, scolaires, plus tout le mois de juillet et tout le mois d’août. (10)
    A :  Oui oui. Et alors, pourquoi vous faites ça en fait ?
    C : Bah déjà, on va pas s’en cacher (11), déjà, c’est pour avoir un peu des sous (12), quoi, pour pouvoir un peu […] Et ensuite bah après, bah c’est une envie, un plaisir d’être à côté des enfants. Puis l’animation, c’est ça, quoi. Au début, principalement, on est tous animateurs. Et voilà, c’est savoir un peu s’amuser, être avec les autres, beaucoup de social. Mais voilà, au début, c’est vraiment découvrir de nouveaux… de nouvelles choses et prendre… et prendre un grand bol d’air (13), et de plaisir, quoi.
    A : Oui, oui. Ça fait combien de temps que vous êtes animateur ?
    C : Moi, là, ça fait deux ans que je suis animateur.
    A : Et en fait, vous avez quel âge ?
    C : Là, j’ai 19 ans. ( dix-neuf ans )
    A : C’est jeune en fait pour commencer !
    C : Bah en fait on peut… On commence notre formation vers 16 ans ( seize ans ) à peu près, donc 16-17 ans et après, on évolue, quoi. La formation, elle se passe en trois fois à peu près. On a la formation théorique, pratique. Donc pratique, on est sur le terrain, on nous confie déjà des enfants. Et après on a ce qu’on appelle le perfectionnement où là, on se perfectionne dans un truc dit, c’est-à-dire soit « l’enfant et l’eau », les activités manuelles, sportives.
    A : Oui, oui, oui. On se spécialise.
    C : Voilà, on se spécialise après.
    A : Oui, oui. Et alors, vous comptez faire ça encore longtemps ?
    C : Bah là, moi je suis bien parti (14), […] Donc j’ai quelques projets après de continuer dans ça. Suite à ça, il y a aussi ce qu’on appelle donc le BAFD (15). En fait, c’est pour devenir directeur ou directeur adjoint, donc…
    A : D’un centre. On est complètement responsable…
    C : Voilà.
    A : … des enfants et des animateurs.
    C : Voilà oui. Là c’est responsabilité à 100 %. Et bon, je m’investis aussi dans ça parce que cette année, bah récemment, j’ai été engagé pour être formateur, donc à mon tour, je forme des jeunes comme moi qui vont aller dans des centres aérés ou dans des centres de… de loisirs. Et voilà, quoi !
    A : D’accord. Bon, bah c’est bien. Et les prochaines vacances, non c’est les vacances de…
    C : Vacances de Noël.
    A : Vous le faites aussi ?
    C: Pas de vacances alors !
    C : Non mais bon, maintenant, c’est…
    A : C’est un plaisir !
    C : Voilà, c’est un plaisir, voilà ! On n’y va pas… On n’y va pas comme des gens…
    A : On n’y va pas à reculons (16)!
    C : Voilà ! On n’y va pas comme des travailleurs : « Ah non, ce matin… » Non, nous, c’est de sept heures et demie jusqu’à cinq heures le soir, on est au Centre et voilà, il y a les enfants.
    A:  C’est un travail qui vous apporte quelque chose et…
    C : Ah oui, bah sur le plan social, sur les relations, bah ça nous aide à découvrir l’enfant, ce qu’il pense, voilà quoi.
    A : D’accord. Bah merci beaucoup.
    C : De rien.
    A : Et puis bon courage avec ces petits !
    C:  Merci, merci !

    Quelques explications :
    1. Cette conversation date de décembre. Donc avant, il y avait eu les vacances de la Toussaint ( fin octobre ). Et à la fin de cette conversation, il est question des vacances de Noël.
    2. c’est pas… : la forme parfaite serait : Ce ne sont pas des vacances… Mais oralement, le style est plus « relâché » !
    3. un centre aéré : une structure qui accueille les enfants pendant les vacances scolaires et aussi les mercredis, car les enfants n’ont pas école ce jour-là en général en France. Comme une majorité de femmes travaillent, il faut des structures pour les enfants. ( Ou alors, c’est parce qu’il y a ces structures très efficaces que les mamans peuvent avoir un emploi ! )
    4. les maternelles : ce terme désigne ici les enfants qui vont à l’école maternelle. En France, les enfants vont à l’école dès l’âge de 3 ans. C’est l’école maternelle. ( Et à 6 ans, l’ école est obligatoire. C’est l’école primaire.)
    5. un bobo : terme enfantin pour désigner une petite blessure.
    6. ronchonner : râler, se plaindre un peu
    7. les ados : abréviation courante pour parler des adolescents
    8. rigolo : amusant ( style familier )
    9. Clément est étudiant à l’Institut Universitaire de Technologie de Marseille. Il y a cours tous les jours.
    10. Il n’y a pas école en juillet et août. Donc les parents ont besoin de centres pour s’occuper de leurs enfants.
    11. On ne va pas s’en cacher : Clément reconnaît que le salaire d’animateur joue un rôle dans sa motivation.
    12. des sous : de l’argent ( style familier, mot très courant à l’oral )
    13. un grand bol d’air : pour Clément, c’est vraiment changer d’univers et ça lui fait du bien !
    14. Je suis bien parti = je réussis bien, mes débuts sont très réussis et je vais donc continuer.
    15. le BAFD : le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur. C’est un diplôme officiel, au-dessus du BAFA : Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur.
    16. aller à reculons quelque part = aller quelque part sans envie.

    TELECHARGER: Pas de vacances pour Clément – France Bienvenue

    Et si ça vous intéresse, voici l’autre blog de France Bienvenue, avec un peu plus de français, à travers des mots écrits et dits, des enregistrements, des petits détails sur le français comme on le parle et l’écrit, des photos.
    A bientôt!

    Publicités

    Étiquettes : ,

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :