Si on faisait sauter les crêpes !

En France, la tradition veut qu’on fasse des crêpes début février pour la Chandeleur. Mais beaucoup de Français mangent des crêpes tout au long de l’année, garnies de toutes sortes de bonnes choses! Traditionnellement aussi, on fait sauter les crêpes dans la poêle, c’est-à-dire que pour les faire cuire des 2 côtés, on les retourne sans ustensile, juste en les faisant sauter ! Morgan, Thomas, Gaël et Anne aiment les crêpes et nous expliquent comment ils les préparent et les dégustent.

  • TRANSCRIPTION
    M : Morgan / T : Thomas / G : Gaël / A : Anne

    A Bon, demain, c’est la… C’est la Chandeleur. Est-ce que vous allez faire des crêpes?
    M Non, moi pas demain, parce que j’en ai déjà fait la semaine dernière. En fait, j’attends pas trop le jour de la Chandeleur pour faire des crêpes. J’en fait un peu toute l’année (1).
    A D’accord. Une bonne recette? Qu’est-ce qu’il faut pour faire des crêpes?
    M Pour des bonnes crêpes, il faut de la farine, du sucre, des oeufs, du beurre, du lait (2). Et moi, je rajoute un peu de fleur d’oranger(3) aussi.
    A Ah oui, pour parfumer. Il y en a qui mettent du rhum.
    T Ouais, du rhum.
    A : Mais… Et vous mettez du beurre?
    M : Oui, du beurre fondu.
    A : Ah d’accord. Moi, j’en mets pas, du beurre (4). Et Thomas aussi, vous aimez les crêpes?
    T : Oui. Moi, c’est pareil, je… C’est pas… pas forcément à la Chandeleur. C’est plus pour les crêpes en elles-mêmes. Quand on les fait à la Chandeleur, c’est plus trop… plus trop pour la tradition, je pense. Et voilà.
    A : Oui, oui. Et vous mettez quoi, alors, dans vos crêpes?
    T : Ben, pareil que Morgan. A la place de la fleur d’oranger, plutôt du rhum.
    A : Oui, oui. Mais après, je veux dire, dans la… la garniture, en fait? Parce qu’on les mange pas juste comme ça.
    T : Ouais. Moi, j’aime bien du sucre avec un peu de citron. Ou du Nutella (5).
    A : Ah, du Nutella! Morgan, le Nutella, c’est bon?
    M : Du Nutella aussi. Je mange qu’avec du Nutella, les crêpes. (6)
    A : C’est vrai? Moi, je trouve ça écoeurant! (7)
    A : Et Gaël?
    G : Moi, je mets du jus de citron avec du sucre.
    A : Ah d’accord. Traditionnel aussi. Oui, oui, il y en a qui mettent de la confiture.
    T : Ouais.
    M : Des bananes, de la glace.
    A : Oui, on peut carrément… De la glace ?
    T : Sinon, il y a des crêpes salées aussi.
    A:  Oui, vous en mangez ?
    T:  Ouais. Mais plutôt avec de la farine de sarrasin. (8)
    A : Oui, comme on fait en Bretagne, en fait. (9)
    T : Ouais. Avec des œufs, du jambon, du gruyère (10), tout ça.
    A : Ouais, ça c’est bon ! Ça fait le plat complet. C’est vrai que c’est très agréable. Gaël, vous en mangez aussi, des crêpes salées ?
    G : Ouais, ouais. Ouais parce que ma mère, elle est bretonne, donc…
    A : Ah !!!
    G : … elle en fait souvent.
    A : C’est vrai ? Et oui, la Bretagne, c’est la capitale de la crêpe. Enfin pas la capitale, mais c’est le pays de la crêpe ! C’est vrai qu’il y en a des très bonnes, hein.
    G : Ouais, c’est là où il y a les meilleures !
    A : Oui. Et comment vous faites, Morgan ou Thomas ? Vous faites sauter les crêpes dans la poêle ?
    T : Moi, j’y arrive pas trop ! (11) Plutôt ma mère ou…
    A : C’est dangereux !
    T : Oui.
    M : Non, moi je les fais pas sauter non plus.
    A:  Oui, oui. Mais… Non, ce qui est un peu énervant des fois, c’est que ça attache (12). Il faut avoir vraiment une poêle…
    M : C’est pour ça que je mets du beurre dans la pâte.
    A : D’accord, ça aide. Bon bah, écoutez, bonnes crêpes la prochaine fois et… Moi, chez moi, c’est pareil aussi. J’en fais un peu n’importe quand. Et tout le monde aime ça et… Le seul truc, c’est que c’est un peu long à faire quand même. Parce qu’on les mange…
    T : Faut les faire à l’avance…
    A : Ouais, mais c’est moins bon !
    T : Non, mais une demi-heure à l’avance.
    A : Oui, les faire toutes et puis après, on les fait un peu réchauffer.
    T : Ouais […].
    A : Moi, je les fais au fur et à mesure (13) mais j’ai l’impression d’y passer tout mon temps et puis de… de jamais avoir le temps de m’assoir pour en manger, pendant que la famille mange.
    M : Ouais, et puis il y en a qui laisse reposer la pâte (14) une heure aussi.
    A : Oui, moi, je le fais pas.
    M : Moi je laisse pas… Moi, je lui laisse pas le temps de reposer.
    A : D’accord. Moi j’ai jamais vu la différence, en fait.
    M : Non.
    A : Donc bon…
    M : Y en pas. (15)
    A : Bon, bah écoutez, on va aller faire chauffer la poêle et puis bon appétit avec les crêpes !

    Quelques explications :
    1. un peu toute l’année : expression qui signifie que c’est n’importe quand, tout au long de l’année. Il n’y a pas d’occasion particulière.
    2. du lait : Morgan a un accent du sud. Ecoutez comment elle prononce ce mot. Ce n’est probablement pas ce que vous apprenez à l’étranger ! Dans le sud, on ne fait pas la différence entre les mots en « ai » et ceux en « é » en fait.
    3. de la fleur d’oranger = de l’eau de fleur d’oranger.
    4. J’en mets pas, du beurre : Très oral ! La phrase de base, c’est : je ne mets pas de beurre.
    5. le Nutella : tous les Français connaissent le Nutella. C’est une pâte chocolatée qu’on tartine sur du pain, des tranches de brioche. Ou que certains mangent à la cuillère, dans le pot !
    6. Je mange qu’avec du Nutella, les crêpes : très oral aussi. La phrase parfaite serait : Je ne mange les crêpes qu’avec du Nutella, ce qui veut dire « seulement avec du Nutella ».
    7. écoeurant : un peu difficile à digérer si on en mange beaucoup !
    ( Mais c’est très bon ! )
    8. le sarrasin : c’est une céréale spéciale.
    9. La Bretagne : région dans l’ouest de la France. Les crêpes sont un plat traditionnel de cette région. Il y a beaucoup de crêperies, c’est-à-dire des petits restaurants qui servent toutes sortes de crêpes, salées et sucrées. Et on boit du cidre avec. ( boisson peu alcoolisée à base de pommes. )
    10. le gruyère : fromage fabriqué en Suisse et dans l’est de la France. Beaucoup de Français le consomment râpé, sur les pâtes par exemple, ou pour faire des gratins de légumes.
    11. J’y arrive pas trop = Je n’y arrive pas trop. Thomas a un peu de mal à les faire sauter . Il risque de faire tomber la crêpe par terre !
    12. ça attache : ce qu’on fait cuire reste collé au fond de la poêle.
    13. au fur et à mesure : les unes après les autres, pendant que les gens les mangent, pas à l’avance.
    14. laisser reposer la pâte : attendre un peu avant d’utiliser cette pâte, de la faire cuire.
    15. Y en a pas = Il n’y en a pas. ( très oral, mais très courant ! ) = il n’y a pas de différence.

    Télécharger la conversation: Les crêpes – France Bienvenue

    Et si ça vous intéresse, voici l’autre blog de France Bienvenue, avec un peu plus de français, à travers des mots écrits et dits, des enregistrements, des petits détails sur le français comme on le parle et l’écrit, des photos.
    A bientôt! Anne

    Advertisements

    Étiquettes :

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :