Tatouage, mon beau tatouage

Dans certaines sociétés, les tatouages sont un élément important de la culture et de la beauté. En France, ils sont devenus à la mode ces dernières années, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.
Rachida a voulu en savoir un peu plus. Elle est donc allée poser des questions à Nicolas.

  • Transcription
    R: Bonjour Nicolas!
    N: Bonjour!
    R: Je voulais savoir ton âge.
    N: J’ai 21 ans.
    R: D’accord. On est en été et je vois que tu as un petit tatouage sur ton épaule droite. Je voulais savoir quand est-ce que tu l’as fait?
    N: Je l’ai fait à 18 ans et 3 jours.
    R: D’accord! Ça t’a fait mal le jour où tu l’as fait?
    N: Ben, ça fait assez mal. Il a duré 2 heures et la première heure, on va dire que ça allait. Ça fait mal à certains moments, surtout à la fin quand la peau est vachement (1) réceptive à la douleur.
    R: D’accord! Et ça représente quoi exactement?
    N: C’est un tatouage que j’ai fait moi-même. C’est un tribal(2) que je voulais faire en plusieurs parties.
    R: Donc tu les dessines et tu les donnes à ton tatoueur et ton tatoueur les refait.
    N: Les refait pour les remodéliser par rapport à la taille et la forme de mon épaule.
    R: Ça c’est très intéressant, ça! C’est bien! Et…enfin (3), ça coûte cher pour te le faire?
    N: Ouais, très, très cher. J’en ai eu pour (4) 200 euros celui-ci et vu que je vais en refaire un aussi encore(5), j’en aurai pour 220 euros le prochain… ce sera un peu plus lourd.
    R: D’accord! C’est super cher quand même(6), hein!
    N: Assez. Mais bon, il est de quand même deux heures et demie de travail et le prochain que je vais me faire, il en aura 4 heures quand même!
    R: D’accord! Et tu en (7) as d’autres là?
    N: J’en ai qu’un (8) pour l’instant mais d’ici la fin du mois, j’en aurai un deuxième.
    R: Et tu les finances comment? Enfin (3) tu travailles? Tes parents?
    N: Je travaille. Certains se payent des plaisirs : une console de jeu, une chaîne hi-fi ou une télé. Moi, c’est les tatouages!
    R: Tu préfères les tatouages!
    N: C’est une chose que je garderai toute ma vie donc alors que c’est pas un matériel que je pourrais jeter ou qui tomberait en panne!
    R: D’ailleurs, tu dis que tu vas garder ça toute ta vie. Ça te dérange pas de d’avoir ça, enfin(3) toute ta vie quoi,enfin…
    N: C’est moi…enfin (3) c’est moi qui les ai dessinés. C’est ma fierté et c’est pour moi. C’est pas pour faire genre « Moi, regardez j’ai un tatouage machin chose! » (9)
    R: D’accord!
    N: C’est pour mon plaisir personnel. D’ailleurs, c’est pour ça que je les cache assez souvent. Ils sont faits pour être cachés.
    R: C’est intime. C’est intime.
    N: Voila!
    R: D’accord! Et tes parents, ils ont rien dit? Vu que (10)tu le premier tu l’as fait à 18 ans! Ils ont été d’accord? Ils ont pas voulu?
    N: Ben en fait, tout comme mon piercing à l’arcade : ma mère voulait que je me fasse un piercing à l’arcade à mes 16 ans, mon père était pas trop chaud (11) mais bon, il l’a quand même autorisé. Et là, à mes 18 ans, à l’inverse, c’est mon père qui m’a autorisé à faire un tatouage que je voulais et ma mère qui a suivi parce que ben…
    R: D’accord.
    N: Voilà, c’était mon envie.
    R: Et… enfin… tes parents, ils ont des tatouages eux aussi, des piercings ou…?
    N: Non, aucun. Ils ont ni tatouages… Bon, ils ont les oreilles percées…enfin, mon père a une oreille percée et ma mère les deux mais bon.(12)
    R: D’accord.
    N: Ça s’arrête là, quoi.
    R: D’accord.
    N: C’est du classique.
    R: Et… le prochain que tu veux faire, tu l’as déjà… Tu as déjà commencé à le dessiner?
    N: Ben, j’ai déjà dessiné la totalité de mon tatouage qui est en trois fois. Une partie sur l’épaule, une partie sur le haut de l’épaule et une autre partie sur l’omoplate.
    R: Et pour toi, ça représente quelque chose de spécial? Ou c’est juste ton imagination?
    N: Mon imagination et le tatouage final fait un truc que…
    R: Personnel.
    N: Voilà, que j’aime bien, ouais.
    R: D’accord! Ok.
    N: Et que je pourrai cacher avec un simple… un simple tee-shirt.
    R: C’est super intéressant alors!

    Quelques explications :
    1- vachement : Beaucoup, énormément, très. (style très familier, seulement à l’oral)
    2- un tribal : Style de tatouage
    3- « Enfin » est utilisé pour montrer qu’on cherche la façon la plus appropriée d’exprimer nos idées. On se donne le temps de réfléchir. On ne prononce pas ce petit mot très nettement. On mange la première syllabe. Du coup, on entend juste  ’fin .
    4- J’en ai eu pour… = ça m’a coûté. Cette expression est très courante.
    5- Ici, le « encore » n’est pas nécessaire puisqu’il y a le verbe « refaire ».qui indique la répétition.
    6- Quand même = malgré tout. On utilise beaucoup cette expression à l’oral car « malgré tout » est d’un style plus soutenu. Elle sert à mettre quelque chose en valeur, à montrer que c’est quelque chose d’important
    7- On entend juste « T’ en as d’autres? » On mange certaines syllabes à l’oral. C’est le cas avec « tu ».
    8- J’en ai qu’un : façon orale de dire «Je n’en ai qu’un ».
    9- machin chose : on dit ça quand on ne veut pas utiliser un terme précis pour parler de quelque chose. C’est très vague et familier.
    10- vu que : puisque / dans la mesure où (familier)
    11- ne pas être très chaud : Manière orale de dire qu’on n’est pas totalement d’accord avec quelque chose ou pour faire quelque chose, qu’on n’approuve pas totalement.
    12- mais bon : Nicolas veut dire que « Bien sûr, ils ont les oreilles percées, mais ce n’est pas la même chose qu’un piercing. »

    TELECHARGER LA CONVERSATION

    Étiquettes :

    3 responses to “Tatouage, mon beau tatouage”

    1. Tuong says :

      je voudrais savoir « piercing à l’arcade », c’est quoi, SVP

      • Tuong says :

        ah, est-ce que ca veut dire : percer les oreille ?

        • Anne says :

          Bonjour, un piercing, c’est quand on se fait percer une partie du corps (nez, nombril, lèvre, etc…) pour porter un anneau.
          Pour Nicolas, c’est à l’arcade sourcilière, juste au-dessus de l’oeil, au niveau du sourcil.

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :