Repartir à zéro

Que se passe-t-il quand l’entreprise dans laquelle vous êtes entré tout jeune se restructure ? Pour certains, cela signifie des licenciements. Pour d’autres, c’est l’obligation de se reconvertir, de changer radicalement d’activité. Pas vraiment facile.
Alors, comment fait-on face à ces changements qui bouleversent la vie professionnelle et personnelle ?
C’est ce qu’explique Patrick à Julie.


  • Transcription
    J: Julie / P: Patrick

    J – Bonjour Patrick.
    P– Bonjour Julie.
    J– Alors, je voulais savoir qu’est-ce que (1) vous faisiez comme métier ?
    P– Je suis comptable à la SNCF. (2)
    J– D’accord. Ça fait combien de temps que vous y travaillez ?
    P– Ça va faire trois ans en fin d’année.
    J– Ça fait trois ans mais pourtant je vois, vous avez à peu près quarante ans… Vous… C’est… c’est pas (3) le premier métier que vous exercez !
    P– Oh ! Vous êtes sympa (4), vous me rajeunissez ! C’est pas mon premier métier mais ça fait quand même trente ans que je suis dans l’entreprise SNCF !
    J– D’accord. Vous faisiez quoi avant ?
    P– J’étais Chef de service au triage de Miramas (5).
    J– Alors comment ça se fait que vous…. que vous êtes passé de chef de service du triage de Miramas à comptable aujourd’hui à Marseille ?
    P– Suite à la restructuration du plan fret… (6)
    J– D’accord
    P– … au niveau national, le site de Miramas a été impacté (7). Mon poste a été supprimé, je me suis retrouvé sans emploi. Donc j’ai choisi de me reconvertir en tant… pour trouver un travail à la journée, à Marseille, au service comptable de l’INFRA (8).
    J– Vous vous êtes… Vous vous êtes penché sur cette reconversion quand vous aviez… vous avez su que votre poste allait être supprimé ou on vous à dit: » Ben voilà, votre poste est supprimé. Maintenant, vous vous débrouillez. » ?
    P– Non, c’est… c’était plus pernicieux (9) que ça puisque que j’étais agent de réserve (10), c’est-à-dire que j’avais pas de roulement fixe et les évènements ont fait que je me doutais un petit peu de la situation et que je me suis préparé à … bon gré, mal gré (11) à partir de… de Miramas, ce qui n’est toujours pas facile parce que quand on a… on a tissé des liens depuis… pas loin de… plus de 25 ans de travail au sein d’un… d’un milieu de travail avec des gens qu’on connaît depuis la… l’école maternelle, c’est très difficile de se reconvertir (12), d’autant plus que je n’avais pas de… de formation de comptable. Donc ça a été une remise à… à niveau (13) totale et un nouveau départ (14) dans ma vie professionnelle.
    J– Vu que vous dites que vous n’avez… vous n’aviez pas de diplôme de comptable, est-ce que vous avez suivi une formation ou vous êtes retourné à l’école ? Comment ça c’est passé, cette nouvelle adaptation ?
    P– Ben à la SNCF, on a la chance de suivre des formations internes (15), donc ce qui m’a permis de… déjà avant de retourner à l’école, de découvrir le … mon futur métier. Donc ça… c’était difficile parce que tout changeait, c’était pas du tout la même chose que dans le fret. Et après à partir de là, je suis… je suis parti en formation… en formation interne, en formation sur Paris. Et bon, au fil de l’eau(16), je suis arrivé à me faire mon petit nid douillet (17).
    J– Pas trop dur à quarante ans de remettre la tête dans les bouquins (18)?
    P– Si, c’est très dur ! C’est pas facile, hein !
    J– Vous en avez eu pour combien de temps de formation ?
    P– Ça m’a fait à peu près trois mois de formation.
    J-D’accord, et après vous étiez apte à… à passer sur le terrain (19)?
    P– Oui, apte. Bon, le… On peut pas avancer avec… comme quelqu’un qui à beaucoup plus d’expérience dans la comptabilité. Moi, j’y ai été à… à mon rythme, petit à petit. Bon maintenant, au bout de trois ans, ça va ! Je… J’arrive même à avoir des comptables en formation à mon poste de travail. Donc ça va.
    J– Ah ! Oui, ça prouve que vous êtes bien. (à suivre)

    Pour mieux comprendre :
    1. Je voulais savoir qu’est-ce que vous faisiez : normalement, il faudrait dire: « …savoir ce que vous faisiez. »
    2. la SNCF (Société Nationale des Chemins de Fers Français) : entreprise semi-publique qui transporte les personnes et les marchandises par le train en France.
    3. C’ est pas : manière orale de dire « ce n’est pas »
    4. sympa : abréviation de « sympathique » et synonyme de  gentil. (familier)
    5. un triage : un lieu où on trie les marchandises pour les charger sur les wagons ou les décharger.
    6. La  restructuration du plan Fret: Le transport ferroviaire de marchandises est une branche de la SNCF surnommée «  le fret ». La SNCF a voulu diminuer ses dépenses dans cette branche, et a donc licencié des employés, changer les horaires de travail de certains sites… La restructuration visait à améliorer l’organisation de la branche du transport de marchandises. C’est évidemment un gros problème pour les salariés et pour la ville de Miramas.
    7. impacté : normalement, le verbe « impacter » n’existe pas en français. Mais l’influence de l’anglais fait que beaucoup de gens disent ça maintenant. Il faudrait dire : « Il y a eu un impact sur le triage… »
    8. le Service de l’Infra: c’ est un service de la SNCF qui gère toute la comptabilité de l’entreprise.
    9. pernicieux : vicieux
    10. un agent de réserve : un salarié qui n’a pas de roulement fixe. Avoir un roulement, c’est être affecté sur un poste précis avec des horaires qui varient selon les semaines. Patrick était employé pour remplacer les agents absents par exemple, ou en cas de besoin.
    11. bon gré, mal gré : cette expression signifie qu’avec ou sans le consentement de la personne, les choses arriveront quand même. Ici, que Patrick le veuille ou non, il doit quitter le triage de Miramas.
    12. se reconvertir : la personne concernée doit changer de domaine, trouver une autre profession.
    13. une remise à niveau: c’est une période pendant laquelle on rafraîchit ses connaissances.
    14.  un nouveau départ: c’est quand on recommence une nouvelle vie, comme si c’était le début. On change de direction.
    15. une formation interne: ce sont des enseignements, des cours donnés par l’entreprise elle-même, pour permettre une meilleure connaissance du secteur d’activité.
    16. au fil de l’eau: cette expression signifie « avec le temps ».
    17. un petit nid douillet: expression familière qui signifie se créer un environnement confortable, plaisant.
    18. remettre la tête dans les bouquins: expression familière qui signifie retourner à l’école, se replonger dans les livres pour étudier.
    19. passer sur le terrain: expression qui signifie être capable de se gérer seul dans son métier pour la première fois et mettre en application tout ce qu’on a appris.

    J’ai mis 2 MP3 différents.
    Pouvez-vous me dire si les 2 marchent pour vous ou non ? Merci !
    Pour moi, le deuxième est de meilleure qualité et marche bien mais certains ont l’air d’avoir des problèmes pour les écouter sur leur lecteur de MP3.

    MP3 – version 1
    TELECHARGER: Repartir à zéro – France Bienvenue

    MP3 – version 2
    TELECHARGER: Repartir à zéro

    Advertisements

    Étiquettes : ,

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :