Home sweet home !

Camille est une jeune femme qui vit avec son compagnon depuis plusieurs années. Evidemment, le problème, c’est de se loger car les loyers ont beaucoup augmenté en France ces dernières années. Ce jeune couple était installé dans un appartement qui lui convenait bien. Mais leur propriétaire les a informés qu’il ne souhaitait plus louer ce logement. Alors, début des recherches, visites d’appartements, puis travaux d’aménagement, histoire de se sentir vraiment chez soi dans un appartement refait à neuf ! C’est cette période de transition – où les parents ont aussi leur importance – que raconte Camille à Julie.


  • Transcription:
    C: Camille / J: Julie

    : Bonjour Camille.
    : Bonjour Julie.
    J : Alors, ça fait 6 ans que tu vis avec ton compagnon et là récemment, bah, vous avez décidé de changer d’appart (1). Alors pourquoi ?
    C : Alors, ça faisait environ 3 ans qu’on était dans l’appartement. Puis on a reçu une lettre de notre propriétaire nous informant que il voulait récupérer son appartement. Et donc, il mettait… il mettait fin à notre bail (2).
    J : D’accord ! Et alors, vous avez fait comment après ? Vous en avez recherché un ? Vous êtes repartis chez tes parents ? Comment ça s’est passé ?
    C : Donc sachant que cet appartement, on était en location privée, et que le loyer était assez élevé, on a décidé de se diriger plutôt vers un organisme HLM (3) pour avoir un loyer un peu plus abordable. Et donc, on s’est adressé donc (4) à différents organismes qui existent sur… sur (5) notre ville. Et on a déposé nos dossiers et on a attendu qu’ils nous contactent pour nous donner un appartement.
    : Et vous avez attendu longtemps ?
    C : Alors…oui. On a attendu environ 3 mois.
    : D’accord ! Et vous aviez eu à peu près combien de propositions ?
    C : On a eu en tout quatre propositions.
    J : D’accord ! Vous avez visité chaque appartement ?
    : Voilà. Donc sachant qu’on a eu un… une première visite où le logement était…était à la limite de l’insalubrité (6)…
    J : D’accord !
    C : … Donc on n’a pas accepté. Et ensuite, on a eu deux autres appartements mais qui ne… deux autres propositions d’appartements, mais les appartements ne nous convenaient pas.
    J : D’accord ! Et donc le dernier, là, celui dans lequel vous êtes en train d’emménager (7).
    C : Donc voilà ! Et ensuite, on a visité celui-ci qui nous a convenu, et donc on a attendu que les locataires qui étaient là avant nous quittent l’appartement pour pouvoir…pour pouvoir récupérer les clefs.
    : D’accord. Et donc là, ça y est, vous êtes en train d’emménager ?
    C : Donc là, ça fait 3 semaines que nous sommes en train d’emménager, donc sachant qu’on a fait quand même pas mal de travaux dans l’appartement…
    J : Vous avez fait quoi à peu près (8)?
    : Donc dans l’appartement, on a refait donc tout ce qui était peinture. Sachant que dans le salon, il y avait une tapisserie (9) qui était posée et en-dessous, c’était du béton vibré (10) – donc du béton lisse avec des trous – et donc il a fallu enduire tous les murs pour pouvoir poser les peintures.
    J : Ok ! Ça, ça prend bien du temps.
    C : Voilà, tout à fait !
    J : Et après, vous avez fait…vous avez passé de la peinture ou vous avez remis de la tapisserie ?
    : Donc on a peint toutes les…toutes les pièces, hormis (11) la chambre où il fallait enduire et on n’avait pas forcément le temps donc, parce qu’on est un peu pressé d’emménager après 3 mois chez…chez mes parents. Donc du coup, on a mis de la tapisserie.
    : D’accord ! C’était pas trop dur de repasser (12) chez tes parents quand ça fait à peu près trois ans que tu vis avec ton…avec ton chéri (13) ?
    C : Si, c’est vrai que c’est…Il faut se réhabituer à pas mal de choses, sachant que quand on est chez soi, on prend certaines habitudes, que on ne peut pas garder quand on retourne chez nos parents. Mais bon…il faut… il faut se dire que c’était pas…On savait que c’était pas indéfini (14) et…
    : Oui, c’était pour un temps…
    : Oui. Voilà, c’était que pour un temps, et bon. On a quand même bien…On est bien chez mes parents quand même !
    : Oui, on est toujours bien chez papa et maman ! Et là, il te reste combien de temps à peu près avant de pouvoir emménager définitivement ?
    C : Donc là, j’espère que d’ici une semaine on pourra enfin emménager dé[…]… définitivement, quoi ! Ça fera environ un mois que on (15) aura fait les travaux. 
    J : D’accord. Donc là, tu m’as dit que tu as fait tout ce qui était peinture, tu as acheté un nouveau…un nouveau…enfin, un nouveau sol.
    : Un nouveau sol.
    J : Et… et il te reste quoi à faire dedans ?
    : Donc là, il nous reste, ben, les finitions, tout ce qui est…un petit peu les baguettes pour faire passer l’électricité… enfin plein de petites finitions, quoi !
    : D’accord, ça marche (16) ! Ben, écoute, bon courage (17) en tout cas !
    C : Ben merci  (18)!

    Quelques explications:
    1. un appart : abréviation familière de « appartement ». Normalement, on ne l’écrit pas. Donc l’orthographe de ce mot est un peu floue, avec une apostrophe, ou pas. (Un appart’)
    2. un bail: c’est le contrat de location qui indique la durée de la location. A la fin du bail, le propriétaire peut décider de ne pas renouveler le bail avec son locataire.
    3. HLM : signifie Habitation à Loyer Modéré. Ces logements sont destinés aux personnes à revenus modestes. On dit qu’on habite dans un HLM, ou en HLM. Il faut remplir certaines conditions pour y avoir droit.
    4. donc : le deuxième « donc » n’est pas nécessaire. Mais à l’oral, on répète souvent les mots.
    5. sur notre ville : normalement, il faut dire « dans notre ville« . Mais de plus en plus de gens emploient « sur » dans certains cas: par exemple, je travaille sur Paris (au lieu de « à Paris »).
    6. l’insalubrité d’un logement: c’est quand cet appartement n’offre pas le confort de base et est en très mauvais état. Là, le logement visité était presque insalubre.
    7. emménager : s’installer dans un appartement, une maison. Julie prononce ce verbe avec l’accent du sud,  presque comme « aménager », qui signifie « arranger », « transformer ». Camille, avec un accent du sud aussi, le prononce plus clairement.
    8. Vous avez fait quoi à peu près? : question très orale, avec « quoi » à la fin de la question. A la place, on peut dire « Qu’est-ce que vous avez fait? »
    9. la tapisserie : c’est du papier peint collé sur le mur. En France, pendant des années, les gens ont préféré tapisser les murs de leur maison. Mais c’est redevenu aussi très à la mode de peindre. On trouve donc les deux techniques et beaucoup de choix dans les magasins de bricolage.
    10. le béton: c’est un matériau de construction.
    11. hormis: sauf (style assez soutenu)
    12. repasser : ici, ça veut dire revenir pour un temps limité.
    13. ton chéri : façon familière de dire « ton amoureux« , celui que tu aimes. Avant, Julie avait employé le mot « compagnon », parce que Camille et lui ne sont pas encore mariés. On dit qu’ils vivent en couple.
    14. indéfini: ici, ce mot n’est pas tout à fait le mot juste. Camille voulait sûrement dire « indéfiniment« , qui signifie « pour toujours ».
    15. que on : normalement, on doit contracter et dire et écrire « qu’on« . Mais à l’oral, on traîne souvent sur les mots, on cherche la suite. Comme on peut dire aussi : « que nous », Camille commence par dire « que », puis ajoute « on », sans corriger ensuite. On fait ça très souvent à l’oral: que il…/ que elle…, au lieu de qu’il / qu’elle. C’est un peu bizarre d’écrire ça mais c’est ce qu’on entend.
    16. ça marche: ici, ça veut dire « c’est bon », « c’est bien », « Parfait« . C’est juste une petite conclusion dans un style familier.
    17. Bon courage: on dit ça pour encourager quelqu’un qui a du travail, ou un problème à résoudre, ou qui se trouve dans une situation difficile, etc… On dit : Bon courage pour vos travaux. / Bon courage pour finir tout ça. (avec la préposition « pour » si on ajoute une suite.)
    18. Ben: comme d’habitude, on ne dit pas clairement « Bien » ou « Eh bien« , mais quelque chose comme « Ben », « Bah », « Beh ».

    TELECHARGER: Home sweet home – France Bienvenue

    Publicités

    Étiquettes :

    9 responses to “Home sweet home !”

    1. Moustapha says :

      C’est vraiment magnifique! ce site est très utile.. je vous félicite vos efforts.. continuez à poser des nouveaux sujets.. cela m’a beaucoup aidé à améliorer mon français.

    2. Moustapha says :

      « indéfini: ici, ce mot n’est pas tout à fait le mot juste. »

      j’ai beaucoup apprécié cette phrase en raison de l’honnêteté totale que votre conception porte.

      cela me rassure que je suis dans le bon endroit d’apprentissage du français .

      merci encore 🙂

      • France Bienvenue says :

        A l’oral, il peut nous arriver de ne pas employer les mots corrects ou de faire des phrases qui ne sont pas toujours parfaites grammaticalement parlant ! C’est pour ça que nous le disons, pour éviter que vous ne fassiez les mêmes erreurs. Merci pour les compliments !

    3. Fredrik says :

      Idiotique, comment peut le propriétaire seulement venir et dire qu’il veut l’appart quand il l’a déjà loué aux deux personnes. Le couple…

      La France est bien bizarre parfois! On dirait qu’on ne peut jamais se sentir assuré hein…

      • Anne says :

        Bonjour,
        Un propriétaire a un contrat pour 3 ans avec les locataires: ça s’appelle un bail. Au bout de trois ans, il peut choisir de renouveler le bail pour 3 ans encore ou de récupérer son appartement, pour deux raisons: il en a besoin pour lui ou des membres de sa famille. Ou alors, il veut vendre cet appartement. Il doit prévenir ses locataires 6 mois avant au minimum, pour leur laisser le temps de chercher autre chose. En six mois, on trouve, non ?
        Et s’il vend, les locataires ont la priorité s’ils veulent – et peuvent – acheter cet appartement.
        Donc c’est ce qui s’est passé pour ce jeune couple, qui n’a pas été particulièrement pris par surprise, juste un peu embêté de devoir chercher autre chose.
        (Petite précision aussi: quand c’est le locataire qui veut partir, il peut le faire à tout moment, avant la fin du bail de 3 ans. Il doit prévenir le propriétaire 3 mois avant, et seulement 1 mois avant s’il doit partir parce qu’il est muté ailleurs pour son travail.)
        Voilà, c’est la loi française, qui fait qu’on ne peut pas mettre un locataire dehors du jour au lendemain.
        Apparemment, c’est différent – et mieux? – dans votre pays. Expliquez-nous.

    4. Fredrik says :

      Ben oui, en six mois on trouve. Je ne sais pas si vous là-bas le trouveriez mieux mais en Suède si tu loues l’appart tu le loues et c’est tout. Si tu le loues pendant 2 mois ou 10 ans c’est égal et il n’y a pas de différence.

      Soit on seulement loue l’appart ou soit on « l’achète ». Mais même si on l’achète on paie aussi un loyer mais on paie moins et en plus on aura le droit de faire n’importe quoi chez soi. Changer la cuisine, enlever un mur etc. (On n’a pas le droit de faire ça si on seulement loue comme dans le 1er cas.)

      Une autre différence entre la Suède et la France que je me suis aperçu c’est qu’en Suède la cuisine, le four, les placards, le frigo. Tout ça est déjà inclus alors il ne faudrait pas acheter quelque chose.
      Et au sous-sol du batîment où les apparts se trouvent il y a un lave-linge et une machine à sécher.
      Je suis super étonné quand je visitais la France et j’ai appris qu’on doit acheter tout tout-seul. Relou!
      Bisous

      • Anne says :

        C’est intéressant de voir comment ça marche ailleurs et de découvrir ton pays !
        A propos de la cuisine, ça dépend en fait. Il y a des appartements avec une cuisine équipée. Il y a déjà tout, y compris le lave-vaisselle. (mais en général pas la machine à laver ni le sèche-linge, c’est vrai.) Et il y a des apparts où il y a juste un évier et des placards et il faut apporter le reste. Souvent, dans les studios, c’est tout équipé.
        Pour la machine à laver et le sèche-linge en commun, on trouve ça dans les résidences étudiantes (mais pas toujours!) mais jamais dans les autres résidences. Chacun achète ses appareils.
        En Suède, est-ce que c’est dans n’importe quelle résidence ?
        A bientôt.

    5. Fredrik Pettersson says :

      Je ne veux pas mentir et dire que c’est comme ça partout en Suède mais enfin c’est comme ça dans ma ville et je n’ai jamais entendu dire qu’on doit renouveler un contrat.

      Et oui une cusine toute équipée et des lave-linges et sèche-linges sont toujours inclus si tu loues un appart. Je ne veux pas être méchant mais c’est comme ça en Suède depuis les annés 50 et quand j’ai vu la cuisine en France avec seulement un évier je me suis dit que ils n’ont pas le même standard de vie <3.

      Ici si tu t'intéressais à un appart et tu ne verrais qu'un évier, tu rigolerais contre le propriétaire! Alors c'est très différent et étonnant parce que en effet les machines de ce genre sont chers! Pas facile ni pour un étudiant ni pour un jeune qui vient de déménager des parents.

      En tout cas je trouve ce blog génial. Je ne suis aucun blog sur internet mais je pense que je commencerai de suivre le vôtre. Moi après mes 4 ans à l'école je me débrouille assez bien à l'écrit mais c'est énormément plus difficle à l'oral. Il me fallait 3 semaines à Lyon avant que j'ai commencé de suivre les conversations entre les français quand on dînait le soir etc. Surtout entre fille et fille. Vouz pouvez vraiment parler vite.

      • Anne says :

        C’est sûr que le niveau de vie des habitants est plus élevé en Suède. Chez nous, ça dépend des régions, des villes et des quartiers.
        Et quand la cuisine n’est pas équipée, on peut aller chez IKEA et choisir ce qu’on aime !

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :