Lire, lire, lire

Manon aime lire.
Elle adore l’anglais.
Alors elle s’est jetée à l’eau* et a dévoré son premier gros roman en anglais, même si ce n’est pas toujours simple !
Elle parlait l’autre jour de ce qui l’a aidée et de ce qui lui plaît dans ce voyage dans une autre langue.


  • Transcription:
    M: Manon : A: Anne

    A: Alors Manon, l’autre jour, vous m’avez emprunté des romans en anglais.
    M: Oui.
    A: Et je dois dire que j’ai pas beaucoup d’étudiants, hein, qui osent se lancer dans (1)…
    M: Ah ouais ?
    A: Non. Pas trop, hein. C’est… Ils ont un peu peur quand même. Et vous, non !
    M: Non.
    A: Alors, pourquoi est-ce que vous lisez en an(glais) ? D’abord, c’est la première fois que vous lisez des romans comme ça, en entier, en anglais ?
    M: Alors, c’est la première fois que j’en lis en entier, effectivement (2). J’avais essayé de… déjà d’en lire. Mais c’était il y a quelques années déjà, deux – trois ans. Et…
    A: Oui, donc vous étiez jeune, quoi.
    M: C’était difficile, même si c’est des jeunes… c’est des… des livres pour jeunes.
    A: Ah oui, un peu adaptés, quoi, un petit peu…
    M: Voilà, un peu adaptés, quelquefois avec des… vraiment les mots difficiles traduits en bas.
    A: Oui, d’accord.
    M: Mais c’est vrai que, bon, ça faisait réfléchir et du coup…
    A: Oui, oui, c’est fatigant, hein.
    M: C’est.. c’était fatigant.
    A: Oui, oui, d’accord. Il manque beaucoup de vocabulaire, tout ça.
    M: Voilà.
    A: Et puis…
    M: La formation des phrases…
    A: Oui, oui. On est obligé de réfléchir, finalement, en lisant. Donc on perd un peu le plaisir de la lecture. Et alors, là, maintenant, donc avec trois ans de plus ?
    M: Voilà, avec trois ans de plus, bah, ça va mieux, surtout que (3) les livres que je vous ai empruntés, je les avais vus en film et je les avais lus en français. Donc c’est vrai que quand on connaît vraiment l’histoire, ça passe tout seul (4), ou… Bien sûr, il y a des… des phrases qu’on comprend mal, qu’on comprend moins bien que d’autres. Donc il y a des… des mots que… que j’ai dû aller chercher, qui étaient vraiment importants dans la phrase, qui…
    A: Oui, sinon, on est complètement perdu.
    M: Oui, voilà, sinon on comprend pas le reste, ça sert à rien (5).
    A: Donc dans ce cas-là, vous cherchez… quoi… dans un dictionnaire ? Sur internet ?
    M: Dans un dictionnaire ou il y a un dictionnaire aussi sur mon… sur mon portable, qui est un peu… Voilà. Donc je m’en sers des fois.
    A: Oui, oui, oui. Et vous avez… enfin… Le…. le problème c’est peut-être, je sais pas, la vitesse de lecture, non ?
    M: Ouais.
    A: C’est…
    M: Elle est beaucoup plus lente que… qu’en français, hein, forcément (6).
    A: Mais vous avez vu des progrès, là, déjà ?
    M: Ah oui, par rapport à avant. Et puis même par rapport au début du… du premier livre que je vous ai emprunté que… que j’ai commencé à lire, là, j’en suis au deuxième et c’est vrai que ça va plus…
    A: Ça va déjà mieux.
    M: Ouais.
    A: Oui, surtout que le premier, c’est un gros pavé (7), là, que vous m’avez pris !
    M: Ouais.
    A: Donc, oui, oui, à force (8), effectivement, entre la première page et la cinq centième…
    M: Voilà, exactement.
    A: Il y a des progrès.
    M: Exactement, ouais.
    A: D’accord. Et alors, est-ce que… Enfin, comment vous faites ? Vous… Il y a des mots que vous avez envie de retenir ? Vous les notez quelque part ?
    M: Non, non, non.
    A: Tout dans la tête ?
    M: Ouais, tout dans la tête, parce que c’est des mots que, après, quand je sais ce que ça veut dire, ils restent gravés (9) en fait…
    A: Ah oui ! C’est vrai ?
    M: Ouais.
    A: Ah, vous avez…
    M: Et c’est que (10) avec l’anglais.
    A: D’accord.
    M: Bizarrement, j’ai appris l’allemand et là, je suis en train d’apprendre l’espagnol et c’est que avec l’anglais que ça me fait ça (11).
    A: C’est vrai ? Ça rentre (12) pas aussi facilement…
    M: Non.
    A: … avec les autres langues.
    M: Non.
    A: Il y a quelque chose de spécial avec l’anglais.
    M: Vraiment, oui.
    A: D’accord. Bah c’est bien, parce que…
    M: Avec les autres langues, je suis obligée d’écrire…
    A: Oui.
    M: … d’avoir un petit…
    A: Un petit carnet.
    M: Voilà, un petit carnet.
    A: Ou des fiches, ou… Ah d’accord ! C’est marrant (13), ça ! Vous avez… Dans une autre vie, vous avez été…
    M: Peut-être !
    A: … anglaise, anglophone et tout.
    M: Peut-être.
    A: D’accord. Et vous dites, là, que, bon, vous aviez vu les films et puis aussi lu en français. C’est pas un peu… ? Enfin du coup, vous connaissez l’histoire.
    M: Eh oui, c’est un peu tricher, j’avoue.
    A: Non mais pas tricher, mais au niveau du plaisir… Vous connaissez la fin, quoi.
    M: Ah oui, mais je… je prends toujours le plaisir de… de lire des livres, vraiment, plusieurs fois, bien que je connaisse la fin.
    A: Oui, oui, oui. Et puis là, c’est vrai que peut-être le fait que ce soit, bon, en…
    M: On le vit différemment, en fait. Que ce soit en anglais, on le vit vraiment différemment. Déjà que un livre plutôt qu’un film, on le vit différemment…
    A: Oui, complètement.
    M: … bien qu’on sache la fin. Donc en anglais, c’est encore autre chose.
    A: D’accord. Bon, bah, bonne continuation…
    M: Merci !
    A: …dans vos lectures en anglais et puis… Bah j’en ai plein d’autres à prêter !
    M: D’accord.

    Quelques explications:
    1. se lancer dans quelque chose: commencer à faire quelque chose
    2. effectivement: c’est vrai.
    3. surtout que: d’autant plus que (familier)
    4. ça passe tout seul: ce n’est pas difficile du tout.
    5. ça sert à rien: c’est inutile. (familier quand on ne met pas la négation complète. On devrait dire: ça ne sert à rien)
    6. forcément: obligatoirement
    7. un pavé: un très gros livre (argot)
    8. à force: grâce à tous ces efforts et ce temps passé
    9. rester gravé: rester dans la mémoire. On dit aussi: gravé dans la mémoire, pour des choses qu’on n’oublie plus jamais.
    10. C’est que avec l’anglais: ce n’est qu’avec l’anglais. C’est seulement avec l’anglais. (familier)
    11. ça me fait ça: ça a cet effet.
    12. ça rentre: c’est compris et retenu.
    13. marrant: amusant (familier)

    * se jeter à l’eau: commencer quelque chose qu’on n’a jamais fait et qui n’est pas forcément très facile.

    TELECHARGER: Lire des romans en anglais

    Étiquettes : , ,

    Ecrire un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :