Pendant que les autres étaient à la plage

L’été, la chaleur, la plage, la mer… On en rêve en ce moment ! Mais pour Florian, ces mots ne sont pas forcément synonymes de vacances et de temps libre. Il a raconté à Loïc ce qu’il a fait l’été dernier pendant que tout le monde était à la plage dans la jolie ville où il habite. Il n’a pas eu le temps de jouer les touristes !


Transcription:
F: Florian / Loïc

: Bonjour Florian. Donc tu es étudiant… en fac (1) de chimie et cet été, tu as donc travaillé.
F : Oui, c’est ça.
L : Donc c’était un travail saisonnier (2) ?
F : C’est ça.
L : Donc en quoi consistait… ? Tu as travaillé où ?
F : Donc j’ai travaillé… donc pour ma ville. Et en quoi il consistait ? C’était un travail donc de nettoyage, nettoyage des rues, de… des plages aussi, et changer les poubelles aussi un peu de partout (3) dans… dans la ville.
L : D’accord. Donc tu as travaillé pour la commune (4), pour l’entretien en fait.
F : Oui, c’est ça.
L : D’accord. Et au niveau donc des… Combien de temps a duré en fait cet… ce travail ?
F : Donc j’ai travaillé pendant un mois du 1er août au septembre.
L : Ok. Et au niveau des horaires ?
F : Donc j’ai… Je commençais le matin à 7h et je terminais à midi et demie (5), sauf les… les jours de marché où je travaillais en plus l’après-midi donc de 13h30 à… à quatre heures et demie.(6)
L : Ok. Et donc ça, ça faisait combien… Tu travaillais combien d’heures par semaine du coup ?
F : Je travaillais 35h, ce qui m’a permis de… ce qui m’a permis d’avoir deux jours de congés.
L : D’accord, ok. Et au niveau donc du salaire, est-ce que c’était bien rémunéré ?
F : Oui oui oui oui oui ! C’était 2200… 1200 euros environ.
L : D’accord, donc oui effectivement, c’est… c’est plutôt bien. Et donc est-ce que tu as… tu t’es fait des amis de travail, des collègues de travail ?
F : Oui oui oui oui, parce que c’était… enfin (7) les amis que j’ai eus là-bas c’était… Ils sont comme moi, c’est la première fois qu’ils travaillaient et… enfin voilà.
L : D’accord, donc c’était une première expérience professionnelle en fait pour quasi (8) tout le monde
F : C’est ça, oui.
L : D’accord et… C’était pas (9) trop difficile quand même (10) de travailler cet été sur les plages ? J’imagine, en plus, alors que d’autres personnes étaient devant vous en train de se baigner, quoi !
F : Oui, c’est vrai que d’une part c’était… c’était assez difficile de les voir là-bas… enfin, mais bon, nous, on (11) travaillait pour toucher de l’argent (12), donc bon… ça… ça faisait des sous (13) en plus, en plus pour les études et…
L : D’accord oui. Donc bon, il y avait une contrepartie financière. Et… Et donc ce travail t’a plu ?
F : Oui, c’était intéressant puisque c’était pour moi la première fois que… que je travaillais et que je touchais un salaire, un vrai salaire, et donc voilà, j’ai pu connaitre des gens, donc des titulaires (14) qui nous amenaient sur les secteurs qu’on devait… où on devait travailler.
L : D’accord, et donc est-ce que tu… tu comptes (15) renouveler cette expérience l’an prochain ?
F : Oui oui oui, bah si… si j’en ai l’occasion, je… je veux bien retravailler pour ma ville encore, encore une année.
L : Puisque donc ça a été en fait… Vous n’êtes pas tous donc sélectionnés pour travailler, il y a donc des sélections qui se font ?
F : C’est sur… Oui c’est sur CV (16). Après, faut (17) pas qu’on soit trop nombreux non plus !
L : D’accord. Et vous étiez combien par secteur donc ?
F : Généralement, on travaillait à… à deux ou à trois, ça dépendait.
L : Ok.
F : Donc voilà.
L : Et donc tu m’as dit que tu travaillais pour, donc, ta commune. Et est- ce que ça t’arrivait de travailler par exemple pour une ville voisine ou… ?
F : Non non non, on restait toujours dans… dans la ville.
L : D’accord, ok. Très bien. Je te remercie pour m’avoir accordé de ton temps.
F : Bah de rien. Ce fut (18) un plaisir.
L : Au revoir !
F : Au revoir !

Des explications:
(1) la fac : abréviation orale de « faculté ». C’est un synonyme d’université. C’est un cursus qui se fait après le baccalauréat. Une partie des cours – les cours magistraux – a lieu dans des amphithéâtres avec beaucoup d’étudiants .
(2) Travail saisonnier : travail qui se répète d’année en année par rapport aux saisons. Par exemple l’hiver dans les stations de ski et l’été sur les plages, on a besoin de plus de personnel.
(3) un peu de partout: normalement, on dit un peu partout. (Les gens du sud-est de la France rajoutent « de« .)
(4) une commune : c’est une petite zone géographique délimitée qui comprend une ville ou un village. Elle est dirigée par le maire et le conseil municipal. .
(5) Midi et demi(e):  on peut aussi écrire demi dans ce cas car il s’agit de l’horaire. (12h30)
(6) quatre heures et demie : il s’agit bien sûr de l’après-midi. Dans ce cas, on peut dire aussi 16h30. (seize heures trente).
(7) on entend en réalité « ‘fin ». Ce petit mot, avalé, est très fréquent à l’oral, quand on veut nuancer un peu ce qu’on vient de dire.
(8) quasi: normalement, on dit quasiment. (quasi est plus oral et familier)
(9) on devrait dire « ce n’était pas »
(10) quand même: c’est comme malgré tout / tout de même, qui sont plus soutenus.
(11) nous, on : Dans un français parfait, il faudrait dire: Nous, nous travaillions… Mais à l’oral, « on » est très employé, y compris de cette manière avec « nous« , qui représente les travailleurs saisonniers (Florian et ses collègues de travail). Le fait de dire: Nous, on / Nous, nous… sert à marquer le contraste avec les autres, à insister sur le sujet du verbe. C’est typique du français et pas familier, sauf quand on utilise « Nous, on… » Aux autres personnes, ça donne ceci: Moi, je… / Toi, tu… / Lui, il… / Elle, elle… / Vous, vous… / Eux, ils… / Elles, elles…
(12) toucher de l’argent: un peu plus familier pour dire « gagner de l’argent »
(13) des sous : nom familier, synonyme d’argent.
(14) un titulaire: c’est quelqu’un qui a un contrat définitif pour son travail et qui travaille là tout le temps. Il est titulaire de son poste, contrairement à un saisonnier ou à un vacataire.
(15) compter faire quelque chose: envisager / prévoir de faire quelque chose.
(16) un CV : abréviation de curriculum vitae. (Tout le monde emploie l’abréviation.) C’est un document qu’on envoie à une entreprise lorsqu’on postule pour un emploi. Il contient nos informations personnelles (adresse, numéros de téléphone…), notre parcours professionnel, nos diplômes, nos loisirs.
(17) faut pas que… = il ne faut pas que… (style oral)
(18) ce fut un plaisir: Florian emploie le passé simple du verbe être, ce qui est très rare quand on parle ! (Le passé simple se trouve dans les romans, y compris dans les romans contemporains). Plus souvent, les gens diront: ça a été un plaisir. (au passé composé)

TELECHARGER: Travail saisonnier – France Bienvenue

Publicités

Étiquettes : ,

2 responses to “Pendant que les autres étaient à la plage”

  1. le losq sylvie says :

    votre site est intéressant et me sert pour l’enseignement du français langue étrangère, mais je dois vous faire une petite critique : n’utilisez pas si souvent « donc »,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :