Je suis français et je veux parler anglais !

Aujourd’hui, tous les Français apprennent l’anglais pendant leur scolarité. Mais bien sûr, des cours entre les quatre murs d’une classe, en général, ça ne suffit pas ! Alors, comme l’Angleterre n’est pas loin, beaucoup, à un moment ou un autre, traversent la Manche, pour une période plus ou moins longue. C’est ce qu’a fait Pascal l’été dernier. Nécessité d’améliorer son anglais, attrait du dépaysement, envie de faire des rencontres. Il raconte comment il s’y est pris. Impressions de voyage.

Transcription:
P: Pascal / L: Loïc

L : Donc bonjour Pascal. Tu es étudiant donc en prépa (1) et cet été, tu es parti donc un mois en Angleterre. C’est bien ça ?
P : Oui, c’est ça.
L : Donc quelles ont été tes raisons de… de partir en Angleterre  pendant un mois ?
P : Bah c’était pour apprendre l’anglais parce que j’étais vraiment nul (2) et donc…bah, je suis parti un mois sans… sans connaître personne ni rien, quoi, à l’improviste (3) et… et j’ai atterri à Liverpool où… où j’ai trouvé un boulot là-bas et je suis resté un mois et j’ai appris l’anglais comme ça.
L : Bon d’accord. E tu avais ton propre appartement ou … ?
P : Non, non. Je logeais dans… dans une auberge de jeunesse où, bah je suis tombé sur des gens vraiment sympas et tout (4). En plus, c’était beaucoup d’étrangers qui étaient dans la même situation que moi, qui cherchaient du boulot. Donc, enfin, on se comprenait bien, quoi.
L : D’accord. Et donc au niveau du boulot, justement, vous avez trouvé un boulot en commun ou… ?
P : Non, non. C’était une entreprise bénévole de la Croix Rouge où… où on était dans un commerce en fait et on… Enfin, moi je servais… je servais surtout à… à trier derrière tout ce qui était les jouets, les vêtements, tout ça, à repasser, enfin à… à améliorer tous… tous les objets qu’on nous donne pour qu’ils puissent être possibles à la revente.
L : D’accord. Et sinon donc ce… ce boulot concernait à peu près combien de temps ? Dans ce séjour, vous travailliez combien d’heures ?
P : Oh non mais c’était bénévole (5), donc on pouvait travailler autant d’heures qu’on voulait. Mais ça tournait (6) autour des 30 heures par semaine généralement, je crois. Je faisais comme ça, j’étais en vacances, […]
L : Et donc le reste de votre temps, vous… vous faisiez quoi ?
P : Oh bah… Ou on sortait au centre-ville, ça on le faisait beaucoup. Donc on marchait beaucoup, on allait surtout donc avec les amis de l’auberge, ou bien on restait à l’auberge et on regardait les… des séries en anglais sous-titrées en anglais. Donc c’était plutôt bien.
L : Et ce… ce voyage vous a… vous a réellement servi dans l’étude de l’anglais ?
P : Bah oui, c’est vrai que… enfin à la sortie du voyage (7), je parlais beaucoup mieux l’anglais mais… enfin aujourd’hui, je me rends compte que j’ai beaucoup perdu du fait qu’on pratique plus (8) en France donc c’est… enfin c’est…. C’était pas complétement inutile mais…. Mais ça a pas servi autant que je voulais du fait que (8) je pratique plus, quoi.
L : Ah oui, d’accord. Vous avez perdu en fait le niveau par le manque de pratique.
P : Voilà.
L : Et vous envisagez d’y retourner cet été ou… ?
P : Non, non, maintenant…. Enfin sauf si… sauf si je rate les concours. Mais théoriquement, non. Non, non, un voyage, ça me suffit, hein.
L : Ah, très bien, ok.
P : Mais c’était bien, c’était bien.
L : Et vos activités ? Donc vous avez dit que vous regardiez des séries et… et que d’autre part, c’était votre boulot, j’imagine que le soir vous vous êtes fait des amis, vous êtes peut être sortis entre amis ou… ?
P : Oui, oui. Beaucoup oui. Ouais, on sortait, on sortait beaucoup, surtout à Liverpool, il y a… il y a énormément de… de pubs qui restent ouverts la nuit, tout ça. Donc c’était… c’était bien, surtout que… enfin on sortait souvent avec des gens différents étant donné que c’était des gens…. Il y avait beaucoup de gens qui venaient juste pour visiter, donc on leur montrait la ville, tout ça, c’était… Même la nuit, c’était pas mal, parce que c’est très animé, la nuit là bas !
L : D’accord, et au niveau des personnes, donc de vos amis que vous vous êtes faits là-bas, ils sont tous restés un mois comme vous ? Ou il y avait des périodes… ?
P : Oui, certains, oui. Mais enfin la plupart des gens venaient que (10) pour quelques jours. Mais c’est vrai que les vrais amis que je me suis faits là-bas restaient pour un moment, puisqu’ils cherchaient du travail comme moi.
L : Ok. Et donc peut-être vous avez des… des bon souvenirs particuliers de ce voyage ?
P : Oh bah… Oui, c’est vrai, on a eu quelques moments où… comme par exemple où on était tous dans la salle commune, là, et on se connaissait tous, alors c’est vrai que c’était assez marrant (11), quoi. On… on parlait de tout et de n’importe quoi, surtout que des fois… on se comprenait presque plus et donc ça… ça partait n’importe comment (12), quoi !
L : Ah d’accord ! Et donc au niveau justement de vos amis, c’était des Français, des Anglais ?
P : Oh, la… la plupart, c’était des Espagnols parce qu’il y en a vraiment beaucoup. Mais oui… enfin, il y avait très peu de Français, d’Italiens, tout ça, et j’ai vu des gens de… qui venaient de partout, de Pologne, du Costa Rica, du Brésil ou d’Argentine, enfin ça venait de n’importe où, quoi !
L : Ah oui d’accord. Et sinon, peut-être… ça fera peut-être moins plaisir mais des mauvais souvenirs ? Des mauvaises impressions de ce voyage ?
P : Non, non, pas vraiment. Non… enfin c’est ce qu’on retient le moins. Mais non, pas de gros mauvais souvenirs, quoi.
L : Ok d’accord. Bien, je te remercie… je vous remercie pour ce….
P : De rien, de rien, pas de souci.
L : Voilà. Ok, merci, au revoir.

Quelques explications:
1. en prépa: c’est l’abréviation plutôt familière de « en classe préparatoire« . On y entre après le bac et on y prépare un concours d’entrée dans une grande école pendant deux ans. Le concours est en général très sélectif.
2. être nul: ne pas être bon du tout. (plutôt familier)
3. à l’improviste: ce n’est pas tout à fait la bonne expression car elle signifie « sans avoir prévenu ». Pascal  veut dire qu’il est parti sans réels  préparatifs. Le déroulement du voyage n’était pas complètement planifié. Ils ont improvisé.
4. et tout: c’est une expression orale et familière, quand on ne veut pas donner plus de détails.
5. un travail bénévole: un travail non payé, basé sur le volontariat.
6. ça tournait autour de… : on utilise cette expression pour donner une idée approximative, avec un chiffre qui n’est pas précis = Cela représentait plus ou moins 30 heures. (familier)
7. à la sortie du voyage: il vaut mieux dire: A la fin du voyage.
8. on pratique plus: il manque la négation « ne ». = On ne pratique plus.
9. du fait que: parce que
10. ils venaient que … : il manque aussi la négation « ne ». (= Ils venaient seulement…)
11. marrant: amusant, drôle. (C’est un peu plus familier que ces deux synonymes.)
12. ça partait n’importe comment: la situation devenait un peu folle (avec tous ces jeunes qui essayaient de se comprendre, malgré leurs langues différentes.)

TELECHARGER: Un mois en Angleterre – France Bienvenue

Étiquettes : , ,

5 responses to “Je suis français et je veux parler anglais !”

  1. sayee says :

    Bien ecrit!

    Tres utile pour les apprenants comme moi, qui habitent en pays non francophones.

    sayee

  2. dan says :

    Un excellent exemple de français oral. Merci

  3. robert says :

    Mais le type est presque inintelligible quoi! Lui, il articule très mal quand mème!

  4. m says :

    moi ses marie france et jai des e

  5. Laura Guardiola says :

    Je suis espagnole et je veux ecrire français avec quelqu’un française, je ne sais pas si une personne veux aider.
    Merci de avant,
    Laura

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :