Hors-piste

En hiver, certains rêvent de chaleur, tout particulièrement cette année où il a fait bien froid ces derniers temps. Mais d’autres n’imaginent pas l’hiver sans neige ni sans ski. Romain est donc allé passer une semaine sur les pistes enneigées des Alpes.
Sur les pistes ? Pas tout à fait… Parce que quand on skie très bien, on se régale souvent ailleurs, quand les conditions météo et l’enneigement le permettent. C’était le cas cette semaine-là.

Transcription:
A: Anne / R: Romain

A: Alors Romain, tu étais en vacances cette semaine ?
R: Oui.
A: Ça s’est bien passé ?
R: Oui, un séjour au ski.
A: Oui. Tu étais où ?
R: A Val Thorens, en Sa[…].
A: C’est où, ça ?
R: En Savoie.
A: Oui ?
R: C’est sur le domaine skiable des Trois Vallées.
A: D’accord. Et alors, c’est une belle station ?
R: Oui, oui. C’est le plus grand domaine skiable du monde, avec 600 km (1) de pistes.
A: D’accord.
R: Donc avec les stations de Courchevel, Méribel…
A: Oui, tout est relié ?
R: Oui. Les Ménuires et Val Thorens.
A: Et là, Val Thorens, c’est… c’est très haut, non (2) ?
R: Oui, oui. C’est la… Je crois que c’est une des stations les plus hautes d’Europe.
A: A combien de… d’altitude ?
R: La station, elle est à 2 300 ou 2 400 mètres (3).
A: Oui, oui, c’est haut !
R: Et le haut du domaine à plus de 3 200 mètres (4).
A: Ah oui, d’accord. Et du coup, il faisait pas trop froid, quand même ?
R: Si, au début, il faisait… au début il faisait vraiment froid. Il y avait quoi (5)… Il y avait -20, -25 (6) peut-être mais avec du… avec beaucoup de vent en plus.
A: Oui, donc ça accentue…
R: Voilà, oui.
A: … l’impression de se geler totalement.
R: Mais après, ça (7) s’est réchauffé en fin de semaine (8), là, avec le soleil… et il faisait meilleur (9).
A: Mais enfin, il y a … il a fait beau quand même ou c’était…? Comment était la neige et tout ça ?
R: Oui, il a fait beau au début, les trois premiers jours. Après, il a neigé toute une journée. Puis il a refait beau (10) ensuite, à la fin.
A: Donc il y avait de la belle neige alors.
R: Oui, après en deuxième partie de semaine, il y avait de la… vraiment de la belle neige.
A: Hm, hm. De la belle poudreuse ?
R: Poudreuse, ouais, jusqu’aux genoux !
A: D’accord. Et alors, comment tu fais ? Tu skies toute la journée ? Ça ouvre à quelle heure, les pistes ?
R: Ça ouvre entre 9 heures et 9 heures et demie. Et puis, ça finit à… entre 4 heures et demie et 5 heures, le soir.
A: D’accord. Et alors, toi, tu fais… du matin jusqu’au soir ?
R: Bon, oui… Surtout le… le matin. L’après-midi, ça dépendait. Des fois, on était rentrés plus tôt si il faisait moins beau et… Voilà.
A: D’accord. Donc tu rentabilises le forfait quand même !
R: Oui, oui. Bah vu le prix (10) !
A: Oui ? C’est-à-dire ?
R: Bah la semaine donc, sur les Trois Vallées, ça coûte 242 euros.
A: Une semaine ?
R: Six jours. De ski, oui.
A: D’accord, oui. Mais on fait.. On va partout où on veut et…
R: Oui, oui, c’est illimité. Voilà.
A: Enfin, il faut aimer skier quand même, quoi !
R: Oui, oui, c’est sûr qu’il faut…
A:Et il y avait du monde alors ?
R: J’ai trouvé, oui, qu’il y avait quand même beaucoup de monde, surtout sur les… voilà, les pistes qui redescendent en bas des stations.
A: Mais toi, tu aimes pas trop ces pistes-là.
R: Non, mais c’est vrai, quand il y a beaucoup de monde comme ça, on est mieux un peu en dehors des pistes.
A: C’est-à-dire ? Du hors-piste ?
R: Oui, on a fait quelques hors-pistes, avec un… un livre… enfin, on avait acheté un livre pour…
A: Oui ? Et alors, donc ils donnent des itinéraires ? Enfin comment c’est ? Parce que…
R: Oui, voilà, ils décrivent… ils décrivent les itinéraires, la difficulté et les pièges à éviter, voilà, si il y a des risque d’avalanche, si il y a des… des barres rocheuses et tout ça.
A: Ah oui, mais on est carrément, oui, en dehors de… oui, des pistes damées (11) et tout ça, quoi. Donc…
R: Ah oui, oui. Il y en a qui sont même très… très éloignés de tout.
A: Oui, oui. Il faut pas se perdre ?
R: Non, il faut essayer de suivre. Bon, généralement, c’est pas… si on est… si on se… on fait les… les faciles, ça… il y a pas trop de problèmes.
A: Oui ? Non, parce qu’il y a pas de re[…], enfin… Qu’est-ce qu’il y a comme repères ? Comment on s’y retrouve (12)?
R: Bah, ça peut être des… des barres rocheuses, des falaises, des passages étroits, des…
A: C’est décrit dans le livre ?
R: Voilà, c’est décrit dans le livre, oui.
A: D’accord. Et… Mais il faut savoir aussi skier dans de la neige…
R: Oui, après…
A: … pas damée.
R: … C’est pas de la neige damée, donc ça dépend des conditions. En début de semaine, c’était de la neige très dure, parce que ça avait été soufflé par le vent, alors qu’après, c’était plutôt de la poudreuse, donc…
A: Oui, il faut vraiment bien savoir skier.
R: Oui. Il faut savoir skier sur tous les types de neige.
A: Et alors, toi tu aimes bien, ça ? C’est ce que tu préfères ?
R: Oui, c’est quand même le meilleur. C’est…
A: Pourquoi ?
R: Bah, les paysages sont beaux. On est tranquille, il y a pas tout le monde des pistes.
A: Oui, il y a personne en fait.
R: Oui, voilà, c’est…
A: Et alors, qu’est-ce qu’on voit là-bas à Val Thorens comme… Enfin, quels beaux paysages on a ?
R: Bah, on peut voir le Mont Blanc du côté nord ou les Ecrins vers le sud. Donc de beaux paysages.
A: Oui. Et là, il y avait une belle visibilité, si il faisait beau et tout ?
R: Oui, quand il fait beau, on voit très loin.
A: D’accord. Et le fait que ce soit très haut, c’est quoi l’avantage en fait ? Enfin, je sais pas, il y a…
R: Au niveau de la qualité de la neige. On est sûr que… Voilà, elle est souvent… C’est vrai qu’elle était largement meilleure qu’à basse altitude. Et puis il y en a… Il y a la quantité, donc… c’est un enneigement garanti, on va dire.
A: D’accord. Et alors, le midi, où est-ce que vous mangez ?
R: Bah, on a mangé sur des… dans les restos (13) d’altitude (14).
A: Oui ? C’est sympa (15) ou pas, ou c’est un peu l’usine (16) quand même ?
R: Non, là, ça allait. On en a trouvé des… qui étaient assez sympas, pas trop chers non plus, donc c’était… c’était bien.
A: Oui, oui. D’accord. Ils sont assez accueillants quand même.
R: Oui, oui, là, ça allait, oui.
A: D’accord. Parce que des fois, hein, c’est quand même l’usine à touristes.
R: Oui, des fois.
A: L’industrie. (17)
R: Mais là, on est tombés sur (18) des restos sympas.
A: Oui, oui. D’accord. Bon bah écoute, bientôt la reprise du travail alors ?
R: Eh oui ! Retour à Toulouse.
A: D’accord. Alors bon courage (19) pour le…
R: Merci !
A: … la reprise.

Quelques explications:
1. 600 km: on dit: Six cents kilomètres. (On accorde cent au pluriel car c’est 6×100 et il n’y a pas d’autre chiffre après cent.)
2. C’est très haut, non ?: bizarrement, on utilise ce « non » pour obtenir l’approbation de celui qui nous écoute. D’ailleurs, la réponse de Romain, c’est : « oui« . Ce serait notre équivalent de « isn’t it » en anglais dans ce cas-là, que certains traduisent par « n’est-ce-pas« . Mais c’est assez rare – et d’un style soutenu – en français de dire « n’est-ce-pas« . Donc on entend souvent « non » comme ça à la fin de ce genre de questions.
3. 2 300 m: deux mille trois cents mètres / 2 400 m: deux mille quatre cents mètres / 3 200 m: trois mille deux cent mètres. (N’oubliez pas que mille est invariable, contrairement à cent. Mais la plupart du temps, on écrit les grands nombres en chiffres, donc pas de problème d’orthographe !)
4. quoi: ici, Romain réfléchit à ce qu’il va dire. Il cherche à se souvenir de la température. Donc c’est comme s’il se posait la question à lui-même.
5. -20 / -25: moins vingt / moins vingt-cinq (degrés, celsius bien sûr).
6. ça s’est réchauffé: dans ce cas, on n’utilise pas « il » mais « ça », contrairement à d’autres expressions employées pour parler du temps. Voici d’autres exemples (contraires): ça s’est radouci / ça s’est réchauffé.
7. en fin de semaine: on peut dire aussi bien sûr: à la fin de la semaine.
8. il faisait meilleur = il faisait plus chaud. Le temps était plus agréable, plus doux, moins froid.
9. il a refait beau: c’est comme « il a fait beau de nouveau/ à nouveau« , mais dans un style un peu moins soutenu, et donc très courant.
10. Vu le prix ! : cette exclamation montre que c’est cher. Donc étant donné le prix, il faut absolument profiter au maximum du forfait et skier le plus possible.
11. une piste damée: c’est une piste qui a été préparée par les engins qu’on appellent les dameuses, qui lissent et tassent la neige pour que ce soit plus facile pour les skieurs.
12. s’y retrouver: savoir où on est, ne pas se perdre.
13. un resto: abréviation familière de « restaurant ».
14. un restaurant d’altitude: c’est un restaurant qui est sur les pistes, pas dans la station.
15. sympa: abréviation familière de « sympathique« , qui signifie ici agréable.
16. c’est l’usine: cette expression signifie que le service n’est pas très personnalisé, que ce qui compte c’est l’efficacité, et non pas l’accueil, la convivialité. (parce qu’il y a beaucoup de monde)
17. l’industrie: c’est la même image que précédemment, pour donner l’idée qu’il y a beaucoup de monde et que ce qui compte, c’est la rentabilité.
18. tomber sur: trouver par hasard. Par exemple: je suis tombé sur un bon film. / Je suis tombé sur des gens sympas.
19. Bon courage: c’est une manière très courante de montrer qu’on compatit  avec quelqu’un qui va avoir quelque chose de difficile ou de pas très agréable à faire. Et donc on l’encourage. Par exemple: Bon courage pour tes examens. / Bon courage pour ton entretien. / Bon courage pour demain. / Bon courage pour la suite.

TELECHARGER: Hors piste – France Bienvenue

Publicités

Étiquettes : , ,

4 responses to “Hors-piste”

  1. Fredrik Pettersson says :

    Est-ce que je rêve ou prononcez-vous « Val Thorens » avec le ‘s’ et pourquoi !?!?!? On m’embête toujours avec ne pas prononcer les derniers lettres en français !

  2. Rosana Vasconcelos says :

    Je les adores : Anne et Romain.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :