Impressions d’une jeune serveuse

Retour au restaurant de Marion, que vous connaissez déjà, pour aborder d’autres sujets.
Comment cela se passe-t-il avec les clients ? Sont-ils toujours satisfaits ?
Et quand on a ses parents comme patrons, est-ce plus simple ou plus compliqué ?
Marion avait beaucoup de choses à raconter !

Transcription:
A: Anne / M: Marion

A: Est-ce qu’il y a… je sais pas… est-ce qu’il y a des choses qui sont vraiment difficiles, que vous aimez pas (1) du tout dans ce genre de boulot (2) ? Vous avez eu… je sais pas… des mauvaises expériences, ou des trucs… ?
M: Bah parfois, les clients, ils sont un peu désagréables, quoi.
A: C’est vrai ?
M: Bah, il suffit des fois… Bon, ça arrive à tout le monde de se tromper sur une commande ou même sur la cuisson de la viande souvent…
A: Ah oui !
M: Et qu’on leur apporte, et ils sont pas contents et au lieu de nous le dire ou quoi, ils se plaignent parfois au patron, quoi, à mon père ou…
A: Ah bon. C’est un peu désagréable.
M: Oui, ça oui. Il y a des clients…
A: Difficiles. Oui.
M: Impatients aussi, des clients impatients et qui comprennent pas que… qu’il y a du monde et qu’on peut pas… quoi… on n’est pas à leur disposition. Il y a pas qu’eux, quoi !
A: On peut pas aller plus vite que la musique (3) !
M: Il y a pas que eux et…
A: Oui, oui. Et le soir, vous pouvez finir vraiment très tard ? Parce que vous m’avez dit, par exemple le midi (4), si ça dure jusqu’à 4 ou 5h, bon… Et le soir ?
M: Le soir…
A: On les met dehors ?
M: Non, non ! C’est…
A: Jamais ?
M: Des fois, on peut finir tard, mais bon, après, bon, les gens, je pense qu’ils comprennent que au bout d’un moment…
A: Oui.
M: Il faut pas trop ex[agérer]… quoi…
A: Débarrasser le plancher (5) !
M: Oui, voilà. Puis en plus, nous on est… quoi, c’est un resto un peu tard (6), parce que comme en Argentine, les gens, ils mangent plus tard, donc en fait, nos cuisines, elles sont ouvertes jusqu’à 3h le midi, on peut manger jusqu’à 3h.
A: Oui.
M: Et le soir, jusqu’à 10h et demie, on peut encore manger.
A: On peut arriver tard et encore être acceptés (7).
M: Mais il faut… Ouais, si… Il vaut mieux appeler avant parce que si on ferme la cuisine avant, il vaut mieux prévenir.
A: D’accord. Oui, pourquoi alors, en Argentine… parce que déjà, bon, en France, par rapport, je sais pas, aux pays nordiques ou anglo-saxons, on mange quand même assez tard…. enfin on… Et en Argentine, c’est encore plus tard ?
M: Ouais, c’est encore plus tard.
A: C’est comme les Espagnols ?
M: C’est comme en Espagne. Eh ouais, c’est comme l’Espagne. Bah le repas de midi, c’est à peu près vers, bon, 2h et demie-3h.
A: Oui !
M: Et le soir, ils peuvent manger à 9h et demie-10h.
A: Donc c’est un petit bout d’Argentine au milieu de la Provence.
M: De la Provence, ouais. Vu que (8) ma mère est très attachée à son pays, elle avait envie de retrouver un peu de son enfance dans… à Céreyste, quoi, la ville où il y a le restaurant.
A: Bon, et vous aimez faire ça ou c’est… ? Vous m’avez dit, bon, c’est pour vous payer des tas de choses. Si… si vous aviez le choix, vous… vous préféreriez soit faire autre chose ou… ou ne pas travailler peut-être ? Autant ?
M: En fait, comme je suis plongée dans la restauration depuis toute petite, vu que j’accompagnais souvent mes parents, on n’avait pas de nounou (9), du coup, je me suis… Quand j’étais petite, je commençais déjà juste à amener le pain ou l’eau… Et donc…
A: Oui, oui ! Ça devait être mignon !
M: Du coup, je me suis habituée et maintenant, mes parents, ils comptent un peu sur moi, vu que ma mère, elle veut que ça soit un restaurant familial. Donc en fait, ça fait deux ans qu’ils me forment pour que je puisse commencer à travailler vraiment comme serveuse quand ils ont besoin de moi, et je pense que si j’essayerai (10)… si j’essaye de travailler dans un autre… dans autre chose, en fait, pas ils le prendraient (11) mal, mais…
A: Oui, oui, d’accord.
M: En fait, ils comptent sur moi pour travailler avec eux. Bon c’est sûr que… que j’aimerais travailler un peu moins, quoi, si ils m’aidaient un peu financièrement, je travaillerais pas autant.
A: Et comment ça se passe justement, de travailler en famille ? Parce que des fois, on dit que c’est difficile, enfin que c’est… Les rapports peuvent être des fois, je sais pas, tendus ? Ou au contraire, c’est bien ?
M: Bah en fait, c’est un peu tendu, vu que, en fait mes parents, ils travaillent ensemble, mais ils sont séparés.
A: Oui ? Ah d’accord.
M: Ils se sont mis associés après leur séparation.
A: Mais ils continuent à travailler ensemble.
M: Oui, oui. Donc du coup, il y a mon père, ma mère, moi, des fois ma soeur. Donc après, c’est sûr que il y a des tensions. Mais bon, ça dure pas longtemps, et puis…
A: Oui. Puis c’est ça, c’est quand même un univers (12) où il faut aller vite, il faut être efficace. Donc des fois, on doit pouvoir s’énerver si ça marche pas tout à fait comme il faut.
M: On s’en rend même pas compte, quoi, qu’on est en famille. Il y a tellement de choses à faire que… Bon c’est sûr qu’après, ma mère, elle va plus me critiquer sur la… ma façon de travailler qu’elle va critiquer un serveur.
A: Oui, elle ose davantage !
M: Elle va plus oser. Ouais. Oser des trucs…
A: D’accord. Pourquoi ? Qu’est-ce que vous faites mal ?
M: Non, c’est pas que je fais mal !
A: Oui.
M: Elle veut que… quoi, souvent, elle veut que je fasse comment…
A: Exactement comme…
M: … de la façon dont elle s’organise, elle. Elle veut que je fonctionne de la même manière. Sauf que moi, il y a des choses que je préfère faire autrement.
A: Oui, et ça marche aussi bien !
M: Voilà, ça marche aussi bien, mais bon…
A: Mais elle a ses idées (13) !
M: Ouais, voilà.
A: Bon, bah je vous remercie. Continuez bien, parce que là, il va y avoir bientôt des grandes vacances. Alors vous allez travailler tout le temps ?
M: Juin, juillet, août, ouais. Les trois mois.
A: Oui. Vous avez un petit jour de repos quand même dans la semaine, quand c’est comme ça?
M: Oui. Oui, oui. Normalement, je travaille soit à midi, soit le soir. Et le weekend, je travaille souvent les deux. Après, je suis assez libre. J’ai pas les 35 heures (14), par semaine, comme un employé.
A: Oui, quand même ! D’accord. Bah merci beaucoup pour tous ces renseignements.

Quelques explications:
1. que vous aimez pas: il manque la négation complète (avec ne) car c’est une conversation familière.
2. le boulot: le travail (familier)
3. on ne peut pas aller plus vite que la musique: cette expression familière signifie que les choses prennent un certain temps qu’on ne peut pas raccourcir et qu’il faut donc être patient.
4. le midi: ce terme n’est pas aussi précis que quand il s’agit de l’horaire exact, comme par exemple dans: Je travaille de 8h à midi. Il désigne aussi le moment du repas de midi au sens large. (en gros entre 12h et 14h quand on travaille)
5. débarrasser le plancher: expression familière qui signifie quitter un lieu, s’en aller de quelque part.
6. un resto un peu tard: cette phrase est claire mais pas parfaite. Il faudrait dire quelque chose comme: C‘est un restaurant qui fonctionne un peu tard, qui sert un peu tard.
7. Ce n’est pas le cas dans beaucoup de restaurants. Il vaut mieux arriver au plus tard vers 9h ou 9h30. (Ou alors, avoir réservé pour plus tard si le restaurant sert encore à une heure plus tardive.)
8. vu que: comme (familier)
9. une nounou: une femme qui garde des enfants. (C’est l’abréviation familière et très courante de nourrice) Le terme officiel maintenant, c’est une assistante maternelle.
10. si j’essayerai: Marion se corrige car ce temps (le futur) n’est pas correct. Il faudrait utiliser l’imparfait: si j’essayais… Mais en fin de compte, elle utilise le présent: si j’essaye, qui donne un côté moins hypothétique, plus certain à cette supposition.
11. ils le prendraient mal: ils ne seraient pas contents du tout / ils seraient fâchés.
Petite remarque sur la concordance des temps: si on l’applique bien, voici ce qu’il faut dire:
Si j’essayais de faire autre chose, ils le prendraient mal. (imparfait et conditionnel présent)
Si j’essaye de faire autre chose, ils le prendront mal. (présent et futur). Mais à l’oral, on est souvent moins strict. (A l’oral seulement ! A l’écrit, il y  a des choses qui ne sont pas possibles. )
12. un univers: un environnement (c’est-à-dire l’univers de la restauration)
13. elle a ses idées: elle a sa façon de voir à elle. (Et elle n’est pas très souple)
14. les 35 heures: c’est la durée légale de travail en France. Mais on peut faire des heures supplémentaires. La loi des 35 heures a été assouplie ces dernières années.

TELECHARGER: Impressions d’une jeune serveuse – France Bienvenue

Étiquettes : , ,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :