De la viande ? Non merci.

Aimez-vous manger un bon steak ? Etes-vous plutôt carnivore ?
Marie, elle, a décidé un jour de ne plus manger de viande du tout. Et ce n’est pas juste parce qu’elle pense que c’est mieux pour sa santé. Elle a expliqué à Aurélie comment tout a commencé et ce qui a changé dans sa vie à partir de ce jour-là.
Portrait d’une végétarienne convaincue.


Transcription:
A: Aurélie / M: Marie

A: Alors, salut Marie (1).
M: Salut.
A: Donc je sais que tu es végétarienne.
M: Oui.
A: Donc je voulais te demander un peu comment… comment t’est venue l’idée en fait de devenir végétarienne.
M: Alors, c’est venu petit à petit, hein. A la base, j’étais pas une très grande consommatrice de viande. C’était… J’en raffolais pas (2). Petit à petit, j’ai commencé à me renseigner, à regarder dans les abattoirs comment étaient tués les animaux, comment ça se passait. A force de regarder, j’ai commencé à me faire mes propres idées et j’ai commencé à petit à petit à être écoeurée (3) de… de toutes ces… tous ces cadavres, hein ! Pour moi, la viande, c’est un cadavre, cadavre animal, quoi, c’est … c’est un animal mort. Donc pour moi, c’est vraiment quelque chose que…
A: Tu peux pas le manger.
M: Voilà, c’est pas sain. Je veux pas le manger. J’ai vraiment pas aimé la façon dont… dont on tue. Et puis même… même si ils ne souffraient pas – parce que bon, ils souffrent, quand même, les animaux – même si ils ne souffraient pas, je… je ne conçois pas (4), quoi, qu’on puisse…
A: Cétait pas possible ?
M: Non mais je ne conçois pas qu’on puisse enlever une vie juste pour la manger ! Enfin…
A: Et donc ça t’est venu toute seule…
M: Ouais.
A: … ou c’est des gens de ton entourage qui t’ont poussée ?
M: Non, non… Ça m’est venu toute seule. Un jour, un matin, je sais pas qu’est-ce qui (5) m’est arrivé, ça m’est arrivé toute seule. J’ai voulu me renseigner et je ne connaissais personne à ce moment-là quand j’ai décidé d’être végétarienne. Donc voilà, c’était mon propre choix, mes propres convictions. J’ai eu l’envie de l’être et je… je le suis devenue. Et…
A: Et à quel âge tu es… tu as pris cette décision alors ?
M: Donc j’avais 14 ans. C’était le… le… le 14 juin 2006.
A: C’est précis !
M: Oui ! Ça ! (6) Une date qu’on retient.
A: Donc ça fait six ans que tu es végétarienne.
M: C’est ça. C’est ça.
A: Et tu le regrettes pas ?
M: Ah non ! C’est vraiment le choix que… que je risque pas de… de regretter (7), que… dont je serai fière toute ma vie, quoi !
A: Oui ?
M: Ah oui ! On a beau dire (8), les végétariens, les végétariennes… Mais moi, je suis fière d’être végétarienne, hé, ça, je le dis, hé !
A: Ah bah oui, hein, c’est un…
M: Ah oui !
A: … un choix d’alimentation différent.
M: Ah bah oui ! Oui, oui. Carrément (9), hein !
A: Bah tu as raison. Enfin, je trouve que (10) c’est bien de… de tenir ses propres choix qu’on fait, en fait. Et donc du coup, par rapport à tes parents, au niveau des repas, ça se passait comment ? Ta mère, elle cuisinait à part ou c’était toi qui te faisais tes propres plats ?
M: Alors, bah à 14 ans, mis à part (11) des pâtes, je faisais pas grand chose (12) toute seule ! Donc j’avais toujours besoin de ma maman pour me faire à manger. Mais elle n’était pas végétarienne et mon père était un ancien… un ancien chasseur, de sanglier. Donc ça allait vraiment pas du tout ensemble ! Au début, ils pensaient que c’était un petit caprice, quoi, dee petite fille de 14 ans !
A: D’adolescente et tout.
M: Oui, d’adolescente et tout. Ils pensaient que ça allait passer et ils rouspétaient (13) parce que, bon, ça faisait de la cuisine en plus à faire à ma mère, quoi, qui devait faire attention de faire les choses à part parce que je ne voulais pas que la.. la cuillère, le couteau ou la fourchette qui touchaient la viande, je ne voulais pas qu’elle touche (14) mes aliments. Et encore aujourd’hui, je ne veux pas que un même couvert, s’il n’a pas été lavé, qu’il touche mes aliments alors que ça a touché de la viande, quoi !
A: C’est sûr.
M: Donc au début, ils appréciaient pas trop. Mais bon, ils se sont rendu compte que (15) c’était sérieux. Je le suis toujours et maintenant, je me fais ma propre cuisine.
A: Ils se sont habitués en fait.
M: Voilà, c’est ça !
A: Et donc pour cuisiner, c’est particulier comme cuisine ?
M: Non. C’est pas du tout particulier. C’est exactement pareil. On ne… On ne cuisine pas des… des steaks animaux mais on cuisine des steaks végétaux. Donc c’est… c’est exactement pareil, hein. On fait revenir (15) un steak végétal dans de l’huile, dans une poêle.
A: C’est la même chose.
M: C’est exactement pareil. Voilà, on veut faire des pâtes à la bolognaise, eh bé au lieu de prendre de la viande hachée, eh be, on prend du haché végétal. Et voilà, c’est exactement pareil. Il y a que des plantes dedans et on… on le mange, c’est vraiment très bon, franchement ! Bon après, faut… faut connaître, quoi ! Faut pas être en manque de goût de viande (16) parce que ça a pas le goût de la viande. Il y en a qui…qui vont dire: »Oui, moi, ça me manquerait trop, le… la sensation du steak dans la bouche » et tout, là. Mais… mais non ! Bien sûr, après, bon moi, aussi, six ans que je le suis, je sais même plus quel goût ça a !
A: Oui, voilà, et puis à la base tu étais pas… tu aimais pas trop la viande, donc du coup, ça a pas… ça te manque pas.
M: Ouais, non. Ouais, j’étais pas… voilà… J’en mangeais pas beaucoup donc ça me manque pas. Ni… On nourrit… On se nourrit exactement de la même façon, on n’a pas… On n’est pas restreints. Il suffit de connaître quelques… quelques idées , quelques recettes et on n’est pas restreints. Voilà.
A: Voilà, trouver des plats qui remplacent… la viande.
M: Voilà, qui remplacent la viande, c’est ça. Parce que dans tous les cas, la protéine, le fer, tout ça, ça y est.
A: Oui. Donc en ce qui concerne les carences, on dit que souvent les végétariens ont… peuvent avoir certaines carences puiqu’ils ne mangent pas de viande, pas de poisson. Donc est-ce que c’est vrai pour toi ou… ?
M: Non. Non, non. Au début, je le craignais, j’avais peur d’avoir quelques carences, donc je prenais des compléments alimentaires, pour le fer. Et un jour, j’en ai eu marre, je les ai arrêtés. Je me suis dit on verra bien ce qu’on verra. Je ferai les prises de sang et si jamais j’ai une carence (18), eh bé je la… je complèterai, quoi. Mais non. J’ai arrêté, j’ai jamais eu de… de carences, hein ! Je compense avec d’autres aliments, donc c’est exactement pareil. Voilà. Comme je disais tout à l’heure , les protéines, elles sont partout. Donc la carence…
A: C’est bien de trouver les bons aliments en fait.
M: Voilà, c’est ça. Il y a plein de… plein de choses, hein, qui existent. On ne mourra pas de faim parce qu’on est végétarien, quoi !
A: OK, bah écoute, merci pour… pour tes informations.
M: Bah de rien, hein !
A: Et puis bah, à bientôt.
M: A bientôt.

Des explications:
1. salut: c’est la façon familière de se dire bonjour. (A réserver aux amis) On peut aussi dire Salut quand on se sépare, à la place de Au revoir.
2. j’en raffolais pas = je n’aimais pas ça. Raffoler de quelque chose, c’est vraiment aimer beaucoup ça.
3. être écoeuré: être dégoûté
4. je ne conçois pas que… : je trouve inacceptable que…
5. je ne sais pas qu’est-ce qui… : il faut dire: « Je ne sais pas ce qui…« . On emploie Qu’est-ce qui / que… dans les questions au style direct: Qu’est-ce que tu veux manger ? Qu’est-ce qui ne convient pas dans un régime végétarien ? => au style indirect: Dis-moi ce que tu veux manger. / Explique-moi ce qui ne convient pas dans un régime végétarien. C’est une faute qu’on entend régulièrement à l’oral, dans la bouche des Français.
6. Oui ! Ça ! : on emploie cette exclamation pour approuver ce qui vient d’être dit. (Ce qui est sous-entendu, c’est : ça, c’est vrai ! / ça, c’est sûr !
7. je ne risque pas de regretter ce choix: le verbe risquer employé comme ça signifie qu’il n’y a vraiment aucune chance qu’elle regrette son choix. C’est absolument impossible.
8. On a beau dire = même si on dit
9. carrément: vraiment, totalement
10. je trouve que: c’est à peu près comme je pense que, mais pas tout à fait. Dire « Je trouve que« , c’est vraiment exprimer une position personnelle, à laquelle on tient en quelque sorte. Dire « Je pense que« , c’est donner son opinion sur quelque chose.
11. mis à part = sauf / excepté
12. je ne faisais pas grand chose = je ne faisais presque rien. (On ne dit pas: je ne faisais pas beaucoup de choses.)
13. rouspéter = protester, montrer qu’on n’est pas content de quelque chose. (familier)
14. elle touche: normalement, puisque Marie a parlé d’une cuillère, d’une fourchette, d’un couteau, elle devrait dire: ils touchent.
15. se rendre compte que = finir par comprendre que
16. faire revenir un aliment: c’est le cuire dans une matière grasse. Par exemple, on fait revenir les oignons.
17. il ne faut pas être en manque de goût de viande: ici, c’est l’expression être en manque de quelque chose. Mais souvent, on emploie le verbe manquer: Il ne faut pas que le goût de la viande te/vous manque.
18. si jamais j’ai une carence: au cas où un jour j’aurais une carence. (Si jamais n’a pas un sens négatif.)

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?
– Aimez-vous la viande ? En consommez-vous souvent ?
– Si vous êtes végétarien, est-ce pour les mêmes raisons qu’Aurélie ? Ou avez-vous d’autres motivations ?
– En France, les végétariens ne sont pas si nombreux que ça et parfois, cela peut poser des problèmes quand ils sont invités chez des amis ou au restaurant. Et dans votre pays, est-ce plus facile d’être végétarien ?

TELECHARGER: De la viande? Non merci – France Bienvenue

Advertisements

Étiquettes : , ,

28 responses to “De la viande ? Non merci.”

  1. Nicolás says :

    Je suis végétarien depuis treize, D’après mon expérience être végetarien est super, je mène une vie plus sain, et je me sens plus à l’aise avec moi. Pourtant ce n’est pas toujours facile de trouver des plats végétariens. Sourtout si on voyage à un pays étranger,
    J’ai vécu pendant 5 ans au Chili, et c’était compliqué d’accepter les invitations de mes amis chiliens (je suis équatorien), parce que normalement elle étaient accompagnée d’un repas pas végétarien du tout. Enfin il faut être très courageux pour être végétarien, au moins dans mon pays ou au Chili. Moi, je n’abodonnerai jamais ma vie végétariens, C’est bien pour moi! Évidemment manger de la viande est plus facile et je respecte ces personnes.

    • Anne says :

      C’est vrai que souvent, on ne pense pas à demander aux gens qu’on invite pour la première fois s’ils mangent de la viande ou pas. Personnellement, je n’y pense pas, sauf peut-être avec des Anglais, car je sais que les végétariens sont plus nombreux en Angleterre qu’en France.
      Pendant ces vacances, nous sommes allés dans une chambre d’hôte tenue par une dame qui était végétarienne. (Mais nous ne le savions pas). Au premier dîner, elle nous a cuisiné du poisson. Et ensuite, par hasard, en discutant avec elle, nous avons découvert qu’elle était végétarienne. Elle nous a expliqué qu’elle était obligée de cuisiner de la viande et du poisson dans son métier, même si c’était difficile pour elle car beaucoup de gens ne veulent pas manger végétarien. Au dîner suivant, nous lui avons donc demandé un repas végétarien. Délicieux !

  2. Andreï says :

    J’ai arrêté de fumer il y a cinq ans. Mais ça, il me semble que c’est beaucoup plus difficile de refuser d’en manger. Je suis allé hier au bord du lac avec des amis pour faire rôtir de la viande. Je ne pourrais pas en refuser !

  3. Déborah says :

    J’ai pensé quelques fois à devenir végétarienne, mais honnêtement, je ne crois pas que je puisse le faire. Aussi, je ne sais pas, mais peut-être le fait que les êtres humains sont des omnivores, avec les dents adaptés spécifiquement pour cela, manger de la viande est tout à fait normal et naturel pour notre espèce?

    • Anne says :

      Moi non plus, je ne suis pas végétarienne. Je crois aussi que nous sommes faits pour manger de tout. Donc je mange de la viande, mais pas beaucoup, et du poisson. Mais s’il n’y en pas, ça ne me manque pas du tout.

  4. mustapha says :

    j’ai écouté deux reportage et jai trouvé ce site très utile pour moi je vous remerci beaucoup

  5. Anni says :

    Moi, je ne suis pas végétarienne. J’en y pensais un peu, mais je crois que les humains sont faits pour manger tout. Le fait que nous sommes adaptés pour manger de la viande (nos dents) m’a convaincre que c’est parfaitement normale et sain. Je consomme la viande assez souvent, mais je n’ais pas de problème de manger des repats végétarien de temps en temps. Je n’essaie pas de convaincre le public d’être omnivore, mais je crois que c’est le choix naturelle pour les humains et en fait pour moi-même.

    • Anne - France Bienvenue says :

      Apparemment, c’est bon pour la santé de ne pas consommer trop de viande. Un peu mais pas trop. Et si on n’en mange pas à tous les repas, ça oblige à trouver d’autres recettes et à manger plus varié en fait. Ce qui est quand même inquiétant, c’est de voir comment les animaux sont élevés quand c’est industriel. Je trouve que ça ne donne pas envie de manger de la viande !

  6. shelly says :

    J’aime la viande, mais je ne la mange pas souvant. A mon avis, il ne santé pas manger tout le jour.

  7. Elaine. Y says :

    La viande est important pour la santé. Il a d’un grand nombre de protéines que les besoins du corps. Refusant de manger de la viande détruit entreprises de domestiques. A mon avis la viande est importante.

  8. nancy says :

    Je pense que la viande est trés delicious et tu puex faire beacoup de plats avec la viande. La viande on besoin de protein. Je respect le végétarien .

  9. julia Loegering says :

    Je pense il ne faut pas pour les gens d’être végétarriene. je pense il ne faut pas que les gens ne manger pas la viande pour avoir un pe vie sainne. Manger la viande est normal et natural pour gens, mais je rèspecte les vègètarrienne, c’estune choisir difficile.

  10. Katie Lovewell says :

    Je respecté les végétariens, mais, je préfère la viande parce que j’aime le goûter.

  11. ian says :

    Je me suis pas un vegiterian pas que ce jaime le viande. Et cest normal pour animaux du mortir.

  12. Ana says :

    A mon àvis, la viande est meilleure que le légumes. La vie vegetarien est difficile parce qu’on est contrôle tout les choses qu’on mange. Je respecté les vegetariens, mais ce n’est pas la vie pour moi.

  13. sabrina says :

    A mon avis il est meilleure pour la sante si nous sommes omnivores. Il faut meill parce-que on necessite de fer dans la sang.

  14. sabrina says :

    *meilleure

  15. Brendan Garrison says :

    Je respecte les végétarienne mais pour moi c’est impossible de faire parce-que j’aime mangé. Le viande est important parce-que il donne beucoup de protéines mais pour les bonne sentir c’est pas nécessaire.

  16. həįdī says :

    Je n’aime pas de la viande car je suis une végétarienne. C’est plus facile d’être vegetarien a mon pays.

    • France Bienvenue - Anne says :

      Bonjour, Dans quel pays vivez-vous ? Et pourquoi est-ce plus facile chez vous à votre avis ? En France, il y a quand même une cuisine basée sur la viande, c’est vrai. Ce n’est pas toujours facile de trouver des plats végétariens quand on va au restaurant par exemple.

  17. alyson says :

    Á mon avis, d’être végétarien n’est pas mal, c’est un choix. Je réspecter cet choix parce que c’est bon pour l’environnement. Je mange de la viande rarement parce que c’est assez bien pour avoir de la bonne santée.

  18. Nicole says :

    J’étais petite, j’étais végétarienne, et il est un vie difficile. Mais, il y a beaucoup de bienfaits pour la santé. Dans la viande, il y a beaucoup de chemiques et de hormones qui ne sont pas sain pour les humaines. À mon avis, dans un monde moderne, il est plus sain être végétarienne.

    • France Bienvenue - Anne says :

      Bonjour Nicole, et tous les autres, végétariens ou pas !
      Juste une question: pourquoi dites-vous que c’était difficile quand vous étiez petite ? Et aujourd’hui, êtes-vous toujours végétarienne ?
      Et tout à fait d’accord avec ce que vous dites sur les produits chimiques et les hormones, et les antibiotiques ! ça dégoûte de manger de la viande ! Ou alors, il faut de la viande dont on connaît bien l’origine, et qui vient d’animaux qui ont été élevés dans de bonnes conditions.
      En plus, récemment en France, en Angleterre, il y a encore eu des scandales sur des aliments industriels qui contenaient de la viande de cheval (et pas de bonne qualité) au lieu du bœuf annoncé sur les étiquettes. C’est difficile d’avoir confiance !

  19. Marcela says :

    Je ne suis ni contre ni pour être un végétarian ou carnivore. Je crois qu’il est important d’obtenir les nutriments dans les aliments que vous mangez et de vivre un mode de vie sain avec au sans viande.

  20. Mélanie Waechtler says :

    Je pense que vous n’avez pas besoin de manger de la viande pour être un bonne santé. Je mange la viande, mais je soutiens la vie végétarienne. Pour être un végétarien est très sain parce que vous mangez plus des légumes et des fruits, et pouvez remplacer la viande avec d’autres protéines.

  21. Julia says :

    J’aime le viande. Mais respecte le vègètarian gen. Le viande ne nessisar pas pour vie mais gens est mange encore. Je encore pense de vègètarian mais je ne peut pas abandonner le viande.

  22. ang jasman says :

    Je suis végétarien depuis le 1er Janvier 2000, et c’est arrivé juste comme ça. Sans prévu.

    Jusqu’à présent, je me sens en bonne santé. En outre, je me sens plus frais et plus jeune.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :