La patience de Mélissa

Et voici la fin de la conversation avec Mélissa sur son expérience chez Quick. Pas toujours facile car certains clients, il faut bien le reconnaître, mettent parfois la patience des équipiers à rude épreuve.
Mélissa explique comment elle gère tout ça. Elle a les qualités pour !

Trasnscription :
M : Mélissa / A : Anne

A : Mais vous l’aviez eu comment, ce travail ?
M : Ça fait un an que j’y suis.
A : Oui ?
M : Et l’année dernière, comme quand on finit le BTS (1), on finit mi-mai.
A : Oui.
M : Donc…
A : Vous avez cherché…
M : Je me suis dit : Je vais pas rester trois mois sans rien faire.
A : Oui.
M : Et donc j’ai déposé un peu mes CV (2) partout et ils m’ont rappelée. Donc voilà. Après, j’ai passé un entretien et ça s’est bien passé. Enfin, on m’a rappelée. Ça fait un an.
A : Oui. Bah j’imagine que… ils doivent être contents de vous avoir parce que…
M : Oui. Très contents !
A : … si vous travaillez aussi bien là-bas qu’ici…
M : C’est gentil.
A : Vous êtes la perle (3)!
M : C’est gentil. Oui, c’est vrai qu’ils sont satisfaits de mon travail donc… Et puis bon, moi j’aime bien…
A : Oui, oui. Vous êtes fiable.
M : Voilà. Ça, c’est vrai. On m’appelle, on me demande. Je viens, je suis toujours à l’heure, il y a jamais de problèmes. On me demande : Est-ce que tu peux rester vingt minutes, en attendant ? Oui, il y a pas de souci. Enfin, je veux dire on peut compter sur moi, ça, il y a pas de problème.
A : Oui, j’imagine.
M : Et je suis toujours à l’heure, donc il y a pas de problème non plus.
A : Oui, c’est pas le cas de tout le monde, hein ! (4)
M : Effectivement. (5)
A : Et les clients ?
M : Alors… Bah on a des perles (6), nous ! On a des gens particuliers.
A : C’est vrai ?
M : Oui.
A : Il y a de tout (7) ?
M : Oh, il y a de tout ! Des gens super gentils, pas vraiment…
A : Patients.
M : Patients, pas du tout stressés : « Prenez votre temps, il y a pas de soucis, on a le temps ». Par contre, il y en a…
A : Oui ?
M : Très vulgaires, qui nous agressent verbalement (8).
A : C’est vrai ?
M : Oui, oui.
A : Et alors ? Il faut rester calme ?
M : Oui. C’est difficile parce qu’on n’a pas le droit de répondre.
A : Eh oui.
M : Donc même dernièrement (9), je me suis fait agresser verbalement. On a dû appeler la police et la Sécurité (10).
A : Cest vrai ?
M : Ouais, ouais.
A : A ce point ? (11)
M : Ouais.
A : Ouh là, là !
M : Des gens qui perdent leur sang-froid (12), qui perdent leur contrôle.
A : Parce qu’ils sont pressés, ça va pas assez vite.
M : Ils sont pressés. Parce que maintenant, on leur dit que les sauces, c’est payant alors qu’avant, ça l’était pas.
A : Ah oui !
M : Donc ils supportent pas. Mais bon pour…
A : Et ils s’en prennent à vous (13).
M : … pour vingt centimes, alors que c’est pas moi qui fais le règlement, bah je m’en suis pris plein la… la figure (14) !
A : D’accord.
M : Ouais.
A : C’est un peu dur, ça, quand même, non ?
M : Oui.
A : Vous arrivez à faire un peu abstraction (15), après, ou ça perturbe ?
M : Ça perturbe après le… la journée, oui. Ça… ça chamboule (16) un peu quand même. Surtout que bon, moi, je suis de nature assez calme.
A : Bah oui. Très pacifique.
M : Voilà, c’est ça.
A : Très polie, très courtoise.
M : Voilà, donc comme on peut pas répondre en plus, c’est frustrant.
A : Oui, oui. J’imagine.
M : Donc ouais, pour ça, c’est difficile. Mais après… après, ça passe (17), hein ! Le weekend d’après, c’est bon, on oublie. On se dit juste que on espère pas tomber (18) sur des gens comme ça tous les weekends.
A : C’est sûr.
M : C’est le seul… le seul problème. Après, sinon, non. Je trouve que c’est une bonne école, Quick.
A : Oui ?
M : Mais même le travail en général, c’est une bonne école.
A : Bah c’est sûr, hein.
M : Ça nous apprend à… déjà (19) à arriver à l’heure. Ça nous apprend… je sais pas… d’autres… d’autres choses qu’on n’apprend peut-être pas… particulèrement…
A : Oui, on reste enfant quand on reste…
M : Ouais.
A : Enfin, on reste un peu enfant quand on est…
M : Que les cours, on gandit pas spécialement. Alors que là, le travail et même d’enchaîner tout ça (20), ça change, quoi. On rencontre beaucoup plus de monde, on évolue. Moi, je vois que je suis moins timide depuis que je travaille. Donc…
A : Oui, oui. C’est bien !
M : Voilà, ça m’a changée et en positif.
A : Très bien.
M : Donc que du bon.
A: Bah merci beaucoup, Mélissa !
M : Merci à vous.

Des explications :
1. un BTS : c’est un Brevet de Technicien Supérieur. On passe ce diplôme après le Bac, en deux ans. Il y a toutes sortes de spécialités.
2. Un CV : au pluriel, dans les sigles, on ne met pas de « s », contrairement à l’anglais par exemple.
3. Une perle : quand on utilise ce nom à propos de quelqu’un, cela signifie que cette personne est exceptionnelle, qu’elle est précieuse car elle fait parfaitement son travail.
4. Ce n’est pas le cas de tout le monde : c’est une allusion interne car dans le groupe de Mélissa, certains étudiants étaient systématiquement en retard en cours !
5. Effectivement : on utilise cet adverbe pour approuver ce qui vient d’être dit. = c’est vrai.
6. Mélissa est bien sûr ironique.
7. Il y a de tout = il y a toutes sortes de gens. (familier)
8. agresser verbalement : se mettre en colère contre quelqu’un et l’insulter.
9. Dernièrement = il n’y a pas longtemps
10. la Sécurité = les agents de sécurité qui surveillent la galerie marchande.
11. A ce point ? = il a vraiment fallu en arriver là ? Il a vraiment été nécessaire d’appeler la police ?
12. Perdre son sang-froid = perdre son calme, se mettre en colère, s’énerver.
13. S’en prendre à quelqu’un : agresser quelqu’un (verbalement ou physiquement) parce qu’on juge cette personne responsable d’un problème.
14. S’en prendre plein la figure = subir de nombreux reproches, de fortes critiques de la part de quelqu’un, de façon pas toujours très polie ! (familier)
15. faire abstraction de quelque chose : ignorer quelque chose, ne pas y attacher d’importance.
16. Chambouler : mettre en désordre (quand on parle d’objets) et donc perturber quand on l’utilise à propos d’une personne. Cela signifie que Mélissa a été contrariée par cet incident.
17. Ça passe = on oublie.
18. On espère pas tomber… : il manque « ne » : on espère ne pas tomber sur des gens… (= ne pas avoir affaire à des gens comme ça.)
19. déjà : ici, c’est comme « premièrement ».
20. que les cours = alors que les cours, c’est-à-dire si on est simplement étudiant.
21. enchaîner tout ça = combiner un travail d’étudiant et le travail scolaire en cours et à la maison.

Et vous ?
– Etes-vous quelqu’un de patient ou êtes-vous plutôt impulsif, avec une tendance à vous emporter ?
– Avez-vous déjà eu à faire face à des clients mécontents et irascibles ?

TELECHARGER:La patience de Mélissa

Advertisements

Étiquettes :

2 responses to “La patience de Mélissa”

  1. Suzon Charbonnier says :

    Bonsoir Anne et son équipe.
    Dans notre atelier de français à la MJC de notre quartier, nous avons travaillé aujourd’hui sur le dialogue concernant le travail de Mélissa chez Quick. C’était très intéressant et nous vous remercions de partager vos échanges qui nous apprennent beaucoup de vocabulaire, d’expressions françaises…
    Alors si vous voulez voir ce qui a été écrit après notre discussion sur la patience, voici le lien qui vous permet de le lire :
    http://asl-mjc-abbaye.blogspot.fr/2015/01/est-ce-que-tu-es-patient.html

    • Anne de France Bienvenue says :

      Merci Suzon pour ce gentil message. Très intéressant de lire ce que vous avez tous écrit à la suite de votre discussion. Je crois que nous pouvons tous nous reconnaître dans les différentes situations que vous évoquez ! Cet après-midi, je n’aurais pas dû perdre patience avec une de mes étudiantes qui regardait son téléphone… (Elle avait finalement ses raisons.)
      Et tout ça rejoint la résolution d’Antonio dans son commentaire ici il y a deux jours. (Compter jusqu’à 10 avant de se fâcher!)
      A bientôt.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :