Les voici !

Ils sont cinq. Ils habitent Marseille ou les environs.
Et le pronom « ils' », cette fois-ci, désigne uniquement des garçons, puisque l’équipe 2013-2014 qui prend les commandes est exclusivement masculine !
Venez les écouter pour faire leur connaissance.

Transcription :
L : Loïs / An : Anthony / N : Nabil / P : Philippe / F : François / A : Anne

A : Alors, aujourd’hui, ça y est (1), je suis avec la nouvelle équipe et… 2013-2014. Et cette année, il n’y a que des garçons ! Alors, on va commencer par… par le garçon qui est à ma gauche.
L : Alors, bonjour. Je m’appelle Loïs. J’ai dix-neuf ans. J’habite à Port de Bouc, à vingt minutes de Marseille.
A : Vingt minutes… Comment ? En voiture ?
L : Oui, en voiture. Sinon, en train, le temps d’arriver à l’IUT, je mettrais au moins une heure et demie.
A : Oui. Et donc vous avez une voiture.
L : Oui, j’ai une voiture. Ensuite…
A : Qu’est-ce que vous aimez faire ?
L : J’aime jouer au foot salle.
A : C’est quoi, ça ? (2)
L : C’est du football qui se joue dans une salle, dans un gymnase. Ça fait trois… Ça fait cinq ans que je dois jouer (3). Et là, maintenant, je joue en club, à Port de Bouc aussi. Et ça me permet de m’évader un peu de l’école.
A : Parce qu’il y a beaucoup de boulot (4) ?
L : Ah, quand il y a du travail, oui ! Bon, quand il y a du travail, je vais pas aux entraînements.
A : C’est vrai ? Il est sérieux, hein !
L : Faut bien (5) ! Et comme ça, le weekend, je joue mes matches, tranquillement.
A : D’accord. Donc un sportif.
L : Voilà, c’est ça.
A : Alors ensuite, parce qu’ on a un autre sportif.
An : Alors, pour moi…Je m’appelle Anthony, tout d’abord. J’ai vingt ans. J’habite à Sausset-les-Pins. Je suis aussi en deuxième année GEA, de gestion. J’ai choisi ce département-là pour… pour mon projet professionnel, c’est-à-dire que je souhaite être Gestionnaire dans la Marine Nationale. Et du sport, bah, j’en ai beaucoup pratiqué au lycée parce que j’étais dans un lycée militaire. Et je continue tant bien que mal (6) à… à faire du sport comme je peux.
A : Quoi alors, comme sport ? Du foot aussi ?
An : Non, non. Le football, c’est pas trop mon truc (7). C’est plus du rugby, de la musculation, du cardio (8).
A : D’accord ! Dans une salle de sport alors ? Dans une…
An : Salle de sport et fitness, oui.
A : Oui, oui, oui ! Et vous allez souvent ? (9)
An : J’essaye d’y aller trois fois par semaine, quand… quand je finis pas à 18h30 par exemple.
A : Oui, parce que, oui, vous avez dit vous habitez à Sausset, donc il faut…
An : 45 minutes, avec des bouchons (10) et tout ça.
A : Eh oui, oui… Et la salle, elle est là-bas ?
An : Eh oui ! Oui, oui, elle est à dix minutes de chez moi, ça m’évite… (11)
A : Alors, ensuite.
N : Bonjour. Moi, je m’appelle Nabil. J’ai dix-neuf ans.
A : Bon alors, pourquoi vous avez choisi ce… ce projet ?
N : Beh, quand je me suis renseigné sur les autres projets, ça m’intéressait pas trop (12). Et aussi…
A : Au moins, il est franc ! Lesquels ? Les autres ou celui-là ?
N : Non, les autres. Bon, celui-là aussi (13), j’étais pas très, très attiré. Mais bon. (14) Mais ce qui m’a attiré dans ce projet aussi, c’est le fait de ne pas récolter de fonds et de monter (15) quelque chose de concret à la fin.
A : Oui ?
N : Comme louer une salle et tout ça.
A : Oui, oui, d’accord. Vous auriez pas eu la… la volonté, l’énergie…
N : Voilà !
A : … de faire tous… toutes ces choses-là.
N : Voilà. On va dire que je suis un feignant (16) !
A : Ah bon ! (17) On va voir, parce que là, les… les gens qui vous écoutent, ils ont pas envie que vous soyez feignant parce que…
N : Non ! Pour eux, je ne le serai pas.
A : Très bien, parfait.
N : Vous inquiétez pas ! (18)
P : Donc bonjour. Je m’appelle Philippe. J’ai dix-neuf ans. Je suis en deuxième année GEA. J’ai fait ce projet parce que il y avait des collègues (19) qui… qui le faisaient également. Je fais du foot-salle tous les… toutes les semaines, avec des… des collègues de… de ma classe.
A : Mais c’est très… C’est…c’est vraiment la mode, alors, le foot-salle !
P : Oui, oui.
A : Oui ?
P : Justement, Loïs qui… qui a parlé en premier, il en fait également avec nous.
A : Ah ! C’est dans le même… dans la même salle ?
P : C’est ça.
A : Hmm hmm.
P : Je fais également… Je me suis inscrit également dans… dans une salle de muscu (20).
A : Oui, bon, on va voir des… des musclés, là !
P : C’est ça, oui. Et j’habite à Marseille.
A : Oui, et vous alors, ça va… Combien de temps vous mettez pour venir, parce que des fois, habiter Marseille, c’est pas tellement mieux, hein !
P : Depuis cette année, bah j’ai la voiture (21).
A : Oui ?
P : J’ai eu la voiture, j’ai eu le permis cet été, et. à cause des embouteillages, je mets trois quarts d’heure.
A : Bon, et après, il faut se garer, en arrivant ici.
P : Il faut se garer. Et vu qu’il y a les travaux en ce moment…
A : Oui.
P : C’est pas terrible ! (22)
A : C’est la galère ? (23)
P : Oui.
A : D’accord. Donc après, il faut aller faire du sau… du foot pour décompresser !
P : C’est ça.
F : Bonjour. Je m’appelle François. Je suis le dernier membre de cette… de l’équipe. J’ai… j’ai vingt ans. J’ai pas choisi ce projet à la base (24), j’ai été mis là parce que apparemment, j’avais pas été reçu pour les autres, et donc je suis pas vraiment attiré par la fibre journalistique (25). Mais on va essayer de faire de notre mieux.
A : Bon, c’est très bien. Et donc du coup, qu’est-ce qui vous attire dans la vie en général ?
F : Dans la vie en général, ce qui m’attire, c’est le monde de l’entreprise.
A : Oui ?
F : Donc c’est pour ça que je suis dans… dans le DUT Gestion Entreprises et administrations. Et voilà.
A : Et côté loisirs ?
F : Et côté loisirs, je pratique la plongée dans un cadre familial depuis huit ans et le ski, deux semaines par an.
A : Vous habitez Marseille ?
F : J’habite… J’habitais Marseille. Là, j’ai un petit appartement à côté de l’IUT. Et sinon, mes parents habitent Cassis et donc j’y rentre le week-end.
A : D’accord. Bon bah… On va se mettre au travail. Et puis on va essayer des faire des… des bonnes choses pour les gens qui nous écoutent.

Des explications :
1. ça y est : cette expression signifie qu’on va commencer, qu’on est prêt.
2. C’est quoi, ça ? : question uniquement orale, familière. De façon plus neutre, on dirait : Qu’est-ce que c’est ?
3. Ça fait 5 ans que je dois jouer : cela signifie que Loïs n’est plus tout à faire sûr du nombre exact d’années. On peut dire aussi, plus correctement : ça doit faire 5 ans que je joue.
4. Il y a du boulot : il y a du travail. (familier)
5. Faut bien = Il faut bien. Loïs réagit à la remarque précédente, en montrant qu’il est obligé d’être sérieux, que c’est nécessaire. Il n’a pas vraiment le choix !
6. Tant bien que mal : malgré les difficultés. (comme le manque de temps par exemple)
7. c’est pas mon truc : cela signifie qu’Anthony ne s’intéresse pas vraiment au foot. Ce n’est pas ce qu’il aime. (familier)
8. le cardio : le cardio-training. Il s’agit d’une activité qu’on pratique dans les salles de sport pour développer l’endurance, travailler son cœur.
9. Vous allez souvent ?: il vaudrait mieux dire : Vous y allez souvent
10. Des bouchons = des embouteillages. On dit par exemple : Je vais être en retard parce que je suis dans les bouchons. / Il y a des kilomètres de bouchons autour de Marseille.
11. Ça m’évite… : Anthony ne termine pas sa phrase, mais il voulait dire que la proximité de sa salle lui évite de perdre encore du temps dans les transports.
12. Ça m’intéressait pas trop : c’est une façon plus « douce » de dire que cela ne l’intéressait pas !
13. Celui-là aussi : il faudrait dire : Celui-là non plus, car la suite est négative. (Je n’étais pas attiré par les autres projets. Je n’étais pas attiré par celui-là non plus.)
14. Mais bon : à l’oral, on dit cela pour montrer qu’on est résigné en quelque sorte, qu’on accepte une situation, même si elle ne nous semble pas parfaite.
15. De monter quelque chose… : il veut dire qu’il apprécie de ne pas avoir de ne pas avoir à organiser un événement pour un jour particulier, avec une échéance précise, comme le projet Gala du département GEA, ou l’organisation de la Journée Poursuite d’Etudes par exemple.
16. Un feignant : un paresseux
17. Ah bon ! : cette exclamation marque la surprise.
18. Vous inquiétez pas ! : normalement, on doit dire : Ne vous inquiétez pas. Oublier la négation est uniquement possible à l’oral et dans des conversations familières.
19. Un collègue : normalement, c’est quelqu’un avec qui on travaille. Mais les jeunes emploient souvent ce terme à la place de « copains », « amis ». C’est familier.
20. La msucu : abréviation familière de musculation.
21. J’ai la voiture : normalement, on dit : J’ai une voiture. L’emploi de « la » permet de généraliser, sans penser à une voiture particulière.
22. C’est pas terrible : ce n’est pas bien du tout.
23. C’est la galère : c’est difficile. (argot)
24. à la base : au départ.
25. La fibre journalistique : on dit normalement : je n’ai pas la fibre journalistique, ce qui signifie que ce genre d’activités ne nous attire vraiment, qu’on ne se sent pas vraiment l’âme d’un journaliste.

TELECHARGER: Une équipe masculine

Étiquettes : , , , , ,

6 responses to “Les voici !”

  1. Dominik says :

    Bonjour! Merci pour ce nouveau audio! Je vous souhaite beaucoup de l´énergie et de l´endurance. Je vous écoute presque chaque jour et j´apprends le francais grace votre travail. ( Je viens de la République tchéque et je suis en stage en France.) Ca me fait vraiment plaisir écouter les convérsations de la vie quotidienne . Bon courage et merci. 🙂

  2. ohsacrebleu says :

    Merci encore pour votre travail ! Je kiffe votre blog 🙂

  3. saddam says :

    merci pour vos efforts moi je vien de niger et ça m’a bcp aidé a progrésser mon niveau de français

  4. ang jasman says :

    Merci pour la Francebienvenue, je vien de Jakarta, Indonesie.
    Je viens de découvrir l’existence de ce programme hier. Ça aide beaucoup. Salut.

  5. Youssef says :

    C vraiment un site fabuleux ca m a beaucoup aidé . Je vous remercie . Je suis du maroc

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :