Attention, fragile !

Ils sont dans nos sacs, dans nos poches. Nous les avons à la main. Sortis, puis rangés, puis sortis à nouveau, manipulés sans cesse… Ce sont nos téléphones portables, qui nous suivent partout ou presque. Alors, de temps en temps, il leur arrive de tomber ! Et les dégâts sont plus ou moins importants. C’est ce qui est arrivé à Adrien. La morale de son histoire, c’est que lorsqu’on est un peu maladroit, on devient bricoleur !

Transcription :
Ad : Adrien / A : Anne

A : Adrien, l’autre jour, il t’est arrivé une mésaventure ?
Ad : Bah oui, j’avais fait tomber mon smartphone et donc comme ça a dû arriver à beaucoup de gens, j’ai cassé l’écran et le tactile ne marchait plus.
A : D’accord.
Ad : Du coup…
A : Mais c’était un vieux téléphone ou pas ?
Ad : Non, non. Il avait six mois, je crois, à peu près.
A : Ah oui ! Donc c’est pas très vieux.
Ad : Non.
A : Et alors, quel… C’était quoi, les solutions donc ?
Ad : Bah les solutions, c’était soit d’en racheter un neuf. Mais bon, c’est cher. Après, il y avait aussi…
A : Oui, tu pouvais pas reprendre le même modèle ?
Ad : Bah, en fait, le modèle que j’avais – donc c’était un Nexus 4 – et qui était plus disponible à la vente au moment où je l’ai cassé.
A : Oui ?
Ad : Et puis même, ça coûtait quand même assez cher. Et…
A : Oui ? Et pour avoir l’équivalent, ça aurait été encore plus cher.
Ad : Oui, pour avoir l’équivalent, oui, parce que déjà, le Nexus 4, c’est un modèle pas très cher.
A : Oui ?
Ad : Comparé aux iPhones et aux autres Samsung.
A : Oui ? Mais enfin, c’est quand même pas donné (1) !
Ad : Oui. Non, c’est quand même pas donné. Mais bon… Et bah sinon, j’aurais pu le faire réparer dans un point spécialisé mobiles. Mais ça coûtait presque le prix du téléphone neuf. Et donc j’ai choisi de… de commander le… l’écran sur eBay et de le réparer moi-même.
A : Mais comment tu as eu l’idée, parce que on a toujours l’impression quand même que c’est pas trop réparable, ces trucs (2) !
Ad : Bah…
A : Tout le monde les jette après, non ?
Ad : En fait… Oui, il y a pas mal de (3) gens qui les font réparer dans les points spécialisés, je crois.
A : Ah, c’est vrai ? Mais il y en a par exemple… Tu aurais trouvé, là, dans le coin (4) ? Ou il faut envoyer quelque part ?
Ad : Je sais pas… A Marseille, j’aurais sûrement trouvé, oui. Mais ça coûte, ouais, ça coûte assez cher, surtout sur ce modèle-là. Et… Parce que ça dépend comment ils sont fabriqués, les téléphones.
A : Oui ? Et là, c’était un peu… compliqué ?
Ad : Bah là, par exemple, moi, j’avais la vitre et le tactile qui marchaient plus. Mais l’écran derrière marchait bien. Mais…
A : Ah oui, c’est ça, le téléphone était pas complètement mort (5).
Ad : Non, non, le téléphone, il marchait encore entre guillemets (6) mais… Sauf que sans le tactile, on peut plus rien faire avec !
A : Oui.
Ad : Et le problème, c’est que sur ce modèle-là, l’écran, le tactile et la vitre sont collés et donc ça fait qu’une seule pièce en fait.
A : C’est solidaire.
Ad : Eh ouais ! Et donc on est obligé de changer les… On est obligé de changer tout d’un coup (7).
A : Oui ? C’est…
Ad : Donc c’est pour ça que ça coûte qund même un peu cher.
A : Ah, d’accord. Alors que par exemple, c’est ça, c’est sur les… Parce que ça t’était arrivé avec un autre téléphone et tu avais eu à changer…
Ad : Oui, sur mon vieux (8) iPhone 3G, j’avais pu changer que (9) la vitre et le tactile, et ça m’avait quasiment rien (10) coûté, quoi, 10€.
A : Ah oui. C’était pas du tout pareil.
Ad : Non.
A : Mais en plus, c’est quand même difficile, non ?
Ad : Bah… c’est pas très difficile, mais il faut être minutieux (11), quoi, c’est des…
A : Mais où est-ce que tu as trouvé toutes les infos (12) ?
Ad : Sur internet. Sur internet, il y a des sites qui expliquent… Il y a un site, là, par exemple qui s’appelle I fix it, qui… sur tous les téléphones quasiment, ils les démontent entièrement et… Et même, ils leur mettent une note après pour savoir si le téléphone est facilement réparable ou pas justement…
A : Ah bon !
Ad : Par soi-même.
A : Ça peut être un argument de… d’achat, enfin de…
Ad : Bah un peu, oui. Moi, si j’avais… J’avais pas du tout regardé ça quand je l’ai acheté mais…
A : Bah non ! Tu pensais pas le faire tomber !
Ad : Non, bah oui. Enfin ouais, mais c’est peut-être à prendre en compte, oui.
A : Oui, oui. Et alors tu as suivi pas à pas (13)…
Ad : J’ai suivi pas à pas et donc ça … bah ça a marché, avec…
A : Sauf que c’est petit quand même, toutes ces pièces !
Ad : Oui, c’est tout petit (14). Rien que (15) la taille des vis, il faut faire attention de pas les perdre. Et bah des fois, pour essayer d’emboîter les pièces l’une dans l’autre, c’est pas facile parce que, bah c’est tout petit et…
A : Oui, oui. Et… Mais tu étais sûr que ça allait remarcher après ?
Ad : Non, pas sûr à 100 % mais bon, j’avais quand même bon espoir  (16)!
A : Oui ? C’était un peu un pari (17).
Ad : Hm.
A : Bon et en attendant – parce que ça dû prendre un peu de temps quand même pour avoir tout ça. Qu’est-ce que… Comment tu as fait…
Ad : Oui, parce que c’est une pièce qui venait de Chine donc, bah le temps qu’elle arrive (18), bah j’ai pris… Et puis le temps de me décider (20) aussi, j’ai repris un vieux téléphone, donc avec clavier à l’ancienne (21), là, avec les touches où il faut appuyer dessus.
A : Oui ?
Ad : Qui coûtait 15€, je crois. Bah donc pour dépanner (21), pour pouvoir appeler et envoyer des textos (22). Mais bon, c’est pas pratique, parce que bah, écrire les textos par exemple, c’est long d’écrire comme ça.
A : Oui. Ah oui, c’est les trucs avec les trois lettres, là, sur chaque touche.
Ad : Oui, voilà, c’est ça.
A : Oui, on a perdu l’habitude.
Ad : Hm ! On a perdu l’habitude et… Puis après, tu peux pas aller sur internet. Les messages, par exemple, il faut les supprimer tous les trente messages, ou quarante messages parce que ça a pas de mémoire.
A : Oui.
Ad : Et voilà. L’avantage, oui, c’était la… la batterie qui… Je le recharge une fois par semaine !
A : Ah bon !
Ad : Alors que là, sur les smartphones, c’est une fois par jour à peu près.
A : Oui. Ah oui. Bon, il faut bien qu’il y ait un petit avantage.
Ad : Ouais, mais bon. Mais je suis bien content d’avoir retrouvé le mien !
A : Finalement, quand tu l’as fait tomber, tu as dû t’en mordre les doigts (23) mais ça s’est bien arrangé (24).
Ad : Hm. Un peu.
A : Donc là, maintenant, il marche ?
Ad : Là, il marche nickel (25), comme au… comme au premier jour !
A : Comme neuf.
Ad : Presque.
A : D’accord. Mais il faut garder le… le dépannage, ce dépannage.
Ad : Bah, ça dépanne.
A : On sait jamais (26) ! Bon, bah, écoute, on va t’appeler !

Des explications :
1. ce n’est pas donné : cette expression signifie que c’est assez cher en fin de compte. (plutôt familier)
2. ces trucs : ces choses-là (familier). C’est un mot qu’on emploie quand on ne fait pas l’effort de trouver le mot exact pour désigner un objet. Ici, on aurait pu dire : ces appareils.
3. Pas mal de : un nombre assez important de…
4. dans le coin : dans la région, dans les environs (familier)
5. mort : on peut employer cet adjectif pour des appareils qui ne fonctionnent plus. Par exemple : La batterie de mon ordinateur est morte. / L’ampoule de la salle de bains est morte.
6. Entre guillemets : les guillemets servent normalement à l’écrit. On place des mots, des phrases entre guillemets, en utilisant ces signes : «  … » Employé comme une expression, cela signifie qu’il ne faut pas prendre ce qui est dit comme l’exacte réalité. Ici, c’est comme si Adrien disait : Il marchait, si on peut dire. Le téléphone fonctionnait encore mais il était inutilisable, comme il l’explique juste après.
7. Changer tout d’un coup : attention, il faut comprendre les deux parties séparément : changer tout (= les trois parties qu’il a décrites) / d’un coup (= ensemble, en une seule fois). Ce n’est pas l’expression tout d’un coup, qui signifie soudain.
8. Mon vieux iPhone : il vaudrait mieux dire : Mon vieil iPhone, pour faire la liaison plus facilement.
9. J’avais pu changer que… : Il manque ne, pour aller avec que = j’avais pu ne changer que… (= seulement)
10. quasiment rien : presque rien.
11. Minutieux : très précis dans les gestes et attaché aux détails.
12. Les infos : c’est l’abréviation familière de informations
13. pas à pas : étape par étape, en suivant bien l’ordre des opérations.
14. Tout petit : vraiment très petit.
15. Rien que… : si on prend juste ça… (familier)
16. avoir bon espoir : envisager les choses avec optimisme parce qu’on pense que ça va marcher comme on veut.
17. C’était un pari : on dit ça quand on prend une décision avec une part de risque. On utilise souvent cette expression au présent, tant qu’on ne connaît pas le résultat : Il a fait ce choix. C’est un pari. On verra bien !
18. Le temps qu’elle arrive = en attendant qu’elle arrive / pendant cette période-là / pendant ce temps-là / dans l’intervalle
19. se décider : prendre une décision
20. à l’ancienne : pas moderne / traditionnel / comme autrefois
21. pour dépanner : pour rendre service en attendant mieux. C’est une solution temporaire / une solution de dépannage.
22. Un texto : on dit aussi un SMS.
23. S’en mordre les doigts : cette expression signifie qu’on est mécontent d’une action qu’on a faite, qu’on a vraiment des regrets d’avoir agi comme ça, qu’on a fait le mauvais choix.
24. Ça s’est bien arrangé / ça s’est arrangé : finalement, le problème a été résolu. On a trouvé la solution.
25. Marcher nickel : marcher parfaitement (familier)
26. On ne sait jamais ! : c’est comme dire : ça pourrait se reproduire. Donc il faut garder ce vieux téléphone au cas où il y aurait à nouveau un problème.

Et vous ?
– Vous est-il arrivé aussi de casser votre téléphone portable ? Ou bien ne le faites-vous jamais tomber ?
– Pouvez-vous vous passer de votre mobile ? Combien de temps au maximum ?
– Pensez-vous que tous nos appareils devraient être plus facilement réparables, pour un prix raisonnable, afin d’éviter de les jeter dès qu’ils tombent en panne ?

– Avez-vous vous aussi déjà trouvé sur internet comment faire quelque chose que vous ne saviez pas faire ?

TELECHARGER: Attention, fragile

Publicités

Étiquettes :

3 responses to “Attention, fragile !”

  1. anne says :

    bonjour,

    moi je fais attention à ne pas faire tomber mon téléphone portable mais s’est mon petit chat qui le fait tomber car il aime jouer avec mais il s’est jamais
    cassé mais on sait jamais ,en fait moi j’aime pas vraiment le téléphone portable et je peux m’en passé sans aucun problème j’aime pas qu’on m’appelle tous les cinq minutes et se s’envoyer des sms à langueure de journée et je ne jette pas mes appareil morts car je connais une personne qui peut les réparer et en ce qui concerne l’internet c’est vraiment un moyen qui nous aide à faire beaucoup de choses soi même.

    bonne journée à vous

    • Anne France Bienvenue says :

      Bonjour,
      Pas toujours facile de ne pas faire tomber son téléphone car on s’en sert tellement souvent ! Et ils sont devenus plus encombrants, ce qui parfois rend la manipulation difficile. Alors, ils tombent !
      Ce qui est très net maintenant, c’est que quand on regarde les gens dans la rue, beaucoup sont en train de téléphoner, ou d’envoyer des sms. Après une séance de cinéma, le premier geste que font plein de gens, c’est de vérifier ce qui s’est passé sur leur téléphone. Assez fascinant à observer.
      Bonjour au chat qui aime les téléphones !

    • Austin says :

      j’aime cette histoire. J’apres le langue.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :