Jamais sans mon portable

Evidemment, tout le monde a son portable partout où il va. Et parfois (ou souvent !), cet objet devenu omniprésent sonne ou vibre dans des lieux et des circonstances où il devrait être éteint ou en mode silence, afin de ne pas déranger les autres, perturber une séance de cinéma, un concert, un cours, une réunion, un repas, etc…
N’est-ce pas Nabil* ?

Transcription:
A = Anne / N = Nabil

A : Bon alors, Nabil, là, il y a votre téléphone qui a sonné !
N : Oui.
A : Pourquoi ? Vous l’aviez pas arrêté ? (1)
N : Bah… Ma mère, elle (2) devait m’appeler et du coup, je l’ai laissé allumé et…
A : Ah, d’accord. Mais en cours, ça vous arrive ?
N : Non, jamais. Je l’éteins toujours avant de rentrer en cours.
A : Oui. Parce que sinon, qu’est-ce qui se passe ?
N : Beh soit… Ça dépend des profs, en fait. Il y a des profs qui… qui laissent passer (3), qui… qui peuvent cautionner (4) ça.
A : Oui, oui.
N : … et d’autres qui… qui le prennent et qui l’emmènent à la Vie Scolaire (5)ou…
A : Ah, carrément ! Ils le confisquent ?
N : Ouais.
A : Ça vous est arrivé ?
N : Non, jamais.
A : Jamais ?
N :Jamais, jamais.
A : Mais votre téléphone, c’est… Vous l’avez toujours avec vous ?
N : Oui, toujours dans ma poche.
A : Et pendant les cours, est-ce que vous le regardez ? Avouez !
N : L’heure, c’est tout.
A : Ça vous sert de montre ?
N : Oui, voilà.
A : Mais vous regardez pas si il y a un petit SMS (6) ou quelque chose comme ça ?
N : Même si je les vois, je les consulte pas parce que… je suis… Je suis en cours, c’est pour être en cours, c’est pas pour…
A : D’accord. Mais vous avez… vous arrivez à résister ?
N : Oui, oui, je suis pas…
A : Pas complètement accro (7) ? Non, parce qu’il y a des étudiants qui ont vraiment le… On le sent, c’est impossible, ils résistent pas, hein !
N : Ils sont plus (8) sur leur portable que… qu’en cours, en fait.
A : Bah le truc, c’est que… Vous, le vôtre, il va sur internet, votre… enfin, vous pouvez aller sur internet avec votre portable ?
N : Oui, je fais tout avec mon portable.
A : Ouais, donc c’est très tentant, en fait.
N : C’est vrai.
A : J’imagine. Bon, la prochaine fois, vous l’éteindrez ?
N : Oui, oui.
A : C’était votre maman, là, qui vous appelait ?
N : Ouais, voilà. C’est ça.
A : Oui ? Bon. Elle avait un truc important (9) à vous dire ?
N : Oui.
A : Et vous avez… Ça y est ? (10) C’est fait ? Vous avez répondu ?
N : Non, non. Je la rappellerai après.
A : Appelez-la, si vous voulez.
N : Non, non.
A : Ok. Merci.

Des explications :
1. Vous l’aviez pas arrêté ? : Question orale. Il manque « ne » = Vous ne l’aviez pas arrêté ? Dans les grammaires, on apprend : Ne l’aviez-vous pas arrêté ? Mais personne ne dit ça à l’oral. Côté vocabulaire, comme synonyme de arrêter son portable, on dit aussi : éteindre / couper son portable.
2. Ma mère, elle devait… : tournure très orale et familière, dans laquelle on met deux sujets : le nom et le pronom côte à côte. Normalement, on dit juste : Ma mère devait… Quant au verbe devoir, il n’est pas employé ici pour exprimer une obligation. Il signifie qu’il était prévu que la mère de Nabil l’appelle.
3. Laisser passer : ne pas faire de remarque, de critique, être tolérant.
4. Cautionner quelque chose : approuver quelque chose.
5. La Vie Scolaire : c’est le nom du secrétariat dans les lycées et les collèges notamment qui gère tous les problèmes d’absences, de retards, de comportement des élèves. Il s’agit du bureau de la Vie Scolaire. Mais tout le monde simplifie ce nom en parlant seulement de la Vie Scolaire.
6. un SMS = un texto. Les Français emploient indifféremment les deux termes.
7. être accro (à quelque chose) : ne pas pouvoir s’en passer.
8. Plus = davantage. On prononce le « s » final dans ce cas.
9. Un truc important = quelque chose d’important (familier et uniquement oral)
10. ça y est : cette expression signifie que quelque chose est terminé, qu’on l’a fait. Par exemple :
Tu as réservé ton billet de train pour les vacances ?
Oui, ça y est.

N’est-ce pas Nabil ? :
on emploie très peu N’est-ce pas en français. Donc en général, quand on l’utilise, c’est pour une raison particulière, pour souligner quelque chose. Ici, c’est (gentiment) ironique vis-à-vis de Nabil. L’introduction à cette petite conversation est générale, mais en même temps, elle concerne Nabil, puisqu’il n’avait pas éteint son portable avant la réunion du groupe qui travaille à ce site.

Et chez vous ?
– Faites-vous toujours bien attention à éteindre votre portable ou à le mettre en silencieux dans certains lieux ?
– A quoi vous sert votre portable en priorité ? A téléphoner ? A envoyer des SMS ? A aller sur internet ? A prendre des photos ? A jouer ?
– Combien de fois par jour consultez-vous votre téléphone, pour une raison ou une autre ? (Allez, soyez honnêtes ! Ou réalistes !)

TELECHARGER: Jamais sans mon téléphone

Étiquettes :

4 responses to “Jamais sans mon portable”

  1. Lichard says :

    très bonne conversation pour les personne qui ne sont pas francophones.

  2. Steaphan MacRisnidh says :

    Super bon site d’ apprentissage

  3. Ros says :

    bon aide pour les prof!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :