Ma vie d’étudiante

Vous avez fait connaissance avec Shainesse il y a quelque temps. Cette fois-ci, nous allons à la rencontre de Christelle. Vie quotidienne, organisation de ses études, transports, Aix-en-Provence, Marseille. Voici ce dont elle nous parle aujourd’hui.

Transcription:
C: Christelle / N: Nawal / A : Anne

A : Bonjour Christelle !
C: Bonjour.
A: Ça va ?
C: Ça va, et vous ?
A: Oui. Pas trop faim ? (1) C’est l’heure du déjeuner.
C: Bah j’ai emmené (2) quelques chips à grignoter (3), donc ça va.
A: Ah oui, ça va être léger quand même, les chips !
C: On va essayer de tenir. (4)
A: Alors Christelle, en fait, bah je vous connaissais pas du tout puisque, apparemment, vous n’étiez pas à l’IUT l’an dernier. Pas à l’IUT de Marseille.
C: Non. Alors j’étais à l’IUT d’Aix-en-Provence où j’ai fait mes deux années, et puis la deuxième année, je l’ai pas réussite (5) donc j’ai dû redoubler. Et comme le programme avait changé, je devais repasser (6) vraiment toutes les matières . Donc j’ai préféré tenter ma chance en alternance. Donc moins de cours et plus … vraiment du concret. Et donc j’ai demandé d’abord à l’IUT d’Aix si c’était possible de refaire l’année en alternance mais ils ne prenaient pas, donc…
A: Ils voulaient pas ?
C: Ils voulaient pas…
A: Ils vous ont pas donné de …
C: … qu’on change en initiale et qu’on passe en alternance. (7)
A: Ah, d’accord ! Oui oui, c’est pas qu’ils voulaient pas vous donner une seconde chance, c’est que c’était différent.
C: Voilà, c’était différent et donc je me suis renseignée à l’IUT de Marseille et bah il y avait qu’ici qu’ils faisaient que la deuxième année en alternance.
A: Donc ça a marché.
C: Donc ça a marché.
A: D’accord, et alors du coup, vous habitez… vous habitez où, en fait?
C: Alors j’habite à Venelles, c’est entre Pertuis et Aix-en-Provence. Donc c’est un petit peu loin, je fais la route (8) tous les matins.
A: Pour venir à Marseille ?
C: Oui.
A: Comment ça roule ? (9)
C: Bah le matin très tôt, ça roule assez bien.
A: Oui ?
C: Mais faut pas (10) que je parte un peu plus tard, sinon , je suis dans…
A: C’est les embouteillages.
C: Oui, exactement.
A: Et vous avez votre voiture ?
C: J’ai ma voiture, oui, oui.
A: Bon. Et on se gare facilement là, autour ?
C: Non, je trouve pas. Enfin moi, à l’heure que j’arrive (11), je trouve facilement des places mais une fois, je suis arrivée un peu tard et je me suis pas forcément bien garée et en sortant des cours, bah ma voiture était à la fourrière. (12)
A: C’est vrai ?
C: Oui.
A: Ah carrément !
C: Oui. Bah il y a deux trois… deux, trois semaines de ça. (13)
A: Ah, ils sont passés ?
C: Ils sont passés, oui, oui.
A: D’accord. Vous savez que j’ai un fils à qui c’est arrivé, à Aix !
C: Ah !
A: Il s’est fait embarquer la voiture aussi ! Mais ça vous a coûté cher alors.
C: Très cher, oui.
A: Bon. Et vous êtes allée la chercher à la fourrière ?
C: Je suis allée la chercher. Je finissais à 18h30, donc ça m’a pris un peu toute la soirée.
A: Oh là, là ! Et combien ça a coûté?
C: Bah il y avait l’amende : 35 euros et la fourrière : 136 euros.
A: Oui.
C: Et qui augmentait si je venais pas la chercher le jour même.
A: Oh là, là ! Bon. Qu’est-ce que vous en pensez, Nawal?
N: Ah, c’est compliqué ! Je suis bien contente de pas (14) avoir de voiture!
A: C’est vrai ?
N: Ouais …
A: Beh oui …
N: Et au niveau du climat et de l’environnement, ça te change, le fait d’être à Aix et de te retrouver à Marseille?
C: Bah ça me change pas tellement, à part peut-être le lieu. C’est vrai que Aix-En-Provence, c’est plus … Autour, il y avait plus de facs… Tous réunis. Il y avait le …
A: Ça faisait un peu plus campus ? (15)
C: Voilà exactement. Il y avait le … le resto U (16) qui était vraiment à deux pas. (17) Enfin on se réunissait vraiment tous … tous ensemble… les facs (18), les IUT.
A: Il y avait plus une vie étudiante?
C: Ouais, exactement… Enfin, je me sens plus… Enfin je me sentais plus dans un… dans un climat (19) étudiant.
A: Oui ?
C: Que là (20), on… Enfin la zone, elle est plus industrielle, on trouve un peu… il y a…
A: Oui oui, et puis les gens ne restent pas peut-être.
C: Voilà, je trouve que … Enfin il y a vraiment… enfin, j’ai vu qu’il y a l’IUT, la fac un petit peu plus loin mais on ne se réunit pas… Enfin il y a pas tous les étudiants qui se réunissent.
A: Oui.
C: C’est la seule différence que j’ai trouvée. Parce que après, au niveau des… des matières et tout ça (21), c’est…. c’est un peu les mêmes matières que j’avais, donc voilà.
A: Et les profs ?
C: Bah les profs, enfin c’est vrai que l’IUT d’Aix, il avait une bonne renommée au niveau des cours (22) et tout ça, mais je trouve pas que l’IUT de Marseille est en-dessous. Au contraire même.
A: Oui, oui.
C: Oui.
A: Bon, bah tant mieux, hein !
N: Tant mieux ! (23)
A: Bon, bah merci, Christelle.
C: De rien.
A: On en sait un peu plus sur vous.

Des explications :
1. Pas trop faim ? : question orale. La question complète serait : Vous n’avez pas trop faim ?
2. J’ai emmené : Les puristes disent que c’est mieux d’utiliser le verbe apporter car il s’agit de choses (des chips), pas de personnes. Mais vous l’entendrez souvent dans la bouche des Français.
3. Grignoter : cela signifie qu’on ne fait pas un vrai repas mais qu’on mange juste de quoi calmer sa faim.
4. Tenir : ici, cela signifie que Christelle va essayer de résister, de ne pas avoir trop faim.
5. Réussite : ce n’est pas correct. Il faut dire : Je ne l’ai pas réussie. Le mot réussite existe mais c’est le nom, pas le participe passé du verbe réussir, qui est réussi/ réussie. Il faut faire l’accord féminin avec « l ‘ » qui remplace année et qui est placé avant le verbe. => J’ai réussi mon année. Mais : Ma deuxième année ? Je ne l’ai pas réussie. (accord du participe passé avec le COD placé avant le verbe).
6. Repasser toutes les matières : refaire et réussir toutes les matières. A cause du nouveau programme de la 2è année, Christelle n’a pas pu conserver les matières qu’elle avait réussies auparavant.
7. En initiale : normalement, on dit : en formation initiale. Cela correspond aux études traditionnelles, où on suit des cours et on passe des examens. C’est différent de la formation continue, qui s’adresse aux gens qui ont déjà un emploi et reprennent des études. Et c’est différent de ceux qui choisissent l’alternance : ils suivent une partie des cours mais sont embauchés en même temps dans une entreprise qui coopère à leur formation.
8. Faire la route : cela signifie Faire le trajet. (entre Venelles et Marseille)
9. Comment ça roule ? : c’est une façon de demander s’il y a de la circulation ou pas. On peut répondre : Ça roule bien / Ça roule mal.
10. Faut pas… : dans un style oral, on omet le sujet et une partie de la négation. (Ne l’écrivez jamais). Normalement, il faut dire : Il ne faut pas…
11. à l’heure que j’arrive : il faut dire A l’heure où j’arrive.
12. La fourrière : c’est là où sont emmenées et gardées les voitures mal garées.
13. Il y a 3 semaines de ça : on peut rajouter « de ça » mais ce n’est pas obligatoire. Cela permet juste d’insister un peu plus sur la durée. Cela signifie « par rapport à maintenant ».
14. de pas : style oral. Normalement, il faut dire : de ne pas…
15. ça faisait plus campus : cela ressemblait davantage à un campus. (plutôt familier)
16. le resto U : c’est l’abréviation utilisée par tout le monde pour désigner le restaurant universitaire où peuvent déjeuner les étudiants et le personnel de l’université.
17. Être à deux pas : être tout proche. On peut dire aussi : J’habite à deux pas de la fac. Je travaille à deux pas de la gare.
18. La fac : abréviation de faculté. (familier) Ce mot est très utilisé comme synonyme de université. On dit par exemple  : Je suis à la fac. Je vais à la fac à Marseille. Je suis en fac de droit.
19. Un climat : ici, cela signifie une atmosphère, une ambiance, un contexte.
20. Que là : Christelle continue sa comparaison et veut marquer le contraste : alors que là… (style oral et familier) , avec omission de « alors ».
21. et tout ça : et le reste. (style familier). En utilisant cette expression, on indique qu’il y a d’autres choses mais on ne donne pas davantage de détails
22. au niveau de : en ce qui concerne
23. Tant mieux ! : c’est ce qu’on dit quand on est content d’une situation, de quelque chose de réussi. Par exemple : J’ai réussi mes examens. => Tant mieux ! Je suis contente pour toi.

Ma vie d’étudiante -Christelle – France Bienvenue

Publicités

Étiquettes : , , ,

4 responses to “Ma vie d’étudiante”

  1. slah kouissi says :

    Merci de vos conversations, ils sont trés jolis
    je suis trés heureux…!

  2. Msd youssef says :

    ce site est une perle !!! c impecable !!!!!!!!!!!

  3. Charlotte says :

    Bonjour! Est la vie dans une université française très stressant? Si elle est, je ne suis pas surpris parce que tous les étudiants français que j’ai rencontrés sont très instruits. De nombreuses universités américaines sont rigoureux aussi bien, mais je souhaite que nos écoles ont appris un peu plus comme le Français. 🙂

    • France Bienvenue says :

      Bonjour Charlotte,
      Nous allons essayer de poser la question à des étudiants dans différentes formations pour répondre à votre question sur le stress pour les étudiants en France.
      C’est vrai que dans certaines filières, il y a beaucoup de travail. Parfois trop peut-être !
      A bientôt

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :