Deux de plus

L’équipe de cette année a reçu des renforts ! De six, elles sont passées à huit. Cette semaine, il vous reste donc à faire connaissance avec Estelle et Cérina. Cette fois-ci, nous sommes au grand complet. L’année est lancée !

Transcription
E : Estelle / A : Anne / C: Clara / L: Lamia / N: Nasrine / C : Cérina

A : Bonjour Estelle.
E : Bonjour !
A : Donc aujourd’hui, vous êtes là !
E : Oui, je suis là, j’ai été absente la semaine dernière.
A : Oui.
E : Et maintenant, je suis là pour me présenter.
A : D’accord, mais alors, la semaine dernière, oui.. Bah dites-nous pourquoi vous n’étiez pas là avec la troupe, là.
E : En fait, j’étais à une réunion dans l’IUT pour… une réunion d’information pour le DUETI, c’est…
A : Qu’est-ce que c’est que cette bête-là ? (1)
E : Le DUETI (2), c’est une licence qui se fait à l’étranger, après l’IUT, après les deux ans d’IUT, et j’y suis allée pour me renseigner, parce que je suis intéressée de partir (3), voilà.
C : Tu veux aller où exactement ?
E : Bah je sais pas justement (4), parce que les destinations qui… qui ont été proposées ne me… ne m’attirent pas trop, donc je pense que…
A : Vous vouliez partir où ? Qu’est-ce qu’on vous propose ?
E : On me propose la Norvège, la…
A : Il fait froid !
E : Il fait très froid et apparemment, c’est très, très cher aussi.
A : Oui.
E : Au niveau de la vie (5). Ensuite, on me propose la Slovénie, mais j’ai pas trop envie, et l’Ecosse… enfin, il y a d’autres destinations sur les sites internet mais j’ai pas eu le temps d’aller les voir, mais pour l’instant, ce qu’on… enfin on m’a parlé de choses qui ne m’attiraient pas, donc… Et le Canada, mais c’est tout francophone (6) donc c’est pas trop utile pour l’anglais, quoi, parce qu’à la base (7), je pars pour l’anglais.
A : C’était ça, votre… c’est ça, votre objectif ?
E : Oui, c’était la langue.
C : Et l’Ecosse, ça te plaît pas ?
E : Pas trop. Enfin…
A : Mais c’est quoi ? C’est l’Ecosse qui vous plaît pas ou c’est le… l’université telle que…
E : Non, non. L’Ecosse, c’est pas un endroit où j’ai envie de partir. Je me connais, je suis bien chez moi et j’ai… j’ai peur de pas être très bien ni en Norvège, ni en Slovénie, ni en Ecosse.
L : Du coup, où est-ce que tu voudrais aller alors, si l’Ecosse et tout ça, ça te plaît pas ?
A : Bah oui, parce qu’après, il reste pas grand chose comme pays anglophones !
E : Je sais pas. Mais j’aurais bien aimé partir à Londres ou aux Etats-Unis mais quelque chose… Je sais pas.
A : Qui vous fait rêver.
E : Oui, un peu.
A : Ça vous fait rêver davantage.
E : Oui. Londres, j’aimerais bien parce que j’y suis jamais allée et ça a l’air vraiment bien.
A : Mais en fait, oui, c’est ça, pour les études, il y a pas trop de partenariats avec l’IUT en fait.
E : Non. Du coup, je me tourne vers les écoles de commerce parce que là, le DUETI, ça m’a un peu refroidie (8) en fait, enfin sur les destinations. Après, il y en a qui sont attirés par les destinations proposées mais moi, pas forcément. Du coup, je verrai, je réfléchis.
A : En fait, vous partiriez pas après le DUT, vous iriez en école de commerce.
E : Oui, et éventuellement faire des stages à l’étranger. Enfin j’ai envie de partir, c’est sûr, mais peut-être pas en DUETI finalement.
A : D’accord. Bon, parlez-nous un peu de vous quand même.
E : Bon alors, bah je m’appelle Estelle, j’ai 19 ans, je vis à Marseille. Et voilà, bah je suis à l’IUT de Saint Jérôme en GEA.
A : Les autres, vous connaissez Estelle ?
C : Oui, de l’année dernière, on était dans la même classe.
E : Oui.
A : Ah, d’accord.
E : Et les autres, non, par contre.
A : Bah alors, qui a des questions à poser à Estelle puisque vous ne la connaissez pas du tout ?
N : Moi, j’ai une question. Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ? Tu as une passion ?
E : Non, j’ai pas de passion. J’ai fait beaucoup de tennis, pendant douze ans mais j’ai arrêté il y a pas longtemps. Sinon, non, j’ai pas forcément de passion. J’adore être dehors, j’adore découvrir des choses, j’adore voyager. Bon, ça a l’air bateau (9) de dire ça, tout le monde dit ça, mais moi, c’est… enfin c’est vrai, j’adore les voyages.
A : Bah tout le monde dit pas ça, hein ! Il y en a qui ne veulent pas bouger. (10)
E : Non, tout le monde dit pas ça, mais souvent…
A : Oui, oui.
E : Voilà.
A : Et le tennis, alors, pourquoi vous en aviez fait, alors ? C’est vos parents qui vous avaient inscrite quand vous étiez petite?
E : Oui, quand j’étais petite, j’ai fait plein de sports, enfin plein de sports, j’ai fait des sports de fille, de l’équitation, de la danse, voilà. Après, donc j’ai fait du tennis, mais arrivée au lycée, je me suis dit que j’avais plus trop le temps alors qu’en soi (11), j’avais largement le temps. Donc je regrette un peu d’avoir arrêté, mais bon, je pourrai reprendre quand je veux, quoi. Voilà.
A : Vous avez un bon niveau ?
E : Oui, ça va.
A : Des bonnes bases.
E : Oui.
A : Bon bah on en sait un peu plus sur… sur Estelle, elle nous racontera la suite plus tard.

A : Alors bonjour Cérina. Vous êtes avec nous maintenant mais c’était pas prévu, ça ?
C : Non, ce n’était pas prévu. Bon, bah je vais me présenter rapidement. Je m’appelle Cérina, j’ai 19 ans, je suis à l’IUT de Saint Jérôme où je poursuis mes études cette année en formation alternance (12). Donc ce n’était pas prévu, j’ai trouvé une entreprise un peu plus tard que les autres. C’est pour ça que j’ai intégré votre groupe cette semaine. J’ai trouvé une entreprise en effet en… le 14 octobre, c’est la date où j’ai commencé. Du coup, maintenant, je travaille chez l’UPE 13 à Aix, c’est un gros syndicat patronal et je suis chargée d’assister ma tutrice (13) qui travaille dans la communication, donc tout ce qui est gestion des réunions, relance des clients etc.
A : Et alors du coup, c’est pour ça que vous êtes venue dans notre groupe ? Parce que vous étiez dans un autre projet au départ.
C : Oui, j’étais dans un autre projet… SPOT des IUT. Donc on devait organiser en fin d’année une grande fête sur la plage dans laquelle il y avait des concours de paddle, des… peut-être des châteaux gonflables, tout ça. Donc c’est un projet totalement différent du vôtre.
A : Oui, oui. Mais alors, pourquoi vous êtes venue dans le nôtre ?
C : Bah parce que à côté de tous les autres projets, c’était celui qui m’intéressait le plus, et aussi au niveau des horaires, c’était celui qui était le mieux adapté puisque je suis présente à l’IUT seulement le lundi et le mardi et c’est le jour où vous faites vos réunions, contrairement aux autres groupes.
A : D’accord, donc… Bah voilà, vous allez prendre le train en marche ! (14)
C :Eh oui !
A : On vous accueille avec plaisir !
C : Bah merci beaucoup !

Des explications :
1. cette bête-là : style familier, pour se renseigner sur ce que signifie ce sigle qui n’est connu que des étudiants de notre IUT.
2. Le DUETI : Diplôme Universitaire d’Etudes Technologiques Internationales.
3. Je suis intéressée de... : on dit plutôt : ça m’intéresse de partir. On est intéressé par quelque chose, mais quand on veut mettre un verbe après cette expression, il vaut mieux tourner la phrase autrement.
4. Justement : cela signifie que c’est exactement pour cette raison qu’Estelle est allée à la réunion.
5. Au niveau de la vie : Estelle veut parler de la vie quotidienne, du coût de la vie.
6. C’est tout francophone : les partenariats de l’IUT sont essentiellement avec le Québec.
7. À la base : style familier. Cela indique qu’elle parle de la raison fondamentale pour laquelle elle veut partir étudier à l’étranger.
8. Ça m’a refroidi(e) : cette expression signifie que cela a calmé son enthousiasme, en la décevant un peu. Par conséquent, elle abandonne un peu cette idée.
9. C’est bateau : c’est banal.
10. Bouger : voyager, quitter sa ville, sa région, son pays. (style familier)
11. en soi : dans le fond
12. en formation alternance : on dit plutôt en alternance, à propos de ce système qui permet de faire ses études tout en travaillant dans une entreprise. Cela permet d’allier le côté théorique, universitaire au côté pratique, professionnel directement sur le terrain.
13. Une tutrice / un tuteur : c’est la personne dans l’entreprise qui a pris la responsabilité de former l’étudiant en alternance, qui lui confie des tâches et suit son travail.
14. Prendre le train en marche : commencer une activité alors qu’elle a déjà démarré, ce qui signifie qu’il faut rattraper son retard et s’intégrer le plus vite possible.

Deux de plus – France Bienvenue

Étiquettes : ,

4 responses to “Deux de plus”

  1. Kulbir says :

    Estelle,

    Merci de partager votre conversation.

    Sauf pour le Québec, reste du Canada est principalement anglophone.

  2. Sarra says :

    Bonjour Anne et à toute l’équipe,j’apprend beaucoup avec vous,j’ai une petite question svp quel est la différence entre j’ai eu et j’avais quand est ce qu’on utilise l’un et l’autre par expemple j’avais pas le temps et je n’ai pas eu le temps .Merci et à plus

    • Anne de France Bienvenue says :

      Bonjour Sarra,
      C’est un peu compliqué à expliquer ! Voici deux exemples basés sur ce qu’a dit Estelle:
      Je n’avais pas trop le temps d’aller au tennis quand j’étais au lycée. Estelle parle de ses habitudes à ce moment-là. Il ne s’agit pas d’un événement ponctuel mais de la description d’une période qui dure dans le temps.
      Je n’ai pas eu le temps d’aller au tennis hier. Dans ce cas, il s’agit d’une situation bien précise et on fait un récit. On raconte ce qui s’est passé, et non pas comment c’était de façon plus générale.
      Est-ce plus clair ?
      Si vous avez des exemples de phrases pour lesquelles vous vous posez des questions, demandez-nous, nous essaierons d’expliquer les nuances! Cela dépend vraiment du contexte.
      A bientôt.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :