Weekend héroïque

Quittons un peu la réalité le temps d’un weekend !
Mélodie nous emmène retrouver les héros de cinéma, de séries, de jeux vidéo avec lesquels elle a grandi.
A Marseille, c’était le Hero Festival, pour les petits et surtout pour les petits devenus grands.

Transcription
M:Mélodie / Al : Alexia / A Anne / El : Elora / L : Laetitia / N : Nely / Ad : Adèle

A : Je voudrais savoir un peu si vous avez fait des choses incroyables ce weekend ?
M : Donc salut à tous ! Donc samedi, je suis allée au Hero Festival, donc qui se situe à Marseille. C’est une espèce de rassemblement de mangas, de bande dessinée et de tous ceux qui aiment les jeux vidéos.
A : Ah bon ! Mais vous connaissez ça, vous, tout le monde, là ?
Toutes : Non, pas du tout.
L: J’en ai jamais entendu parler.
M : En plus, je crois que c’est une ancienne intervenante (1) de l’IUT qui a… qui a mis en place (2) tout ça.
A : Ah bon ?
M : Ouais, ouais.
Al : Super !
M : Franchement, c’était sympa. Il y avait pas mal de monde (3), ça fait trois ou quatre ans que c’est en place.
A : Vous y étiez déjà allée avant ?
M : J’y étais allée déjà l’année dernière, ouais. Et il y a pas mal de personnes qui sont connues. Là, il y avait un acteur donc de Game of Thrones. Il y avait aussi un acteur qui avait joué dans… Je sais plus ! (4)
A : On va pas pouvoir vous aider parce qu’on n’y connaît rien.
M : Je sais plus ! Il y avait pas mal de Youtubeurs, il y avait… On pouvait essayer toutes sortes de consoles de jeux vidéo, des anciennes, des Sega, ce genre de choses. Il y avait pas mal de conférences aussi. C’était vachement (5) intéressant. C’était en même temps culturel, en même temps on pouvait jouer.
A : Mais c’était tout le weekend ?
M : Ouais, c’était samedi et dimanche.
A : D’accord, vous avez passé les deux jours là-bas ?
M : Non, que samedi parce que oui, c’est grand mais bon…
A : Vous aviez du boulot  (6) ?
M : Oui, oui. Bon, là, ça allait (7) parce qu’on avait vendredi qui était férié.
A : Ah oui !
M : Parce que c’est le 11 novembre (8). Voilà, après, il y avait beaucoup de monde, c’était sympa.
: Et alors, qu’est-ce qu’on fait toute la journée ? Qu’est-ce que vous avez fait ? Racontez-nous un peu, le matin ou….je sais pas. Vous êtes arrivée, vous avez fait quoi alors ?
M : Alors, le matin, on a… j’ai fait un petit peu le tour (9) des stands, regardé les différents…
N : … activités.
M : Oui, voilà, toutes les activités, toutes les personnes qui étaient différentes, les personnalités et compagnie (10). Donc ensuite, j’ai mangé à un restaurant japonais.
A : Ah ! C’était bon ?
M : Oui, c’était bon. C’est la première fois que je mangeais réellement asiatique parce que chinois, j’ai l’habitude mais pas japonais (11), donc c’était vraiment bon. Et ensuite, l’après-midi, j’étais plutôt concentrée sur le… tout ce qui était consoles. J’ai testé plein de consoles, de jeux vidéo, des jeux vidéo vachement anciens et des nouveautés aussi avec les casques de réalité virtuelle, tout ça (12), et c’était vraiment sympa. Bon moi, ça m’a donné un peu le tournis (13) mais c’était vraiment cool.
A : Mais vous saviez qu’elle était passionnée comme ça ?
Toutes : Non !
E : Non, pas du tout.
Al : Tu es allée avec qui ?
M : Avec mon copain.
A : C’est lui… Lui aussi, il est passionné ?
M : Pas tellement non, non, non.
A : Ah, c’est vous qui l’emmenez ?
M : Oui, Je suis une fille et j’adore les jeux vidéo, j’aime bien. Et voilà.
A : Il est très amoureux, il vous suit partout alors !
M : C’est ça.
Al : Tu as de la chance ! Et tu étais déguisée ?
M : Non, mais j’avais mis un t-shirt avec Mario dessus, voilà.
A : Pourquoi ? Il faut se déguiser, normalement ?
M : Normalement, ouais.
Ad : On peut se déguiser en fait. Il y en a qui viennent déguisés en Spiderman .
Al : Ouais, cosplay et tout.
M : Il y avait des trucs vraiment sympas (14). Il y avait un gars qui s‘était déguisé en Goldorak. Je sais pas si vous connaissez, mais c’était un truc… C’est impressionnant, tout en mousse, enfin, il était immense sur des échasses (15). Il y en avait qui étaient déguisés en Choubaka, il y avait toute la catégorie Star Wars, enfin, c’était vraiment impressionnant, quoi !
A : Ah oui ! Et alors, il y a beaucoup de monde ?
M : Oui, il y avait vraiment beaucoup de monde, je crois qu’ils attendaient 40 000 personnes pour le weekend.
A : Elora, vous avez une question ?
E : Oui. Tu as pu approcher un peu les héros, les personnes connues ?
M : Non, Non, Non, très honnêtement parce que c’était 25 euros. Enfin, c’était pas tellement pour le prix (16), c’était surtout qu’il fallait attendre deux… entre deux et trois heures, juste pour avoir un autographe. Mais bon, c’est sympa, mais bon, ça fait un peu… c’est franchement très long, quoi !
A : Oui, oui.
N : T’inquiète !(17) Tu auras mon autographe (18)!
M : Ah, j’aurai ton autographe, ça va !
A : Nous aussi, on peut vous donner nos autographes !
Al : Gratuits en plus ! Et les conférences, c’était sur quoi ?
M : Il y avait sur tout ce qui était génériques (19), celui qui avait… enfin, il y avait la voix de… parce que j’aime bien le Roi Lion, donc c’était la voix de Simba, bon, sauf que c’était il y a vingt ans, du coup, le garçon avait sept ans à l’époque, il en a trente ans (20) maintenant, donc c’est plus du tout Simba !
A : C’est Simba adulte.
M : Il y avait les chanteurs, de tout ce qui était générique de Dragon Ball Z, tout ça,. Il y avait des conférences de youtubeurs avec… je sais pas si vous connaissez, le Rire Jaune. Ouais, il est vachement connu et voilà.
A : L’an prochain, vous savez où vous allez à la même époque ! (21)
Al : On y va toutes ensemble et on se déguise.
Ad : Moi, je voulais y aller et j’avais fait… j’ai fait un concours pour gagner des places, mais bon, j’ai pas eu de places !
A : Bon, la prochaine fois !
Ad : Oui, oui.
A : Bon bah maintenant, c’est lundi, il faut se remettre au travail, il faut y aller, quitter les héros et retomber dans la réalité.
M : C’est ça, oui !

Des explications :
1. une intervenante / un intervenant : à l’IUT, les cours sont donnés par des professeurs et par des professionnels qui travaillent en entreprise. Ils interviennent à l’IUT pendant un certain nombre de séances et partagent leur expérience de terrain avec les étudiants.
2. Mettre en place quelque chose (un événement, une formation, etc.) : créer et organiser cet événement ou cette formation.
3. Pas mal de monde : cela signifie qu’il y avait beaucoup de monde en fait. (On emploie cette expression à l’oral)
4. Je ne sais plus = j’ai oublié.
5. Vachement = très ( oral uniquement et familier)
6. du boulot : du travail (familier)
7. ça allait : il n’y avait pas de problème. Mélodie veut dire que comme le weekend était plus long que d’habitude, ce n’était pas compliqué de caser le travail pour l’IUT et cette journée entière au festival.
8. le 11 novembre : c’est un jour férié en France, qui commémore la signature de l’armistice en 1918 et marque la fin de la première guerre mondiale.
9. Faire le tour de quelque chose : aller partout, tout visiter
10. et compagnie : cette expression familière joue le même rôle que etc.
11. manger chinois / japonais : en France, il y a beaucoup de restaurants chinois parce que beaucoup de Chinois sont installés en France et il y a assez peu de restaurants japonais. (Mais pour les Français, souvent, il n’y a pas de différences entre la cuisine chinoise, vietnamienne, thaïlandaise.)
12. tout ça : une autre façon familière de dire etc.
13. donner le tournis : comme il y avait énormément de choses à voir et tester, à la fin, on est un peu saturé, submergé, on a le tournis, c’est-à-dire qu’on a la tête qui tourne. (on peut dire ça au sens propre ou au sens figuré)
14. Des trucs vraiment sympas : des choses vraiment intéressantes, bien à faire. (familier)
15. des échasses : ce sont des morceaux de bois sur lesquels on monte pour être plus grand et avec lesquels on marche.
16. Ce n’était pas trop pour le prix = ce n’était pas à cause du prix.
17. T’inquiète ! = Ne t’inquiète pas. (Très familier, uniquement à l’oral).
18. Un autographe : c’est la signature d’une personne connue, qu’elle fait sur un T.shirt, un livre, une photo, etc., pour ses fans.
19. le générique d’un film : c’est la liste de tous ceux qui ont participé au film et aussi la musique spécifique du début ou de la fin d’une série par exemple.
20. Il en a 30 ans : normalement, il faut dire simplement Il en a trente. (en remplace ans). A l’oral, on mêle souvent les différentes structures, donc ici : Il a 30 ans / Il en a 30.
21. à la même époque : au même moment de l’année

Et vous ?
– Avez-vous vos héros comme Mélodie ?
– Jouez-vous aux jeux vidéo ? Régulièrement ou de temps en temps ?

Et pour aller voir qui est derrière Le Rire Jaune dont parle Mélodie, c’est ici.
Plein d’humour. (Mais ils parlent vite !)

Ils ont choisi leur nom pour le jeu de mots basé sur l’expression Rire jaune:
Rire jaune, c’est rire d’une blague qu’on vous fait mais en ne trouvant pas ça drôle du tout en fait. Vous ne voulez pas montrer que ça ne vous plait pas vraiment mais ça se voit quand même !
– Ce sont deux jeunes humoristes français d’origine chinoise par leurs parents, d’où l’adjectif jaune.

Juste le son : Weekend heroïque – France Bienvenue

Étiquettes : ,

2 responses to “Weekend héroïque”

  1. Daniela says :

    MErci bien! TRes interessante! A bien tot…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :