Par ici, les gourmands !

Bonjour à tous !
La pâtisserie française est populaire dans le monde entier. Les pains au chocolat, les croissants et les autres viennoiseries font de la France un lieu incontournable pour manger de bons desserts. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’un des produits phare de la pâtisserie française : le macaron. Comment le réaliser ?
Regardez donc bien notre vidéo et réalisez vous-même vos macarons !

Transcription :
Al : Alexia / Ad : Adèle

Al : Bonjour, c’est Alexia. Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle vidéo. Je suis en compagnie d’Adèle (1). Nous allons vous faire une spécialité française : les macarons. C’est le must (2) de la pâtisserie française. Alors Adèle, quelle est ta recette pour faire de délicieux macarons ?
Ad : Alors, pour faire de délicieux macarons, il faut tout d’abord de la poudre d’amande, l’ingrédient principal de la recette, avec du sucre glace, du sucre semoule, des blancs d’œufs et enfin des ingrédients que (3) vous avez besoin pour votre ganache (4). Donc nous, aujourd’hui, on va faire des macarons à la framboise. Du coup, il nous faudra de la confiture de framboise et du beurre.
Al : Très bien, et quelle est ta petite astuce (5) pour faire des macarons délicieux ?
Ad : Alors, pour faire des macarons délicieux, il faut tamiser (6) la poudre d’amande. Ça veut dire qu’ on va enlever en gros les morceaux de la poudre d’amande pour que le macaron soit lisse quand il cuit au four.
Al : Très bien. A nous de jouer maintenant ! (7)

Voici la poudre d’amande. Comme l’a si bien expliqué Adèle, vous devez casser les morceaux de sucre pour ensuite mélanger dans le saladier les deux préparations.
Dans un autre saladier, battez les blancs d’œuf avec du sucre, vous devez obtenir une pâte blanche, homogène et lisse qui ne doit pas tomber lorsque vous la retournez. Ajoutez cette pâte à la préparation (à votre mélange de poudre d’amande et de sucre glace), puis mélangez le tout jusqu’à former une pâte homogène. Cette pâte doit être ensuite mise dans une poche à douille (8), utile pour former vos petits macarons de taille identique que vous devrez laisser dans le four une dizaine de minutes.
Passons à la ganache maintenant, vous avez simplement à mélanger dans une poêle du beurre et de la confiture : le résultat est fameux.

Al : Voilà ! Nous avons fini les macarons, ils sont délicieux ! Je remercie la chef pâtissière, Adèle, pour son talent.
Ad : Et je remercie Alexia pour son assistance.
Al : Merci ! Et retrouvez-nous pour d’autres vidéos, sur la cuisine et sur plein d’autres choses et abonnez-vous ! Merci beaucoup, au revoir !!
Irfane : Succulent !

Des explications :
1. en compagnie de : avec
2. le must : les Français ont incorporé cet anglicisme dans la langue française pour indiquer que c’est quelque chose qu’il faut absolument faire ou avoir.
3. Des ingrédients que* vous avez besoin : normalement, il faut dire « dont vous avez besoin ». On utilise « que » s’il n’y a pas de préposition après le verbe. Par exemple : utiliser des blancs d’oeuf => les blancs d’oeuf que vous utilisez. Mais on dit : avoir besoin de blancs d’oeuf => les blancs dont vous avez besoin.
4. Une ganache : c’est une crème à base de beurre ou de crème fraîche et de chocolat très souvent. Mais pour les macarons, on utilise de la confiture par exemple, pour varier les parfums.
5. Une astuce : une façon de faire, une trouvaille qui permet de réussir. On dit souvent : les trucs et astuces, en utilisant ensemble ces deux mots très proches.
6. Tamiser (de la farine par exemple) : on utilise un tamis, une sorte de passoire très fine, pour éliminer les morceaux irréguliers, pour affiner la farine ou la poudre.
7. A nous de jouer : cela indique qu’on est prêt à passer à l’action (et en général, ça n’a rien à voir avec un jeu). On emploie très souvent cette expression en s’adressant à quelqu’un : A vous de jouer ! A toi de jouer !
8. Une poche à douille : c’est un accessoire de cuisine pour mouler des pâtes, des crèmes ou décorer des gâteaux. Il se compose d’une poche où on met la pâte et d’un petit entonnoir au bout (la douille).

Un détail de prononciation : un oeuf – des oeufs
– Au singulier, on prononce le f, mais pas au pluriel.
– Et on dit : un blanc d’oeuf / du blanc d’oeuf.
– Mais on a le choix quand il y a plusieurs oeufs : des blancs d’oeuf / des blancs d’oeufs.

oeuf-oeufs

Pour terminer, comment dire, comme Irfane, qu’on aime ce qu’on est en train de manger ?
Ces macarons sont bons / très bons / vraiment très bons.
– Ces macarons sont délicieux.
– Ces macarons sont excellents.
– Ces macarons, c’est un délice / un vrai délice.
– C’est un régal / un vrai régal.
– C’est une tuerie.
On entend cette expression depuis quelque temps. Elle est devenue à la mode dans la bouche de certains. (style familier)
Ces macarons sont succulents. Mais comme ce mot n’est pas employé très souvent, cela donne un petit côté précieux à cette phrase. (style soutenu)

Et vous ?
– Les macarons sont partout en ce moment ! Aimez-vous ça ?
– Avez-vous déjà essayé d’en faire ?
– Aimez-vous faire de la pâtisserie ? Avez-vous vos recettes préférées ?
Racontez-nous ça !

Juste le son : Par ici les gourmands-France Bienvenue

Étiquettes :

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :