La vie à Paris

Avec ses monuments, ses musées, ses cafés et leurs terrasses, ses avenues et ses petites rues, avec ses ponts sur la Seine, Paris a toujours fait rêver ! Mais comment voit-on les choses quand on y vit et travaille ?
Lors d’un séjour dans la capitale, Elora est allée poser la question à Anna et Thibault.

Transcription :
E: Elora / A: Anna / T: Thibault

E : Bonjour. Nous sommes aujourd’hui en direct avec Anna et Thibault qui font tous les deux leurs études à Paris et qui vont nous parler de la vie parisienne. Alors Anna, commence par nous raconter, où habites-tu à Paris ?
A : Alors moi, j’habite dans le 5ème arrondissement de Paris.
E : Oui. Et toi, Thibault ?
T : Moi, dans le 11ème, en bas de la rue de… des Pyrénées.
E : D’accord, et c’est à côté de quel endroit emblématique (1), pour que nous nous reconnaissions un petit peu ?
A : Alors moi, c’est à côté du… entre le jardin du Luxembourg et le Panthéon.
E : D’accord.
T : Moi, c’est plutôt du côté du Père Lachaise (2) où je vais me promener très régulièrement.
E : D’accord, et alors comment se passe la vie parisienne ? Vous, vous appréciez (3) plutôt ou pas tellement ?
: Alors, non, moi je trouve qu’il y a de sérieux avantages, enfin de gros avantages dans la vie parisienne. Mais après, il y en a aussi… Il y a aussi des inconvénients comme de partout (4), notamment en terme de prix. C’est… La vie parisienne est très, très chère, donc voilà ! Mais enfin, on trouve toujours des astuces pour (5)… soit notamment au niveau des musées, des sorties culturelles, tout est gratuit pour les étudiants ou les moins de 26 ans, donc on a toujours de gros avantages à être… Enfin on trouve des avantages de partout (4) et des combines (6) pour que ce soit moins cher. Et sinon, d’un point de vue culturel, c’est aussi très, très intéressant. Il y a toujours quelque chose à faire sur Paris (7). Donc ça, c’est vraiment un avantage parisien énorme.
E : D’accord. Et pour toi, Thibault ?
T : C’est vrai que comme Anna – je la rejoins (8) à ce niveau-là – il y a des avantages et des inconvénients. Au niveau des inconvénients, bon, outre le prix (9) qu’elle a bien soulevé (10), c’est surtout les transports. Les transports, moi je passe plus de une heure et demie dans les métros tous les matins, donc c’est un peu compliqué à ce niveau-là… qui sont chers en plus, très, très chers ! Mais c’est vrai qu’à part ça, l’avantage, c’est l’effervescence (11), on rencontre des gens partout. La vie culturelle : où qu’on aille (12), il se passe des choses, tous les jours il y a des choses à faire. Du coup, c’est vrai qu’on ne s’ennuie jamais à Paris. C’est vraiment le premier avantage.
E : D’accord. Et oui, Anna, vous vouliez dire quelque chose ?
A : Non, après, c’est vrai qu’on s’ennuie jamais mais on est quand même pris dans une routine qui est celle du métro-boulot-dodo (13), donc du coup, c’est pas un mythe (14), enfin voilà, comme Thibault dit, on a une heure et demie de… pour aller jusqu’à son lieu de travail où… Moi, c’est mon lieu de travail puisque je suis en alternance. Donc du coup, le soir, des fois (15), on est bien aussi chez soi, au calme et voilà, surtout au calme parce que toute la journée, ça… ça bout et on a du bruit toute la journée et des fois, ça fait du bien de se calmer.
E : Paris est une ville qui dort jamais…
T : Exactement !
A : Oui.
T : Moi, je suis à côté d’un quartier en plus très festif (16), qui se situe entre le parc de Belleville et le cimetière du Père Lachaise, le quartier de la banane, qui est très vivant, surtout la nuit !
E : D’accord. Et oui, donc vous parliez des transports en commun. Ils sont toujours remplis ou il y a plutôt des heures… ?
A : Non, Non. Après, ça dépend… ça dépend quels transports. Si on prend les RER (17), bon bah oui, ils sont remplis mais en heure de pointe ou pendant les vacances… enfin, veille de vacances scolaires (18), etc., là, bon bah voilà, ils sont pleins. Mais enfin, moi je trouve qu’on n’en souffre pas non plus outre mesure (19), quoi. C’est pas… C’est pas invivable, c’est pas surpeuplé, c’est pas … Voilà.
T : C’est plus la longueur que… Le temps qu’on y passe que la population à l’intérieur (20), oui.
E : D’accord. Et vous allez souvent voir la tour Eiffel ou sur les Champs Elysées, les endroits assez emblématiques de Paris ?
A : Finalement non, parce que moi, je les ai vus en tant que touriste, quand je venais en tant que touriste et maintenant, comme j’y vis, j’essaie de découvrir des endroits qui sont pas fréquentés par les… par les touristes, justement.
E : D’accord.
T : On aime toujours y aller quand on y passe mais c’est vrai qu’on cherche d’autres choses quand on les a vus une fois, bon après, on a compris.
E : D’accord. Eh bah, je vous remercie pour ces informations et nous irons à notre tour visiter Paris. Au revoir !
A : Au revoir !

Des explications :
1. un endroit emblématique : un lieu qui symbolise Paris, qui est très typique de Paris.
2. Le Père Lachaise : il s’agit du cimetière du Père Lachaise, où sont enterrés beaucoup de gens connus.
3. Apprécier quelque chose : aimer quelque chose, trouver que c’est bien.
4. Comme de partout = comme partout. Les gens du sud-est ajoutent souvent « de » devant partout, ce qui n’est pas dans les dictionnaires !
5. Des astuces pour… : si elle avait terminé sa phrase, elle aurait dit par exemple : des astuces pour payer moins cher, pour ne pas se ruiner. Elle donne ensuite des exemples des moyens qui permettent de ne pas dépenser trop d’argent tout en profitant des sorties à Paris.
6. Une combine : un moyen astucieux, malin d’obtenir ce qu’on veut. (familier) Il y a aussi souvent l’idée que c’est un moyen pas très légal, pas toujours vraiment autorisé.
7. Sur Paris = à Paris. (Apparemment, « sur » s’impose de plus en plus avec les noms de villes !)
8. je la rejoins : je suis d’accord avec elle sur ce plan-là.
9. outre le prix : en plus du prix (style soutenu)
10. qu’elle a soulevé : l’expression normale, c’est soulever un problème, c’est-à-dire parler de problème, mettre ce problème en avant. Donc ici, il veut dire : outre le problème du prix qu’elle a soulevé.
11. L’effervescence : le mouvement, l’agitation, le côté très vivant de quelque chose
12. où qu’on aille : quel que soit l’endroit où on va = partout
13. métro-boulot-dodo : c’est une expression qui s’est imposée pour décrire la vie peu passionnante de ceux qui habitent loin de leur travail et passent beaucoup de temps dans les transports. Ils prennent le métro, vont au boulot (= le travail dans un style familier) puis reprennent le métro et arrivent tard chez eux, donc vont vite au dodo (= au lit, dans le vocabulaire des enfants), et recommencent la même chose le lendemain. On emploie cette expression même si on vit dans un endroit où il n’y a pas de métro.
14. Ce n’est pas un mythe : cette expression signifie que ce n’est pas une invention, que cela correspond bien à la réalité.
15. Des fois = parfois (familier)
16. un quartier festif : un quartier où il y a une ambiance de fête (avec des cafés animés, des lieux où les gens peuvent faire la fête, sortir, etc.)
17. le RER : le Réseau Express Régional, qui dessert des banlieues lointaines. Il y a plusieurs lignes, donc on dit par exemple qu’on prend le RER A, ou le RER B, etc.
18. veille de vacances scolaires : Anna veut dire que lorsque les vacances scolaires viennent juste de commencer, beaucoup de Parisiens vont prendre le train ou l’avion et donc empruntent tous au même moment les transports en commun pour rejoindre une des gares parisiennes ou un des aéroports proches de Paris.
19. Pas outre mesure = pas trop (style soutenu)
20. la population à l’intérieur : Thibaut veut parler du nombre de personnes à l’intérieur des rames de métro ou de RER.

JUSTE LE SON: La vie parisienne</strong

Advertisements

Étiquettes : , ,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s