Archive | La vie étudiante RSS for this section

Pas de problème d’orientation

En dehors du projet France bienvenue, tous nos camarades de deuxième année ont aussi des projets. Voici Audrey qui a choisi le projet « Promotion de l’IUT ». Le but de son équipe: se faire les ambassadeurs de notre école et donner envie aux futurs étudiants de venir faire leurs études à l’IUT !

Transcription
N : Nely/ A : Audrey

N : Salut (1). C’est quoi, ton projet de cette année ? (2)
A : Salut. Alors en fait, nous, on doit présenter l’IUT à ceux qui viennent d’avoir le bac (3). Donc on va devoir aller au Salon de l’Etudiant et au Salon des Métiers pour présenter notre DUT (4), pour présenter la formation. Pendant les journées portes ouvertes de l’IUT, on va accueillir les futurs bacheliers et on va leur présenter les locaux (5) et on va aussi leur parler de toutes les formations et des débouchés (6) qu’il peut y avoir en venant à l’IUT Saint Jérôme. (7)
Lire la Suite…

Si j’avais su !

On est à cette période de l’année universitaire où on commence à bien voir quels sont les étudiants qui travaillent et quels sont ceux qui prennent les choses un peu trop tranquillement ! Cela peut venir d’un manque de motivation, quand on ne sait pas encore bien ce qu’on veut faire de sa vie professionnelle.
Mais cela peut aussi être la conséquence d’une erreur d’appréciation de la difficulté de la tâche ! C’est ce que racontaient Cérina, Estelle et Elodie en juin dernier. Petite leçon pour les nouveaux étudiants qui risquent de faire les mêmes erreurs…
A méditer!

Transcription:
C : Cérina / Es : Estelle /El : Elodie / A: Anne

C : Moi, j’étais dans un lycée où ils étaient super stricts (1) et tout…
Es : Oui, comme moi !
C : Et du coup, quand on est arrivé à l’IUT, c’était pas aussi strict et en fait, moi, j’ai trouvé que c’était trop facile, donc j’ai pas du tout trav[aillé]… enfin, j’ai pas vraiment travaillé. Mais en fait, on se rend compte que quand on travaille pas, on a…
Es : Ouais, moi aussi, je suis partie comme ça. (2)
C : … on a des mauvaises notes. Mais après, se remettre dans le bain (3) alors qu’on se la coulait douce (4), c’était un peu compliqué, quoi.
Es : C’est ça, exactement ça.
Lire la Suite…

Estelle au stade

Marseille et son stade Vélodrome. Marseille et son équipe de foot, l’Olympique de Marseille. Beaucoup de Marseillais sont abonnés et vont voir les matchs en direct. Mais quand Estelle va au stade, c’est pour une autre raison ! C’est ce qu’elle nous explique aujourd’hui.

Transcription :
Es: Estelle / Cl: Clara / A: Anne

Cl : Ah, au fait, Estelle, je voulais te demander, est-ce que tu travailles toujours au stade Vélodrome ?
Es : Oui, je travaille toujours, maintenant, ça fait un an (1). Bah je suis toujours hôtesse (2), c’est sympa. C’est… Enfin au début, j’aimais pas trop (3), ça m’énervait (4) d’y aller le dimanche, tout ça, le soir, rentrer à 23h. Mais finalement, c’est pas beaucoup, enfin, c’est trois fois par mois à peu près, donc c’est cool et ça fait un peu des sous (5).
Lire la Suite…

Etre utile

Les étudiants en IUT doivent travailler en groupe à un projet tout au long de leur deuxième année d’études. Comme vous le savez, ce site est l’un d’entre eux ! Elodie s’est donc dit que ce serait bien d’aller voir ce que font les autres étudiants dans les différents projets de cette année. Alors aujourd’hui, venez découvrir KOURIR. (Non, non, nous n’avons pas fait de faute d’orthographe !) Pauline va tout vous expliquer.

Transcription:
E : Elodie / P : Pauline

E : Alors voilà, si on est regroupé aujourd’hui, c’est pour parler un petit peu de ton projet, que tu mènes en groupe avec d’autres étudiants de ta promotion (1) dans le cadre de tes études en DUT. Pour commencer, est-ce que tu pourrais nous donner le nom de ton projet et en parler un petit peu ?
P : Alors le projet, c’est « Soutien à l’association KOURIR ». Donc KOURIR, c’est une association qui regroupe des enfants qui sont malades. Du coup, nous, notre projet ça va être… récolter des fonds (2) pour cette association.
E : Oui.
P : Pour faire avancer la recherche principalement à travers plusieurs actions.
Lire la Suite…

Deux de plus

L’équipe de cette année a reçu des renforts ! De six, elles sont passées à huit. Cette semaine, il vous reste donc à faire connaissance avec Estelle et Cérina. Cette fois-ci, nous sommes au grand complet. L’année est lancée !

Transcription
E : Estelle / A : Anne / C: Clara / L: Lamia / N: Nasrine / C : Cérina

A : Bonjour Estelle.
E : Bonjour !
A : Donc aujourd’hui, vous êtes là !
E : Oui, je suis là, j’ai été absente la semaine dernière.
A : Oui.
E : Et maintenant, je suis là pour me présenter.
Lire la Suite…

En solo ou en groupe ?

Aimez-vous travailler en groupe ou trouvez-vous que vous êtes plus efficace quand vous travaillez seul ? Au bout de leurs deux années à l’IUT, Nawal, Christelle et Shainesse ont leur idée sur la question.

Transcription :
S : Shainesse / C : Christelle / N : Nawal / A : Anne

S : Nous, on connaissait pas vraiment le projet, mais quand… Enfin, moi, perso (1), je connaissais pas vraiment le projet. J’ai juste vu « Apprendre à parler français », etc., je me suis dit : « Ah, ça, c’est bien ! » Mais…
N : Bah moi, tu vois, ça me faisait pas envie au départ. (2) La manière dont c’était présenté…
A : Oui, vous l’aviez dit au début, oui.
N : Oui, voilà. La manière dont c’était présenté, je me suis dit…
Lire la Suite…

Au secours !

Pendant leurs études à l’IUT, les étudiants sont tous responsables d’un projet, qu’ils doivent mener à bien en équipe. (France Bienvenue est un des projets de notre département.) Mais il y en a beaucoup d’autres, très différents les uns des autres. Il y en a pour tous les goûts et toutes les compétences. Voici aujourd’hui une petite conversation enregistrée il y a quelque temps avec Baptiste et Joey. Ce jour-là, installés dans le couloir du département, ils étaient préposés à la vente de gâteaux, de bonbons et de boissons, afin de récolter les fonds nécessaires à la réussite de leur projet.

Transcription 
B : Baptiste / J : Joey / A : Anne

A : Bonjour. Alors, bah je vois que vous avez des bonnes choses, là. Donc il y a quoi à vendre ?
B : Alors nous avons des paquets Haribo, des crêpes, des muffins, des Kinder.
A : Ouais.
B : Donc voilà, c’est pour le projet Secourisme.
A : Oui, alors, qu’est-ce que c’est, ce projet, donc ?
B : Alors, ça consiste à faire passer le projet Secouriste et Civique de niveau 1 (1), qui est très apprécié dans les entreprises et donc, ça permet aux étudiants de passer ce diplôme gratuitement, au lieu de 60 euros.
Lire la Suite…