Balade au marché de Noël d’Aix-en-Provence

Quoi de mieux que de profiter des vacances de Noël ! Mélodie vous raconte sa sortie au marché de Noël ainsi que ses impressions et sa relation particulière avec la ville d’Aix-en-Provence. Venez partager avec nous la tradition de Noël en France au travers d’un marché des plus typiques.

Transcription: M: Mélodie / L: Lucas

: Salut à tous ! C’est Mélodie, de France Bienvenue ! Alors aujourd’hui, je vais vous faire un petit résumé de ma journée d’hier, donc où je suis allée au marché de Noël d’Aix -en -Provence. C’est une grande ville à côté de Marseille. Je préfère aller à d’Aix-en-Provence parce qu’il est un peu plus grand que celui de Marseille et puis pour se garer, c’est plus pratique. Je suis avec mon copain : Lucas, et donc c’est lui qui va vous raconter un petit peu ce qu’on a fait hier. Voilà,  on t’écoute !
Lire la Suite…

Noël approche !

Dans quelques jours, c’est Noël. Fête familiale par excellence pour de très nombreux Français. Alexia  a discuté avec Mathieu et Caroline de leurs projets respectifs. La petite vidéo est sur notre compte instagram. Allez les écouter ! Et c’est l’occasion d’une petite balade dans les rues illuminées. (Cliquez sur la photo de Mathieu et Caroline à droite ou ici.)

15592646_568986189957625_2138631899_n1

caroline-et-mathieu

Transcription:

Mathieu : Et toi Caroline, tu fais quoi (1) pour Noël ?
Caroline : Oh, je vais passer Noël en famille, on va cuisiner, s’échanger les cadeaux. Quelque chose de convivial (2), quoi ! Et toi ?
Mathieu : Alors bah moi, pareil (3), hein, on va faire un repas le 25 au soir (4) pour qu’il y ait tout le monde : mes cousins avec leurs copains, tout ça. Et après, on va s’échanger les cadeaux, on va faire le Père Noël qui apporte les cadeaux.
Caroline : Ah oui, d’ailleurs c’est toi qui fais le Père Noël cette année ! Sacrée tâche ! (5)
Mathieu : Eh oui ! L’année dernière, c’était mon frère, et… sauf que cette année, bon, vu que c’est le parrain (6), il veut quand même voir son neveu ouvrir les cadeaux, donc du coup, cette année, c’est moi.
Caroline : C’est sûr ! A ce propos, j’ai un cadeau pour toi !
Mathieu : Ah ouais ? Cool.

Quelques détails :
1. Tu fais quoi ? : question purement orale, dans un style familier et très courant. De façon plus neutre, on peut dire : Qu’est-ce que tu fais ?
2. Convivial : cet adjectif décrit une atmosphère accueillante, entre amis ou en famille. La convivialité, c’est l’art de recevoir ses amis, les proches.
3. Pareil = c’est la même chose (style familier)
4. le 25 au soir : avec une date, on ne dit pas : Le 25 le matin. On emploie  cette tournure avec au. On dit aussi : Le 25 au matin. Mais on dit : le 25 à midi.
5. Sacrée tâche ! : cela signifie que c’est une tâche importante, une grande responsabilité. L’adjectif « sacré » ici n’a pas son sens habituel mais sert à renforcer un nom, dans un style familier. Par exemple : C’est une sacrée aventure ! / C’est un sacré film !

Au pas, au trot, au galop !

Est-ce que vous vous souvenez ? L’une d’entre nous, Elora, a une passion : le cheval. Aujourd’hui, elle va donc nous la faire partager. Comment réussit-elle à conjuguer les cours à l’IUT et son passe-temps préféré ? Elle nous raconte tout. Histoire de chevaux et histoire de famille aussi !

Transcription:
E: Elora / L: Laetitia / Al: Alexia / A: Anne / M: Mélodie / Ad: Adèle

L: Elora, lorsque tu avais fait ta présentation, tu nous avais dit que tu aimais les chevaux.
E: Oui, oui, j’adore les chevaux, j’en fais (1) depuis que j’ai trois ans. Donc ça fait quatorze ans que j’en fais et j’ai trois chevaux à moi, qui m’appartiennent et ils sont juste à côté de chez moi, donc j’en fais assez régulièrement.
Ad: Comment ils s’appellent ?
E: Alors, il y en a une qui s’appelle Luciole, c’est un New Forest, une deuxième qui s’appelle Princesse, c’est aussi un New Forest et le dernier s’appelle Lucio, c’est un Barbe.
Lire la Suite…

Par ici, les gourmands !

Bonjour à tous !
La pâtisserie française est populaire dans le monde entier. Les pains au chocolat, les croissants et les autres viennoiseries font de la France un lieu incontournable pour manger de bons desserts. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’un des produits phare de la pâtisserie française : le macaron. Comment le réaliser ?
Regardez donc bien notre vidéo et réalisez vous-même vos macarons !

Transcription :
Al : Alexia / Ad : Adèle

Al : Bonjour, c’est Alexia. Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle vidéo. Je suis en compagnie d’Adèle (1). Nous allons vous faire une spécialité française : les macarons. C’est le must (2) de la pâtisserie française. Alors Adèle, quelle est ta recette pour faire de délicieux macarons ?
Ad : Alors, pour faire de délicieux macarons, il faut tout d’abord de la poudre d’amande, l’ingrédient principal de la recette, avec du sucre glace, du sucre semoule, des blancs d’œufs et enfin des ingrédients que (3) vous avez besoin pour votre ganache (4). Donc nous, aujourd’hui, on va faire des macarons à la framboise. Du coup, il nous faudra de la confiture de framboise et du beurre.
Lire la Suite…

Weekend héroïque

Quittons un peu la réalité le temps d’un weekend !
Mélodie nous emmène retrouver les héros de cinéma, de séries, de jeux vidéo avec lesquels elle a grandi.
A Marseille, c’était le Hero Festival, pour les petits et surtout pour les petits devenus grands.

Transcription
M:Mélodie / Al : Alexia / A Anne / El : Elora / L : Laetitia / N : Nely / Ad : Adèle

A : Je voudrais savoir un peu si vous avez fait des choses incroyables ce weekend ?
M : Donc salut à tous ! Donc samedi, je suis allée au Hero Festival, donc qui se situe à Marseille. C’est une espèce de rassemblement de mangas, de bande dessinée et de tous ceux qui aiment les jeux vidéos.
A : Ah bon ! Mais vous connaissez ça, vous, tout le monde, là ?
Toutes : Non, pas du tout.
L: J’en ai jamais entendu parler.
M : En plus, je crois que c’est une ancienne intervenante (1) de l’IUT qui a… qui a mis en place (2) tout ça.
A : Ah bon ?
M : Ouais, ouais.
Lire la Suite…

C’est parti !

Elles sont six. Parmi tous les projets de deuxième année proposés dans notre école, elles ont choisi de s’occuper de France Bienvenue. Elles ont plein d’idées. Voici la nouvelle équipe.
C’est parti !

Transcription
M : Mélodie / A : Alexia / N : Nely / Ad : Adèle / L: Laetitia

M : Salut (1) tout le monde ! Nous sommes le groupe de France bienvenue. Donc nous sommes cinq étudiantes et nous allons nous occuper cette année du site internet France Bienvenue, nous sommes toutes originaires du DUT GEA (2) de Marseille.
Donc je vais commencer par me présenter : je m’appelle Mélodie, j’ai 21 ans, je vis dans un appartement à côté de l’IUT, donc à Marseille. J’ai un frère et une sœur qui sont jumeaux et je vais avoir un petit chien dans une semaine qui va s’appeler Marvel.
A  : Bonjour, je m’appelle Alexia, je vais avoir 19 ans le 26 octobre. J’habite à Château Gombert (3) donc c’est pas loin d’ici. Je suis fille unique et j’ai un chien qui s’appelle Marley.
Lire la Suite…

Si j’avais su !

On est à cette période de l’année universitaire où on commence à bien voir quels sont les étudiants qui travaillent et quels sont ceux qui prennent les choses un peu trop tranquillement ! Cela peut venir d’un manque de motivation, quand on ne sait pas encore bien ce qu’on veut faire de sa vie professionnelle.
Mais cela peut aussi être la conséquence d’une erreur d’appréciation de la difficulté de la tâche ! C’est ce que racontaient Cérina, Estelle et Elodie en juin dernier. Petite leçon pour les nouveaux étudiants qui risquent de faire les mêmes erreurs…
A méditer!

Transcription:
C : Cérina / Es : Estelle /El : Elodie / A: Anne

C : Moi, j’étais dans un lycée où ils étaient super stricts (1) et tout…
Es : Oui, comme moi !
C : Et du coup, quand on est arrivé à l’IUT, c’était pas aussi strict et en fait, moi, j’ai trouvé que c’était trop facile, donc j’ai pas du tout trav[aillé]… enfin, j’ai pas vraiment travaillé. Mais en fait, on se rend compte que quand on travaille pas, on a…
Es : Ouais, moi aussi, je suis partie comme ça. (2)
C : … on a des mauvaises notes. Mais après, se remettre dans le bain (3) alors qu’on se la coulait douce (4), c’était un peu compliqué, quoi.
Es : C’est ça, exactement ça.
Lire la Suite…