Tag Archive | conditions de travail

Tout frais toutes les semaines

Mangeons des légumes et des fruits ! Pour ça, le mieux, c’est d’aller au marché chaque semaine. Et comme il y a des marchés dans toutes les villes, petites et grandes, beaucoup de Français y achètent leurs légumes. Frédéric, lui, fait les marchés. Il vend les légumes et les fleurs qu’il produit. Comme c’est tout frais cueilli, après avoir poussé dans d’excellentes conditions, il a une clientèle fidèle. Il nous explique tout ça.

Transcription
F : Frédéric / A : Anne

A : Bon alors, Fred, tu es… En fait, tu produis tes légumes, des fleurs aussi. Et bah tu les vends, mais pas dans des magasins.
F : Sur le marché (1), sur les marchés, dans la rue.
A : D’accord. Et donc tu fais un marché par semaine, c’est ça ?
F : Un marché par semaine, oui. Avant, j’en faisais deux.
A : C’était beaucoup trop ?
F : Et puis c’était difficile à gérer au niveau de… de l’organisation et puis de…
A : La préparation du… ?
F :Voilà.
Lire la Suite…

Envie de changement !

Vanessa a commencé à travailler il y a quelques années. Mais on dirait qu’elle rêve de changement. Alors comment s’y prendre pour s’épanouir dans son travail ?
C’est ce qu’elle a expliqué à Mélinda. Reconversion professionnelle en vue et nouvelle vie à l’horizon. Bonne chance, Vanessa !

Transcription:
M : Mélinda / V : Vanessa

M : Bonjour Vanessa !
V : Bonjour Méline.
M : Alors, dis-moi, qu’est-ce que tu me fais ?
V : Une manucure.
M : Ah bon, et tu as appris ça où ?
V : J’ai suivi une formation (1) d’une semaine.
Lire la Suite…

Estelle au stade

Marseille et son stade Vélodrome. Marseille et son équipe de foot, l’Olympique de Marseille. Beaucoup de Marseillais sont abonnés et vont voir les matchs en direct. Mais quand Estelle va au stade, c’est pour une autre raison ! C’est ce qu’elle nous explique aujourd’hui.

Transcription :
Es: Estelle / Cl: Clara / A: Anne

Cl : Ah, au fait, Estelle, je voulais te demander, est-ce que tu travailles toujours au stade Vélodrome ?
Es : Oui, je travaille toujours, maintenant, ça fait un an (1). Bah je suis toujours hôtesse (2), c’est sympa. C’est… Enfin au début, j’aimais pas trop (3), ça m’énervait (4) d’y aller le dimanche, tout ça, le soir, rentrer à 23h. Mais finalement, c’est pas beaucoup, enfin, c’est trois fois par mois à peu près, donc c’est cool et ça fait un peu des sous (5).
Lire la Suite…

Infirmière de jour

Délia voulait être infirmière. Mais on peut exercer ce métier dans des environnements différents.
Délia, elle, a choisi de travailler en hôpital. Cérina est allée discuter avec elle de ce qu’elle fait exactement ainsi que de ses conditions de travail.

Transcription:

Cérina : Alors, Délia tu fais quoi comme métier ? (1)
Délia : Bah je suis infirmière à l’hôpital Saint Joseph, dans le 8ème arrondissement de Marseille (2).
C : D’accord. Et comment elles se déroulent, tes journées ?
Lire la Suite…

Aurélie, profession marketer

Quand on est en deuxième année à l’IUT, il faut vraiment réfléchir à ce qu’on va faire quand on aura son diplôme. Il y a tellement de possibilités ! Les stages, les forums des métiers, les forums de poursuite d’études sont autant d’occasions d’explorer les choix possibles. Mais ce qui peut aussi vraiment donner envie, c’est d’aller discuter avec des professionnels de leur métier. Aujourd’hui, voici Aurélie qui nous communique sa passion pour son métier.

Transcription:
A : Aurélie / M : Marion / C : Carla / L : Lamia / M : Melinda

C : Qu’est-ce que vous avez fait comme formation pour…
A : Alors moi, donc, j’ai fait une formation un peu atypique en fait. J’étais en faculté des sports en STAPS (1) pour être professeur d’EPS (2). C’est suite à une blessure en fait, j’étais handballeuse de haut niveau (3), donc suite à une blessure, j’ai dû me réorienter (4) et comme je parlais déjà anglais en fait, j’ai fait des examens pour arriver en Ecole Supérieure de Commerce, donc c’est une passerelle (5) en fait pour arriver directement en master et après, c’est une Ecole Supérieure de Commerce, vraiment un Master spécialisé en marketing dans le domaine du sport.
Lire la Suite…

L’alternance, c’est motivant

Passer du monde des études au monde du travail, c’est quand même un vrai virage et certains ne se sentent pas encore tout à fait prêts à quitter le statut d’étudiant. Mais pour Christelle, le choix de continuer ses études avec le système de l’alternance a été une très bonne décision. Depuis septembre, elle a un pied dans les deux mondes. Elle partage aujourd’hui ses impressions.

Transcription:
C: Christelle / S: Shainesse / N: Nawal / A: Anne

S : Alors, moi aussi, j’ai failli (1) m’inscrire pour l’alternance (2) , mais j’ai pas eu le courage parce que le monde de l’entreprise me fait un peu peur.
C : Bah il me faisait peur aussi avant ; ça doit être sûrement à cause des jobs d’été que j’ai pu faire, c’est vrai que… Bon, c’était des petits boulots de vendeuse, tout ça… Donc ça m’intéressait pas vraiment. Je me voyais très mal travailler pour le moment, et bah finalement, grâce au stage (3) que j’ai fait l’année dernière, et bah le monde de l’entreprise m’a vraiment plu et c’est pour ça que j’ai choisi l’alternance, pour faire moins de cours et plus de… plus d’entreprise.
A : Et en fait, comment ça se passe dans la semaine, ou dans le… dans le mois ? Comment c’est organisé ?
Lire la Suite…

Trouver sa voie

Vingt ans, c’est l’heure de certains choix: c’est ce dont nous parle Cécile aujourd’hui. Ou comment passer d’une vocation à une autre, totalement différente, parce que les choses ne se déroulent pas toujours comme on l’espérait. Alors des regrets ou pas ?
Si on vous dit que Cécile est quelqu’un de très positif (et ça s’entend), vous avez déjà une petite idée de sa réponse.

Transcription :
C : Cécile / A : Anne

A : Alors, Cécile, vous êtes étudiante à l’IUT mais… pas qu’étudiante.
C : Non, je suis en contrat pro (1). Donc je suis deux jours à l’école et trois jours en entreprise, à Aix, dans un cabinet d’expertise comptable (2).
A : D’accord. Alors, l’expertise comptable, pourquoi ? Vous… vous aimez la compta (3)?
C : Oui. Bah moi, en fait, je viens de loin. Au début, je voulais être infirmière, donc…
A : C’est vrai ?
C : Oui. Rien à voir (4) !
A : Rien à voir, oui.
Lire la Suite…