Tag Archive | études

Si j’avais su !

On est à cette période de l’année universitaire où on commence à bien voir quels sont les étudiants qui travaillent et quels sont ceux qui prennent les choses un peu trop tranquillement ! Cela peut venir d’un manque de motivation, quand on ne sait pas encore bien ce qu’on veut faire de sa vie professionnelle.
Mais cela peut aussi être la conséquence d’une erreur d’appréciation de la difficulté de la tâche ! C’est ce que racontaient Cérina, Estelle et Elodie en juin dernier. Petite leçon pour les nouveaux étudiants qui risquent de faire les mêmes erreurs…
A méditer!

Transcription:
C : Cérina / Es : Estelle /El : Elodie / A: Anne

C : Moi, j’étais dans un lycée où ils étaient super stricts (1) et tout…
Es : Oui, comme moi !
C : Et du coup, quand on est arrivé à l’IUT, c’était pas aussi strict et en fait, moi, j’ai trouvé que c’était trop facile, donc j’ai pas du tout trav[aillé]… enfin, j’ai pas vraiment travaillé. Mais en fait, on se rend compte que quand on travaille pas, on a…
Es : Ouais, moi aussi, je suis partie comme ça. (2)
C : … on a des mauvaises notes. Mais après, se remettre dans le bain (3) alors qu’on se la coulait douce (4), c’était un peu compliqué, quoi.
Es : C’est ça, exactement ça.
Lire la Suite…

Aurélie, profession marketer

Quand on est en deuxième année à l’IUT, il faut vraiment réfléchir à ce qu’on va faire quand on aura son diplôme. Il y a tellement de possibilités ! Les stages, les forums des métiers, les forums de poursuite d’études sont autant d’occasions d’explorer les choix possibles. Mais ce qui peut aussi vraiment donner envie, c’est d’aller discuter avec des professionnels de leur métier. Aujourd’hui, voici Aurélie qui nous communique sa passion pour son métier.

Transcription:
A : Aurélie / M : Marion / C : Carla / L : Lamia / M : Melinda

C : Qu’est-ce que vous avez fait comme formation pour…
A : Alors moi, donc, j’ai fait une formation un peu atypique en fait. J’étais en faculté des sports en STAPS (1) pour être professeur d’EPS (2). C’est suite à une blessure en fait, j’étais handballeuse de haut niveau (3), donc suite à une blessure, j’ai dû me réorienter (4) et comme je parlais déjà anglais en fait, j’ai fait des examens pour arriver en Ecole Supérieure de Commerce, donc c’est une passerelle (5) en fait pour arriver directement en master et après, c’est une Ecole Supérieure de Commerce, vraiment un Master spécialisé en marketing dans le domaine du sport.
Lire la Suite…

Un nouveau départ pour Michaël

On fait ses études, puis arrive le moment d’entrer dans la vie active. Facile ou pas ? Le secteur dans lequel vous êtes a son importance. Elodie est allée demander à Michaël comment ça s’est passé pour lui. Il nous donne aujourd’hui ses impressions, quelques mois après avoir trouvé son premier emploi.

Transcription:
E: Elodie / M: Michaël

E : Bonjour à tous ! Nous sommes aujourd’hui réunis afin de parler de l’insertion des jeunes dans la vie active. Pour cette raison, nous avons un invité se trouvant dans cette situation. Bonjour Michael.
M : Bonjour !
E : Pour commencer, pourrais-tu nous parler de ton… de toi et de ton parcours universitaire ?
Lire la Suite…

Deux de plus

L’équipe de cette année a reçu des renforts ! De six, elles sont passées à huit. Cette semaine, il vous reste donc à faire connaissance avec Estelle et Cérina. Cette fois-ci, nous sommes au grand complet. L’année est lancée !

Transcription
E : Estelle / A : Anne / C: Clara / L: Lamia / N: Nasrine / C : Cérina

A : Bonjour Estelle.
E : Bonjour !
A : Donc aujourd’hui, vous êtes là !
E : Oui, je suis là, j’ai été absente la semaine dernière.
A : Oui.
E : Et maintenant, je suis là pour me présenter.
Lire la Suite…

En solo ou en groupe ?

Aimez-vous travailler en groupe ou trouvez-vous que vous êtes plus efficace quand vous travaillez seul ? Au bout de leurs deux années à l’IUT, Nawal, Christelle et Shainesse ont leur idée sur la question.

Transcription :
S : Shainesse / C : Christelle / N : Nawal / A : Anne

S : Nous, on connaissait pas vraiment le projet, mais quand… Enfin, moi, perso (1), je connaissais pas vraiment le projet. J’ai juste vu « Apprendre à parler français », etc., je me suis dit : « Ah, ça, c’est bien ! » Mais…
N : Bah moi, tu vois, ça me faisait pas envie au départ. (2) La manière dont c’était présenté…
A : Oui, vous l’aviez dit au début, oui.
N : Oui, voilà. La manière dont c’était présenté, je me suis dit…
Lire la Suite…

La bonne voie ou pas ?

Maintenant que l’année est un peu plus avancée, Christelle a le recul nécessaire pour savoir si ses études en alternance correspondent bien à ce qu’elle cherchait. Alors, a-t-elle une impression mitigée, comme Manon, une autre étudiante que nous avions interrogée il y a quelque temps, ou bien s’épanouit-elle dans son entreprise et dans sa formation ?

Transcription:
S: Shainesse / C: Christelle / A: Anne

S : Donc dans quel secteur tu es ? (1)
C : Alors moi, c’est une entreprise de dépannage, donc ils dépannent tout ce qui est tuyaux, flexibles, tout le matériel hydraulique, ils appellent ça … Et bon, c’est vraiment un métier d’homme, mais moi, je suis dans la partie administrative, où il y a deux secrétaires, une responsable administrative et moi, en stagiaire. (3)
S : Et du coup, vous êtes combien à peu près dans l’entreprise ?
C : Alors, on est une vingtaine, sachant qu’il y a à peu près une dizaine de techniciens , et après, tout le reste, c’est des commerciaux, des secrétaires et… Voilà.
Lire la Suite…

Un lycée pas comme les autres

Avant de poursuivre ses études à l’IUT, Anthony a préparé et réussi son bac. Rien que de très normal. Mais ce qui est plus original, c’est qu’il a passé ses trois années de lycée au lycée militaire d’Aix en Provence. Il nous explique ce qu’il y a de différent par rapport aux autres lycées.

Transcription
A : Anne / An : Anthony

A : Bonjour Anthony.
An : Bonjour.
A : Donc vous nous avez parlé de vos études au Lycée Militaire mais bon, un lycée militaire, c’est quand même pas quelque chose de très fréquent, quoi, pour nous, ici.
An: Non.
A : Alors, pourquoi vous êtes allé là ?
An : Alors en fait, je suis allé là parce que en 3è, (1) niveau scolaire, ça allait pas très fort (2). Et j’avais envie de m’orienter vers l’Armée, parce que c’est… c’est ce qui me correspond le plus à mon tempérament (3). Et du coup, j’ai passé les concours et je me suis retrouvé admis au Lycée Militaire d’Aix en Provence.
Lire la Suite…