Tag Archive | IUT

Si j’avais su !

On est à cette période de l’année universitaire où on commence à bien voir quels sont les étudiants qui travaillent et quels sont ceux qui prennent les choses un peu trop tranquillement ! Cela peut venir d’un manque de motivation, quand on ne sait pas encore bien ce qu’on veut faire de sa vie professionnelle.
Mais cela peut aussi être la conséquence d’une erreur d’appréciation de la difficulté de la tâche ! C’est ce que racontaient Cérina, Estelle et Elodie en juin dernier. Petite leçon pour les nouveaux étudiants qui risquent de faire les mêmes erreurs…
A méditer!

Transcription:
C : Cérina / Es : Estelle /El : Elodie / A: Anne

C : Moi, j’étais dans un lycée où ils étaient super stricts (1) et tout…
Es : Oui, comme moi !
C : Et du coup, quand on est arrivé à l’IUT, c’était pas aussi strict et en fait, moi, j’ai trouvé que c’était trop facile, donc j’ai pas du tout trav[aillé]… enfin, j’ai pas vraiment travaillé. Mais en fait, on se rend compte que quand on travaille pas, on a…
Es : Ouais, moi aussi, je suis partie comme ça. (2)
C : … on a des mauvaises notes. Mais après, se remettre dans le bain (3) alors qu’on se la coulait douce (4), c’était un peu compliqué, quoi.
Es : C’est ça, exactement ça.
Lire la Suite…

Projets de weekend

Début de la semaine. Retour au travail.
Alors, pour se donner du coeur à l’ouvrage, quoi de mieux que de faire des projets pour le weekend prochain ?
Cérina est allée poser la question à plusieurs étudiants de son groupe.
Puis nous avons toutes ensemble discuté de nos projets respectifs.
Et vous, savez-vous déjà ce que vous allez faire à la fin de la semaine ?

Transcription de la 1ère partie:
C: Cérina / L: Linda / A: Antoine

C : Alors, vous allez faire quoi (1), ce week-end ?
Z: Bah normalement, je dois aller faire du vélo vendredi soir avec mon petit frère. Et le lendemain, on pensait aller vers la plage, jouer au foot, et le soir, je devais voir ma copine. Et toi ?
C: Ah, c’est cool ! Bah moi, je sais pas encore, vendredi soir, peut-être avec Linda, on fait un truc (2).
L: Ouais, on va en boîte (3)!
Lire la Suite…

Etre utile

Les étudiants en IUT doivent travailler en groupe à un projet tout au long de leur deuxième année d’études. Comme vous le savez, ce site est l’un d’entre eux ! Elodie s’est donc dit que ce serait bien d’aller voir ce que font les autres étudiants dans les différents projets de cette année. Alors aujourd’hui, venez découvrir KOURIR. (Non, non, nous n’avons pas fait de faute d’orthographe !) Pauline va tout vous expliquer.

Transcription:
E : Elodie / P : Pauline

E : Alors voilà, si on est regroupé aujourd’hui, c’est pour parler un petit peu de ton projet, que tu mènes en groupe avec d’autres étudiants de ta promotion (1) dans le cadre de tes études en DUT. Pour commencer, est-ce que tu pourrais nous donner le nom de ton projet et en parler un petit peu ?
P : Alors le projet, c’est « Soutien à l’association KOURIR ». Donc KOURIR, c’est une association qui regroupe des enfants qui sont malades. Du coup, nous, notre projet ça va être… récolter des fonds (2) pour cette association.
E : Oui.
P : Pour faire avancer la recherche principalement à travers plusieurs actions.
Lire la Suite…

Deux de plus

L’équipe de cette année a reçu des renforts ! De six, elles sont passées à huit. Cette semaine, il vous reste donc à faire connaissance avec Estelle et Cérina. Cette fois-ci, nous sommes au grand complet. L’année est lancée !

Transcription
E : Estelle / A : Anne / C: Clara / L: Lamia / N: Nasrine / C : Cérina

A : Bonjour Estelle.
E : Bonjour !
A : Donc aujourd’hui, vous êtes là !
E : Oui, je suis là, j’ai été absente la semaine dernière.
A : Oui.
E : Et maintenant, je suis là pour me présenter.
Lire la Suite…

Au secours !

Pendant leurs études à l’IUT, les étudiants sont tous responsables d’un projet, qu’ils doivent mener à bien en équipe. (France Bienvenue est un des projets de notre département.) Mais il y en a beaucoup d’autres, très différents les uns des autres. Il y en a pour tous les goûts et toutes les compétences. Voici aujourd’hui une petite conversation enregistrée il y a quelque temps avec Baptiste et Joey. Ce jour-là, installés dans le couloir du département, ils étaient préposés à la vente de gâteaux, de bonbons et de boissons, afin de récolter les fonds nécessaires à la réussite de leur projet.

Transcription 
B : Baptiste / J : Joey / A : Anne

A : Bonjour. Alors, bah je vois que vous avez des bonnes choses, là. Donc il y a quoi à vendre ?
B : Alors nous avons des paquets Haribo, des crêpes, des muffins, des Kinder.
A : Ouais.
B : Donc voilà, c’est pour le projet Secourisme.
A : Oui, alors, qu’est-ce que c’est, ce projet, donc ?
B : Alors, ça consiste à faire passer le projet Secouriste et Civique de niveau 1 (1), qui est très apprécié dans les entreprises et donc, ça permet aux étudiants de passer ce diplôme gratuitement, au lieu de 60 euros.
Lire la Suite…

La bonne voie ou pas ?

Maintenant que l’année est un peu plus avancée, Christelle a le recul nécessaire pour savoir si ses études en alternance correspondent bien à ce qu’elle cherchait. Alors, a-t-elle une impression mitigée, comme Manon, une autre étudiante que nous avions interrogée il y a quelque temps, ou bien s’épanouit-elle dans son entreprise et dans sa formation ?

Transcription:
S: Shainesse / C: Christelle / A: Anne

S : Donc dans quel secteur tu es ? (1)
C : Alors moi, c’est une entreprise de dépannage, donc ils dépannent tout ce qui est tuyaux, flexibles, tout le matériel hydraulique, ils appellent ça … Et bon, c’est vraiment un métier d’homme, mais moi, je suis dans la partie administrative, où il y a deux secrétaires, une responsable administrative et moi, en stagiaire. (3)
S : Et du coup, vous êtes combien à peu près dans l’entreprise ?
C : Alors, on est une vingtaine, sachant qu’il y a à peu près une dizaine de techniciens , et après, tout le reste, c’est des commerciaux, des secrétaires et… Voilà.
Lire la Suite…

L’alternance, c’est motivant

Passer du monde des études au monde du travail, c’est quand même un vrai virage et certains ne se sentent pas encore tout à fait prêts à quitter le statut d’étudiant. Mais pour Christelle, le choix de continuer ses études avec le système de l’alternance a été une très bonne décision. Depuis septembre, elle a un pied dans les deux mondes. Elle partage aujourd’hui ses impressions.

Transcription:
C: Christelle / S: Shainesse / N: Nawal / A: Anne

S : Alors, moi aussi, j’ai failli (1) m’inscrire pour l’alternance (2) , mais j’ai pas eu le courage parce que le monde de l’entreprise me fait un peu peur.
C : Bah il me faisait peur aussi avant ; ça doit être sûrement à cause des jobs d’été que j’ai pu faire, c’est vrai que… Bon, c’était des petits boulots de vendeuse, tout ça… Donc ça m’intéressait pas vraiment. Je me voyais très mal travailler pour le moment, et bah finalement, grâce au stage (3) que j’ai fait l’année dernière, et bah le monde de l’entreprise m’a vraiment plu et c’est pour ça que j’ai choisi l’alternance, pour faire moins de cours et plus de… plus d’entreprise.
A : Et en fait, comment ça se passe dans la semaine, ou dans le… dans le mois ? Comment c’est organisé ?
Lire la Suite…