Debout ! C’est l’heure du petit déjeuner !

Vous pensiez peut-être que les Français mangeaient tous des croissants au petit déjeuner… Ou alors une bonne baguette ! Eh bien non ! Ce n’est pas tout à fait ça. Et c’est en fin de compte assez variable. Le tout, c’est de tenir le coup jusqu’au déjeuner. Tony, Emilie, Fanny, Prescillia et Anne discutent de leurs habitudes.

TRANSCRIPTION
T : Tony / E : Emilie / F : Fanny / P : Prescillia

A : Alors, bonjour à tous ! Je voudrais savoir si vous avez pris un bon petit déjeuner ce matin.
T : Alors oui, un très bon petit déjeuner. Alors je prends toujours le même petit dejeuner depuis l’âge de huit ans.
A : Oui ?
T : Donc il est composé de céréales anglaises qui s’appellent des Weetabix.
A : Oui, je connais. J’ai déjà vu…
T : La reine d’Angleterrre même les mange.
A : C’est vrai ?
T : Ouais.
E : Classe !
A :Ah bon ! Ça fait vivre vieux !
T :Ouais. Et donc je les trempe dans… Je les mange dans du… dans un bol de jus d’orange et ensuite, je mange… je bois un verre de lait chaud, et voilà.
A : D’accord, mais d’habitude, les… les céréales, on les met dans du lait, non ?
T : Oui, mais bon… Ma mère a toujours fait ça, et donc moi aussi, je fais ça et c’est vraiment très bon, donc…
A : Bon… Vous avez déjà essayé ça, vous ?
E / F : Non.
E : Ah non, pas du tout !
A I: l faudra qu’on essaye parce que…
E : Ça a l’air écoeurant !
A : Moi, j’y aurais pas pensé (1) en tout cas. J’aurais bu le jus d’orange à côté mais pas mélangé avec les céréales.
T : Ah, c’est très bon, hein !
A : D’accord. Bon.
T : Faut essayer. (2)
A:  On veut bien te croire. Emilie ?
E : Alors moi, je m’inspire aussi de Tony parce que je prends du thé, donc ça fait un peu anglais aussi. (Oui ) Et voilà, donc pareil, thé à la bergamote, j’ai des habitudes, avec deux tartines, beurre et confiture, et toujours confiture d’abricot. Et voilà.
A: Ah bon, la confiture de fraise, c’est pas bon ?
E : Euh si, mais je préfère… J’aime pas trop changer. Voilà.
A : D’accord.
E : J’ai des habitudes.
A : D’accord. Et en fait, c’est un petit déjeuner vite avalé ou… ?
E : Oui, plutôt. Faut être efficace (2) le matin, pour partir vite.
A : D’accord. Parce que tu… tu te lèves à quelle heure et tu… pars à quelle heure ?
E : Alors, je me lève à six heures du matin et… et donc je pars à sept heures.
A : Oui, donc il faut pas perdre de temps avec le petit déjeuner. Donc quand on sait exactement ce qu’on prend, c’est facile et…
E : Les gestes sont automatiques…
A : C’est vrai, hein. C’est un peu un rituel, un petit déjeuner, c’est vrai. Ensuite ?
F:  Ben moi, depuis cette année, comme j’habite un peu plus loin, je prends juste un verre de jus d’orange, pour que ça aille plus vite parce que j’ai qu’une demi-heure pour me préparer.
A : Un verre de jus d’orange ? Et ça suffit ?
F : Oui. Enfin, à dix heures, j’ai un petit creux (3) . Mais des fois ça va.
A : Oui, oui, oui. Mais c’est parce que tu n’as pas le temps, ou parce que tu peux pas vraiment avaler grand-chose le matin ?
F : Déjà, le matin, j’ai un peu du mal (4) à déjeuner, à manger. Mais sinon, j’ai vraiment… enfin, je me sens pas de me lever plus tôt. (5)
A:  Oui, oui. Pour prendre bien le temps d’avoir faim et de se préparer un bon petit déjeuner. D’accord, mais ça fait un peu léger, hein, quand même ! Même pas de céréales dans le jus d’orange ?! Et ensuite ?
P : Ben moi, contrairement à Fanny, je prends le temps de déjeuner. Donc ça dépend. Ça dépend de mon humeur, ça dépend du temps. Donc à la fois, ça peut être un bol de chocolat chaud avec des tartines, ou alors un yaourt avec des céréales. Ça dépend vraiment de… du temps, de…
A : De l’humeur.
P : De l’humeur, de l’heure à laquelle je me lève, si j’ai un peu plus de temps ou un peu moins.
A : D’accord. Donc là, c’est pas vraiment un rituel comme… comme tous les autres.
P : Non, non. Pas du tout. C’est un petit plaisir, le matin, de prendre le petit déjeuner.
A : Varié… D’accord. Mais toi, tu habites plus près alors peut-être ? Tu es…
P : Non, pas forcément. J’habite juste à côté d’Emilie. Mais c’est juste que je me lève plus tôt et je prends le temps de déjeuner.
A : D’accord. Oui, oui, c’est important.
P : Oui, c’est important pour moi de déjeuner le matin. (Oui, oui ). Ça met de bonne humeur après pour le reste de la journée.
A : D’accord.
E : Et sinon, vous, vous prenez quoi au petit déjeuner ?
A : Bah moi, c’est pareil. C’est vrai que c’est un peu effectivement des habitudes, hein. C’est vrai que les petits déjeuners, c’est… On fait toujours la même chose, les mêmes gestes, les mêmes… On mange les mêmes choses. Bah moi, je bois du thé, du bon thé que j’aime bien.
P : Comme Emilie.
A : Et puis… Oui oui. Et puis ensuite, bah je mange un yaourt, je mange une compote. Et en fait, ce que je fais, c’est que je mets de la compote sur… je sais pas… des tartines de pain ou… Je mets pas de confiture. Je mets la compote à la place de la confiture ou alors sur des… Vous savez les trucs (6)… les petits pains suédois, là, les choses comme ça. ( Des Krisprolls ) Ouais, ce genre de choses. Voilà. Mais c’est vrai que c’est pas si varié que ça. Et… bah je suis comme vous, en fait. Non, je prends le temps de déjeuner quand même. Moi, j’habite pas très loin. Donc j’ai quand même le temps. Voilà. Bah merci beaucoup !

Quelques précisions :
1. J’y aurais pas pensé : il manque « ne » : Je n’y aurais pas pensé = je n’aurais jamais eu cette idée moi-même.
2. Faut essayer = Il faut essayer / Faut être efficace : il faut être efficace. A l’oral, on oublie de dire « il ».
3. avoir un petit creux : expression familière pour dire qu’on a un peu faim.
4. j’ai un peu du mal à … = J’ai un peu de mal à … On entend « de » ou « du ». Normalement, ça devrait être « de » après « un peu ». Mais il y a mélange de 2 constructions parce qu’on dit : « J’ai du mal à faire ça ». Voici toutes les constructions avec les différentes intensités : J’ai un peu de mal à … / J’ai beaucoup de mal à… / J’ai vraiment du mal à … ( Tout ça pour dire que c’est difficile, un peu difficile, très difficile pour nous de faire quelque chose. )
5. Je me sens pas de me lever plus tôt = Je ne me sens pas de… Expression familière pour dire qu’on n’est pas prêt à faire quelque chose, qu’on ne s’imagine pas / qu’on ne se voit faire quelque chose. Fanny n’a pas envie de se lever plus tôt juste pour avoir le temps de déjeuner.
6. les trucs : mot familier qu’on utilise à l’oral quand on ne trouve pas le mot exact pour désigner quelque chose. = les choses

TELECHARGER: Le petit dejeuner – France Bienvenue

Advertisements

Étiquettes :

One response to “Debout ! C’est l’heure du petit déjeuner !”

  1. Thefrenchtrainingsite.com says :

    All of you in this team do a very interesting and valuable work. Well done! I found this video on youtube and found it amazing to teach French to others. I have embedded it on my website which you can access on http://www.thefrenchtrainingsite.com. I also developed a quiz based on the video.
    You can see all of this on my website which is devoted to promote French Language, French culture and all others french things. I am interested in the transcript of the video and wonder if you would give me the permission to include it on my website. I simply want to use copyrighted documents with prior authorisation. Thank you to get back to us. Thanks again for sharing your videos. Please get back to us by using the contact form provided @ http://www.thefrenchtrainingsite.com

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :